DES JARDINS D'ENFANTS DANS LES PRISONS ISRAELIENNES

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Voici où nous en sommes arrivés....



Quoi de plus antinomique qu'un jardin d'enfants au sein d'une prison ?
C'est pourtant ce que les services pénitentiaires ont l'intention de proposer dans le cadre de leur préparation au retrait de Gaza et du nord de la Samarie.

Cette proposition a déjà fait l'objet de plusieurs débats dans la commission interministérielle chargée de planifier le démantèlement.

L'un des graves problèmes auquel devront faire face les services pénitentiaires est la garde d'enfants dont les deux parents seraient emprisonnés durant leur expulsion.

Selon la loi, les enfants de moins de 2 ans pourront rester avec eux dans la cellule. En ce qui concerne les enfants de plus de 2 ans, les ministères de la Justice et de la Sécurité intérieure envisageraient la construction de jardins d'enfants à l'intérieur de l'enceinte de la prison.

Le ministre de la Sécurité intérieure, Guideon Ezra, a déclaré :
"J'espère que personne ne sera arrêté, mais si des personnes sont appréhendées, nous devrons trouver une solution pour leurs enfants. Ils n'est pas question de les séparer de leurs parents".

Les services pénitentiaires se préparent depuis plus de trois mois à ''accueillir'' les opposants au plan de retrait. 900 cellules ont déjà été apprêtées dans les prisons de Maassiahou à Ramleh, et Dékel, près de Beersheva.
Dans ces deux prisons, les femmes et les hommes seront enfermés dans des ailes distinctes. Fort heureusement, les services pénitentiaires ne considèrent pas les opposants au retrait comme des criminels et ils ne seront pas placés sous une surveillance draconienne.
(art. pris sur A7)

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

personne ne répondra à ce post?

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Chelzahav

les sionistes athés diront qu'il faudra rendre le goush katif,

les sionistes religieux disent que non

les laics sont divisés en deux, pour les uns c'est non pour les autres il le faut.
Pour les nons juifs, vu qu'ils ne sont par tellement concerné par tout ce qui touche le peuple juif, ils diront également qu'il faut donner ou rendre ce territoire, même si parfois cela a couté la vie de pauvres gens là-bas !


il n'y a pas de réponses à ce post, j'ai juste voulu apporter à votre connaissance que des parents vont être mis en prison avec leurs progénitures, sous couvert qu'ils vont gêner au bon fonctionnement du démantèlement.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Je vois pas ce qu'il y a de choquant... Ah, si, peut-être que tous les détenus n'aient pas droit aux même conditions de détentions, mais bon...

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

ah ok j'avais mal lu je croyais que c'était pour les terroristes !!!!! je préfère

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

''Dans ces deux prisons, les femmes et les hommes seront enfermés dans des ailes distinctes. Fort heureusement, les services pénitentiaires ne considèrent pas les opposants au retrait comme des criminels et ils ne seront pas placés sous une surveillance draconienne.''

Les couples incarcérés pourront donc avoir des rapports sexuels ?

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

GOLOIS

tu sais lire c'est un fait, mais tu ne comprends pas et là aussi c'est un fait.... ;-D)

Les hommes seront dans une aile, et les femmes dans une autre, bien distincte (=différente).

Donc à moins de faire le mur, le couple ne pourra se retrouver. ;D))

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Rien à voir avec le post, juste un point en commun, dans le lien qui suit on y parle des enfants palestiniens entre autre et de leur éducation

http://www.teachkidspeace.com/flash.php

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

De plus en plus triste....

voici que les jeunes arrêtés durant les derniers mois pour avoir participé à des manifestations ou bloqué des routes en signe de protestation contre le plan de retrait sont victimes de menaces…


'' En effet, plusieurs d'entre eux, qui sont à la veille de leur enrôlement dans Tsahal, où ils comptent servir dans des unités d'élite, ont été adressés au psychiatre militaire.'''
a7fr.com


Ce concept de 'psychiatre militaire' est pas du jolie quand on connait le Tsahal. Ceci peut te faire du tord comme recrue ou comme jeune soldate. .

'''Dans un des cas, un des jeunes, qui a été arrêté durant une manifestation, et a voulu se porter volontaire à la Garde civile, a été recalé sous prétexte qu'il possédait un casier judiciaire. '''
a7fr.com

Comme lesbiennes ou bisexuelle , nous n avons jamais eu a subir de tel humiliations . Je peux en témoigner . Alors pourquoi ces jeunes subissent un tel traitement discriminatoire ?

C est triste (houpsss je perd encore des points pour l obtention de ma nationalité israélienne... peut être devrais je bientôt me taire pour ne pas offenser les dames françaises qui m envoient des mails en privés)....

Forums

partagez et débattez