Des soldats refusent de chasser des familles juives de Hébron

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

de Aroutz Cheva

Une trentaine de soldats, appartenant au bataillon de Douhifat, ont annoncé à leurs supérieurs qu’ils refusaient de prendre part, directement ou indirectement, à l’expulsion de familles juives, installées dans des maisons de l’ancien marché en gros de la ville de Hébron. Ils ont pris cette initiative après avoir été informés qu’ils devraient remplacer des gardes-frontières chargés de chasser les résidents juifs.


Les soldats religieux faisant partie de cet escadron n’ont pas pris cette décision à la légère. Ils ont au préalable consulté leurs rabbins qui leur ont conseillé de refuser d’obéir à de tels ordres. Ils sont notamment soutenus par le rabbin de Kiriat Arba, le Rav Dov Lior.


Le père de l’un d’entre eux, Moché Rosenfeld, a raconté sur les ondes de Galei Tsahal, la radio de l’armée, que les soldats avaient été induits en erreur et croyaient devoir prendre part à une opération antiterroriste. "Par la suite, ils ont découvert qu’ils devaient être chargés de chasser leurs frères, a-t-il ajouté, et cet acte est honteux". Il a tenu à souligner que son fils avait été entraîné à défendre son pays et non pas à faire le travail de la police.


Moché Rosenfeld et d’autres parents partageant ses convictions sont déterminés à empêcher à tout prix cette opération et sont même prêts à se coucher devant les autobus afin de retarder leur départ.


De son côté, le député Zvi Hendel, du Ihoud Leoumi-PNR, a déclaré que l’affaire du marché était une nouvelle provocation des Palestiniens qui bénéficiaient du soutien des organisations terroristes les incitant à rouvrir leurs boutiques, même à perte. Hendel a indiqué qu’il justifiait l’action de tout soldat "qui réfléchissait avant d’agir", soulignant qu’il ne devait pas être un instrument politique. Et de préciser : "Je comprends les soldats qui disent à leurs supérieurs qu’ils ne peuvent pas obéir à un ordre pareil. Nous ne sommes pas une dictature". Il a en outre reproché à l’armée de ne pas être prête pour la guerre et de faire en revanche le travail de la police". Exprimant clairement son opposition ferme à l’objection de conscience, il a tenu à souligner : "Malheur à celui qui refuse de partir à la guerre".


Pour le moment, les soldats ne sont pas considérés comme réfractaires, étant donné qu’ils n’ont pas encore quitté leur base de la vallée du Jourdain en direction de la Judée-Samarie. Le sujet est encore débattu par les officiers mais à l’état-major, on affirme déjà "qu’il n’est pas question de tolérer cet acte de rébellion et que les coupables devront subir les conséquences de leur refus".


Le comité du quartier juif de Hébron s’indigne de son côté des agissements de Tsahal et estime que l’armée fait preuve "d'effronterie et d’insensibilité". Et d’ajouter : 'Tsahal doit avoir honte de l’annulation de l’accord sur le marché et de ses menaces visant à priver les résidents du droit légitime de protester". Les habitants juifs ont souligné qu’ils s’opposeraient à l’expulsion des maisons, en rappelant qu’elles avaient été volées aux Juifs il y a 78 ans, au moment du massacre des Juifs de la cité des Patriarches en 1929.

------------

des vraix giborim!!!


Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

par par desolee, mais les grands rabbins d Israel ont bien dit , interdiction de refuser les ordres des superieurs de l armee va lire sur guysens

Sariel Bendayan
Sariel Bendayan

faux simha les rabbins appele a refuser de telle ordre.On ne peut pas obliger des soldats a expulsee leur propre frere c';est n'inporte quoi.Pui ils on refuser l'ordre un jour avt d'expulsion genre dee qu'ils on su ce qu'il devai faire au moin ils previenne et prenne sur eux quitte a passer un moi en prison.Nous devons remercier que nos soldat ai encore des valeurs qu'ils ne trahirai pour rien au monde qu'elle idee de demander a larmee qui est former pour le combat contre l'ennemi d'expulsee des pionnier sioniste qui occupe des habitation a eux obtenu legalment l'interdiction est uniqument du au fait qu'il ne faut pas offenser les povre petit z'arabes.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Ceci dit, ce n'était pas une raison de jeter des pierres et de l'huile bouillante sur les jeunes recrues.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

C'est tres drole car ceux qui pronent ici la desobeissance par "conscience religieuse" sont les memes qui critique les soldats - notamment des pilotes dont le patriotisme n'est pas a douter - qui refusaient de pilonner des maison palestiniennes pour eviter des "degats collateraux menacant la vie de civils".
Soit on condamne tous soit on accepte tout.
Personnellement je pense que l'armee ce n'et pas le lieu pour exprimer ses opinions politiques, religieuses....
Il faut juste accepter les ordres donnes, qu'ils paraissent justifies ou non. Quite apres a voter pour le camp de son choix lors d'elections legilsatives ou presidentielles...
Ou encore de faire porter devant une cour le pb pose.
Si chacun commence a choisir ce qu'il veut/peut faire ou pas, on ne va jamais s'en sortir.
Un peu de bon sens quand meme

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Bravo a nos soldats se sont pas d robots ki applikent ce qu'on leur dit sans reflechir!

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

en tant de guerre cette desobeissance aux ordres c 'etais la cour martial voir le peloton d 'execution!!

et Shirelle a bien résumé

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

feuj

faux simha les rabbins appele a refuser de telle ordre.


--------------Bientot l'arnachie total dans ce pays!!! lorsqu'un navire pocède plusieurs capitaines celui çi coule!!!

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Oda

Bravo a nos soldats se sont pas d robots ki applikent ce qu'on leur dit sans reflechir!

------------Dans ce cas pourquoi être soldat??? si on ne peut pas obéir aux ordres .

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Shirelle,

Ne penses-tu pas qu'il y a une différence entre désobéir à un ordre de chasser des juifs d'une zone de laquelle ils sont propriétaires depuis avant meme la création de l'Etat, et désobéir é un ordre de bombarder une zone, contenant des armes ou chefs terroristes qui peuvent /ont pu causer la mort de citoyens Israéliens?

Tout est dans l'identité. Si l'identité juive est la plus forte, la réponse à ce question est immediate.

Forums

partagez et débattez