Le Golan est dans de bonnes mains...

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

"Les indices d'un écroulement très proche du régime baasso-alaouite syrien (aux conséquences régionales très importantes) ne cessent de s'accumuler. L'enquête onusienne sur l'assassinat de Rafic Hariri se rapproche, en effet, dangereusement du plus haut niveau du pouvoir syrien. Et les États-Unis, encore dernièrement par la voix de leur ambassadeur en Irak se font de plus en plus menaçants. C'est dans cette optique qu'il faut probablement interpréter l'apparente défection d'un apparatchik du régime, patron des Renseignements militaires, et qui plus est, beau-frère de Bachar Assad ! Il aurait rejoint Paris avec toute sa famille"

On croise les doigts...

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

bon débarras.
C'est un point très positif pour une amélioration de la situation dans la région (quoiqu'en pensent nos amis pro-palos du forum), c'est un des effets positifs de la guerre en Irak.

Le nettoyage a commencé.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

quel a été le premier déclencheur de cette chute annoncée?
outre le caractère dictatorial du régime assadien et le fait que sa base ethnique-religieuse est minoritaire (les alaouites sont chiites alors que la majorité est sunnite), c'est le retrait unilatéral du liban par israel!
à l'époque tout le monde disait ouais mais c'est le hezbollah qui va se présenter comme le vainqueur d'israel qui va poursuivre la guerre contre israel, qui va donner des idées aux palestiniens etc...
Pourtant en se retirant israel a privé la syrie du prétexte "justifiant" sa mainmise sur le liban. Du coup:
1. les libanais ont commencé à réclamer le départ de la syrie et c'est ça qui a débouché sur l'assassinat d'hariri
2. c'est la syrie qui s'est retrouvée obligée de surveiller la frontière nord d'israel
3. la syrie a perdu son principal moyen de pressions sur israel pour la restitution du golan.
Donc c'était bien joué barak.

il y a un parallèle évident à tracer avec le retrait de gaza: aujourd'hui c'est à l'AP d'assurer l'ordre à gaza et de le développer. si israel laisse rouvrir le port et l'aéroport, les palestiniens ne pourront s'en prendre qu'à eux mêmes si la situation éco et sociale ne s'améliore pas (ce qu'il ne faut pas souhaiter bien entendu). En plus si des kassams sont tirés sur sdérot, l'excuse de l'occupation de gaza ne sera plus valable et les reproches et la pression tomberont sur les palestiniens et non plus sur israel.




Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

J'ai lu "le Golem est dans de bonnes mains"... ouh là...

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Alandalus:

le point déterminant a surtout été la guerre en Irak.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Oué, MOSSAD55 a raison. Il manquerai plus qu'une révolution (pacifique de préférence) en Iran pour qu'on puisse se mettre à écouter Manu Chao en fumant des joints (lol).

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Emoboy "le nettoyage a commencé"

tu ne vas pas te faire que des amis avec des affirmations pareilles

Mossad, Syrie + Iran = big nettoyage en vue

Bon debarras la planète respirera bcp mieux après :)

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

emoboy
ya aussi eu la mort de assad parce que bachar n'a ni l'habileté politique ni le cynisme de son père.
la guerre en irak a eu des conséquences aussi évidemment: avec la guerre préventive, quoiqu'on en pense et j'en pense pas que du bien, les dictateurs font moins les malins, cf.khadafi surtout.
mais je pense vraiment que l'élément déclencheur c'est le retrait du liban.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur


Bon beh si tout le monde est d'accord, c'est ok !

Forums

partagez et débattez