les 100 jours de Mahmoud Abbas

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Samedi prochain, cent jours apres l’erection du nouveau president palestinien Mahmoud Abbas, les Juifs pratiquants celebreront la Paques juive en souvenir de la sortie d Egypte - une des plus grandes aventures humaines.

L histoire raconte que Pharaon avait ordonner aux Enfants d’Israel de fabriquer des briques avec de la paille mais il n avait pas fourni la paille. Petit malin ce Pharaon...

« Et les Enfants d’Israël sont venus et ont crié au Pharaon : Pourquoi agis-tu ainsi envers tes serviteurs ? On ne donne pas de paille à tes serviteurs et on nous dit : Faites des briques ! » (exodus V)

Peut etre que le vieux Mahmoud Abbas pourrait se plaindre de la même façon. On lui demande de s’acquitter de la tache sans lui fournir le minimum necessaire pour cela.
Mais dans l’histoire biblique, il y a une fin heureuse : les Enfants d’Israël sont libérés de l’esclavage. D’une façon ou d’une autre,
au bout de cent jours, qu en est-il du bilan d Abou Mazen ?

quel bilan fait tu des cent premiers jour du nouveau president palestinien?

reflechis un peu avant d ecrire trop de conneries....Il n’y a aucune illusion à se faire
indique bien les points positifs et les points negatifs.


Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

J'ai lu sur le site de la Mena (qui n'est guère suspecte de simpathie pro-terroriste) que la propagande anti-israélienne avait commencé à cesser. Par contre, il n'a pas encore osé s'attaquer aux groupes terroristes, sans doute par manque de courage (n'est pas Ben Gourion qui veut). Et ce sera ça le vrai test...

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

je suis surprise a plus d un point du nouveau president palestinien:

D abord lors de la mort du vieux Arafat , beaucoup nous pensions a un eclatement de la societe palestinienne par une guerre civile entre diverses fractions armees , Hors cela n apas eu lieu.

Secondo quand il y a eu les elections presidentielles . Cela s est quand meme bien deroule et de facon assez democratique. Tous les observateurs etrangers l ont confirmer.

la treve avec Israel par contre m a decue : entre autre que les kassams continuent de tomber sur les villes israeliennes , Et ce malgre la treve conclue. il faut croire que Abbas ne controlent pas les plus extremistes comme le Hamas. car presqu a chaque jour il y encore des affrontements entre nos soldats et les groupes armes palestiniens.

les tentatives d assassinat du nouveau president , une fois a Gaza lors de sa campagne electorale , l autre fois en plein Ramalah montre bien la necessite comme le dit Gabi , de desarmer les groupes terroristes et d arreter les individus les plus fanatiques.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Dans la colonne positive, certains résultats impressionnants apparaissent.

Tout d’abord, l’existence même de son régime. C’est un résultat frappant en soi, que l’on oublie parce que les gens s’y sont habitués. La mort de Yasser Arafat aurait pu provoquer le chaos. Au contraire, nous avons assisté à une transition étonnamment douce vers le nouveau régime et des élections démocratiques ont eu lieu sans incident violent. Très peu de peuples ont réussi à faire cela après la mort du Père de la Nation. Les Palestiniens dans leur ensemble doivent en être crédités. Ils ont compris la gravité du moment et se sont unis derrière le successeur.

Deuxièmement, le cessez-le-feu. C’est également un résultat impressionnant même s il y a eu des ecarts. Les organisations armées palestiniennes ou « organisations terroristes », selon les opinions ont tous accepté un cessez-le-feu vis-à-vis d’Israël. Certes l’accord est violé ici ou là, quelquefois par le Hamas, quelquefois par les Brigades des martyres a.q., mais dans l’ensemble il est beaucoup mieux respecter qu’on aurait pu s’y attendre. Ce n’est pas à cause de la faiblesse des terroristes. Au contraire, le cessez-le-feu n’est possible que parce que les Palestiniens ont retrouvé la confiance en eux. Pendant les quatre années de la seconde Intifada, ils ont montré qu’ils avaient des centaines de terrorsites prêts à sacrifier leur vie. Ils ont improvisé des armes, comme les mortiers et les Kassam, contre lesquelles l’armée israélienne n’a pas encore trouvé la riposte adequate. Dans ces circonstances, le cessez-le feu même partiel peut etre considere comme un succes relatif , je precise bien '' relatif''.

Troisièmement, l’unification. L’accord du Hamas pour rejoindre l’Autorité palestinienne et de prendre part aux élections minicipales est un résultat d’une très grande importance. La naissance d’un contrat national est de bon augure pour le futur Etat palestinien.

Quatrièmement : le changement de l’attitude américaine envers le peuple palestinien. Cela devrait peut-être figurer en haut de la liste. Jusqu’à présent, l’attitude américaine à l’égard du conflit israélo-palestinien était à 100% en faveur du gouvernement d’Israël ; maintenant il y a un changement equitable pour les 2 parties .

Une part considérable de ces résultats doit être mise au crédit de la personnalité meme de . Yasser Arafat, était une personnalité forte, colorée, théâtrale, qui suscitait une admiration aveugle ou une degout . Le monde entier connaissait l’homme au keffieh en kaki. Abbas est presque l’exact opposé : une personne introvertie, modérée, sans gestes théâtraux avec un costume et une cravate. Il ne suscite pas l’opposition. Il combat pour ses convictions sans beaucoup de bruit.

Maintenant la colonne négative pour Abbas vient peut-être de ces caractéristiques là. Arafat était un chef terroriste, Abbas est davantage un éducateur PRAGMATIQUE. Cela vient de la vieille sagesse arabe, le principe de « Ijma ». La discussion continue jusqu’à ce qu’un consensus général de tous les participants individuellement soit atteint. Pour Abbas cette vieille sagesse arabe est essentiel. Le monde entier demande qu’il fasse des réformes democratiques. coup d’Etat). On attend de Abbas qu’il regroupe les services de police dans un seul service. C’est facile sur le papier mais difficile en pratique. Il y a de nombreux petits commandants, la plupart d’entre eux avec des subordonnés qui leur sont farouchement attachés. Aucun d’eux n’envisage de démissionner. En tout cas, il est difficile de faire les réformes réclamées. Dans toute société arabe, et particulièrement dans la société palestinienne, la hamulah, ou famille étendue, est très importante. Toute tentative de ne pas en tenir compte dans l’application des réformes se heurtera à une grande résistance populaire des clans, Abbas doit œuvrer avec prudence, lentement, en essayant de construire le consentement. C’est un processus lent qui vise des résultats durables plutôt qu’immédiats.

Mais l’échec le plus sérieux d’Abou Mazen est le non crontrole des organisations terroristes , leur mise au pas, voire l emprisonnement pour les plus irreductibles d entre eux. Au cours des cent premiers jours, il n’a obtenu aucune concession significative du Hamas?

Ariel Sharon est trop malin pour attaquer Abbas frontalement. Cela rendrait Bush furieux. Donc son propos est : Abou Mazen est une personne estimable, mais faible devant le Hamas. Son régime va tot ou tard s’écrouler. Il est perdu. Plusieurs provocations du hamas ont eu lieu dans le but de susciter des réactions violentes afin de montrer l’impuissance d’Abou Mazen. Pour l’instant, cela n’a pas réussi.


Ariel Sharon a besoin d Abbas autant qu’Abbas a besoin de Bush. Le Président américain doit prouver à son opinion que ses decisions militaires ont créé un nouveau Moyen-Orient, libre et démocratique. Depuis que la situation en Irak suscite le doute, le régime démocratique d Abbas est le seul exemple dont il puisse se vanter . La chute d Abbas aux mians des fanatiques du Hamas serait une grosse perte pour Bush.

Bush parle maintenat d’un « Etat palestinien avec des frontières temporaires » et il est pret a fournir une assistance technique et financiere au nouveau president palestinien.
Tôt ou tard, les Palestiniens demanderont à leur president : Est-ce cela les fruits du cessez-le-feu ? Est-ce cela la valeur des promesses américaines ? donc il est necessaire pour Abbas de mettre en oeuvre des reformes economiques qui sortent son peuple de la misere , de la corruption .

tout un programme pour une paix réelle et durable entre les 2 peuples.




Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

La grande question est es ce que Abbas va mettre au pas les organisations terroristes?

es ce qu il va desarmé le Hamas ? les brigades ?

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Oui efeectivement Printemps, le president palestinien Abbas s'est lancé dans une opération de refonte des services de sécurité de l'AP, promet de sortir les territoires sous contrôle palestinien du chaos. Il affirme pouvoir, grâce à ces réorganisations, empêcher les pillages dans la bande de Gaza au lendemain du plan de retrait. Monsieur Abbas a mis à la retraite samedi les chefs des principaux services de sécurité palestiniens et les a remplacés par une nouvelle génération. Le 14 avril, M. Abbas avait décrété une réorganisation des forces de sécurité, les plaçant toutes, à l'exception des Renseignements, sous la tutelle du ministre de l'Intérieur et de la Sécurité nationale, le général Nasr Youssef.
Cette initiative survient en réponse aux demandes américaines pour mettre au pas les groupes armés palestiniens. Elle vise également à mettre un terme à la corruption des forces de sécurité, décriée par la population palestinienne

Or Kol Israël diffuse une information qui fait état d’un appel d un dirigeant du Hamas à Gaza, Mohammed Zahar, à tous les membres du mouvement Hamas siégeant à l’étranger à venir s’installer dans la bande de Gaza après le départ des Israéliens....

belle confrontation en perspective entre Abbas et le Hamas.

je lis aussi que les colonies évacuées de Gaza ne seront pas à vendre

Mahmoud Abbas a affirmé samedi que les terres de la bande de Gaza occupées par des personnes ''colons '''juifs, qui doivent évacuer les lieux en août prochain , seront restituées à leurs propriétaires palestiniens d'origine. Abbas aurait prévenu qu'il ne tolérera pas que ces terres soient vendues par les '''colons '''juifs, ni par toute autre partie à un richissisme arabe . Abbas a indiqué que ces ventes seront considérées comme nulles et non avenues, compte tenu qu'il s'agit déjà de la propriété des simples gens parmi le peuple palestinien.

Impressionant ce Abbas .

Forums

partagez et débattez