Les partis politiques israeliens desordonnés

Golan Cohen
Golan Cohen


"Quelque 200 déçus du Likoud ont participé ce mercredi soir à une réunion du Parti travailliste à Tel-Aviv, pour protester contre la politique économique de Binyamin Netanyahou. "
Source: Guysen Israel News

C'est quoi cette politique de notre pays?!
Les mecs de gauche rejoint les mecs de droite.
les mecs de droite ceux de gauche...

Depuis que le premier ministre, Ariel Sharon, a creer le parti Kadima, tout le monde va se refugier dans ce parti...
Meme des personnes de gauche!

Les politiques, changent de partis, donc d'opinions toutes les minutes... Allez voir ca dans d'autres pays, ca n'existe pas un tel balagane!

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Je trouve cela normal, les personnes changent, leurs opinions aussi. En Israël, on peut dire qu'il y a une vraie idéologie politique, parce qu'il y a des partis politiques de droite, de gauche et du centre. Et chacun joue son rôle et fonctionne selon sa ligne idéologique.
Ce que j'approuve moins, en revanche, se sont les religieux qui, même en faisant partis de certains mouvements, n'arrivent pas à empêcher que certaines lois passent telles que la dernière qui a été voté sur l'euthanasie.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Y a pas à dire : au Likoud, c'est le bordel.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Tiens au fait, je viens de penser à un truc : la droite israélienne, vous trouvez pas qu'elle ressemble à la gauche française ? (dans le sens ou c'est le bordel complet)

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Et si Kadima était une coalition gouvernementale ?

En temps de crise celà peut-etre utile.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Mossad55,


La division fanatique et ideologique entre droite et gauche reste un phenomene francais. En Allemagne gauche et droite forment le gouvernement ensemble, en Ierael ca a souvent ete comme ca aussi. Et en suisse tous les partis forment le gouvernment ensemble.

Alors faut pas conclure de la France au reste du monde.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Et Israël est coutumier de ce type de gouvernements d'union nationale. Le parti de Sharon a deux destins possibles : devenir un Likoud bis ou disparaître comme tous les partis bâtis autour d'une personnalité par le passé.

Si le Likoud n'est plus ce qu'il était, c'est que la génération Jabotinsky disparaît. Begin était un leader de cette époque, pas Sharon ni Bibi (Begin qui a évacué le Sinaï).

Israël va continuer sur la seule voie possible en matière de sécurité, c'est à dire protéger les implantations les plus importantes en Judée Samarie, éliminer les terroristes, rendre la clôture étanche. Quoiqu'en dise Peretz, il ne ferait pas autre chose puisque la négociation est totalement inutile avec l'AP. Pas parce que Abbas ne veut pas négocier, mais parce qu'il n'a rien à offrir.

Forums

partagez et débattez