operation ''plomb fondu"

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

J'ai l'impression que la paix est chose impossible au proche orient entre juif et arabes....tout les deux jours il y a des morts...une haine trop profonde....

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Plomb fondu, plomb durci, dis moi, Nover, as tu vu quelque part dans la Thora qu'il fallait péter les plombs en tendant l'

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Plomb fondu, plomb durci, dis moi, Nover, ou as tu vu dans la Thora qu'il faillait "péter les plombs" en tendant l'autre joue ?

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

rav ron chaya 22 DECEMBRE 2008 WWW.LEAVA.FR
A propos du conflit qui risque d’éclater pendant la fête de ‘Hanouka :

On entend depuis quelques semaines une rumeur, selon laquelle des grands de la Torah auraient dit qu’une guerre devrait commencer autour de la fin de l’année de la chemita - et plus précisément pendant la fête de ‘Hanouka - et que tout était « bientôt terminé ».

Il ne s’agit que d’une rumeur, il n’y a plus de prophètes aujourd’hui, il est vrai que ces grands sages d’Israël ont roua’h hakodech (un esprit saint leur permettant de voir des événements futurs), mais cela ne leur permet pas de faire des prédictions infaillibles car le futur dépend beaucoup du comportement du peuple d’Israël et peut donc changer à chaque instant. C’est pourquoi aucun de ces grands d’Israël ne dit ces choses de façon publique et explicite. Nous n’avons droit qu’à des rumeurs qui circulent, dont l’origine provient de personnes à qui ces grands d’Israël auraient dit ces choses en privé. Néanmoins, D. nous a donné la raison, celle-ci nous permet d’analyser et de tirer des conclusions.

Je pense que ces conclusions, associées à ces rumeurs, nous indiquent que nous sommes peut être proches d’événements grandioses. Nous pouvons nous tromper, nous ne sommes ni prophètes ni fils de prophètes, il ne s’agit que de spéculations, mais il est aussi possible que nous ne nous trompions pas. Je pense que le futur très proche nous l’indiquera.

Voici brièvement une partie de l’analyse rationnelle qui amène peut être les conclusions susmentionnées. Nous citerons d’abord des sources juives, et nous finirons par une brève analyse géopolitique. Aussi, nous irons du général au particulier.

Au niveau général, il est clair que depuis environ un siècle le peuple d’Israël vit un tournant décisif dans l’histoire.

1. Après bientôt 2000 ans d’exil parmi les nations, nous sommes à la fois les témoins et les acteurs d’une prophétie de la Torah (Devarim, chap. 30 versets 3-5) : « Alors le Seigneur ton D. reviendra avec tes captifs, Il aura pitié de toi et te rassemblera à nouveau d’entre tous les peuples parmi lesquels le Seigneur t’aura dispersé. Serais-tu exilé à l’extrémité des cieux, de là le Seigneur ton D. te rassemblerait, de là Il te prendrait. Le Seigneur ton D. te ramènera dans le pays qu’auront possédé tes pères et tu le posséderas à ton tour ».

2. Le Talmud (traité Sanhedrin p. 98a) écrit que le signe le plus clair que l’époque messianique est proche est le fait que la terre d’Israël, qui après être restée désertique durant tout notre exil, recommencera à donner ses fruits de façon abondante. Les non juifs ont beaucoup parlé du « miracle agricole israélien ».

3. Le Gaon de Vilna et le Ram’hal écrivent (il y a environ 300 ans) qu’à l’instar de la sortie d’Egypte, la guéoula (rédemption) prochaine s’opèrera en deux étapes : la première est appelée « ète pékouda », c’est le moment où D. décide de sauver son peuple , dès lors les souffrances du peuple d’Israël s’intensifient énormément (Pharaon ordonne que les esclaves juifs devront eux-mêmes trouver la paille nécessaire à la fabrication des briques, pour le même nombre de briques exigé), comme une femme qui après 9 mois de grossesse entre en processus d’accouchement, il s’agit des « douleurs d’enfantement du messie » à propos desquelles Oula et Raba (deux grands rabbins du Talmud) disent (Sanhedrin, p. 98b) : « Qu’il (le messie) vienne ! Mais que je ne sois pas là pour le voir (tellement la douleur qui précèdera sa venue sera terrible) ».

La deuxième étape est la délivrance proprement dite, comparable à la naissance de l’enfant, d’un coup s’arrêtent les souffrances terribles de la mère, qui sont immédiatement remplacées par un bonheur intense. Le ‘Hafets ‘Haïm (décédé en 1933) a dit que le peuple d’Israël était entré dans la phase des douleurs d’enfantement du messie le 9 av 5674, c'est-à-dire le premier jour de la première guerre mondiale, et que dès lors le peuple juif vivrait des souffrances d’une intensité qu’il n’aura jamais vécu auparavant. Aujourd’hui, nous comprenons : la Choa, les bolcheviks, Staline, les guerres de l’état d’Israël, le terrorisme…

4. Maïmonide écrit (lois relatives à la téchouva, chap.7 alinéa 5) : « La Torah a assuré que le peuple d’Israël ferait téchouva à la fin de son exil, et qu’immédiatement il serait sauvé ». Or le miracle peut être le plus extraordinaire de notre époque réside dans le fait que des centaines de milliers de juifs décident de façon tout à fait irrationnelle de revenir aux sources. C’est le message que transmet le dernier de nos prophètes, Malachie, à la fin de sa prophétie (Il s’agit donc de la dernière de toutes les prophéties communiquées au peuple d’Israël avant un silence prophétique de 2400 ans) : «… avant le jour de D., jour grand et redoutable, il ramènera le cœur des pères à leurs enfants et le cœur des enfants à leur père » (C'est-à-dire le fils a fait techouva, le père pas encore, et subitement le père décide lui aussi d’emprunter la voie de son fils. Aussi, le cas où le père est pratiquant, son fils a quitté la Torah, et subitement il décide de faire techouva). Par exemple, il y a 30 ans, à Paris, il n’y a avait qu’un seul restaurant cacher, aujourd’hui plus de 300 ! Et ce phénomène est international.

5. La montée mondiale de l’islam fondamentaliste apparaît de façon très claire dans les textes de ‘Hazal comme s’inscrivant dans le « programme » des évènements pré-messianiques :

Yalkhout Chimoni (recueil de midrachim datant de plus d’un millénaire) parachat Lekh Lékha 14 : « Le messie ‘grandit’ sur Ichmaël ». C'est-à-dire qu’Ichmaël est le « véhicule » qui, malgré lui, prépare et approche la venue du Messie.

Le Baal hatourim (14e siècle) fin parachat ‘Hayé Sara : « Quand Ichmaël tombera à la fin des temps, alors viendra le messie ».

Rabbi ‘Haïm Vital (élève du Ari zal auteur des plus importants livres de kabala, 16e siècle), dans son livre Daat ha-ets tov, chap. 124 : « …après les 4 royautés qui ont opprimé le peuple d’Israël (Babylone, Perse, Grèce, Rome, et par extension l’occident) viendra une 5e royauté avant la venue du messie : Ichmaël ».

Le plus vieux midrach, Pirké de Rabbi Eliezer (1er siècle), chap. 32 affirme : « Pourquoi est-il appelé Ichmaël (nom qui signifie ‘D. écoutera’) ? Car à la fin des temps, D. écoutera la voix de la plainte du peuple d’Israël due aux souffrances que leur feront endurer les enfants d’Ichmaël. C’est pour cela qu’il fut nommé Ichmaël, pour nous informer que « Yichmaël vé-yaanem », que D. écoutera et nous répondra (tehilim 55).

6. Dans le traité Sota p. 49b, ‘Hazal écrivent : « Avant l’époque messianique, l’insolence augmentera, le pouvoir tombera dans l’hérésie, ceux qui craignent la faute inspireront de la répulsion, la vérité aura disparu, les jeunes gens ridiculiseront les anciens, le fils injuriera son père, la fille se dressera contre sa mère, la bru contre sa belle-mère. L’homme aura pour ennemis les gens sa propre maisonnée. La face de la génération sera semblable à celle du chien. Le fils n’aura plus honte devant son père. Et sur qui pouvons-nous compter ? Uniquement sur notre Père qui est dans les cieux ».

Ce texte expose clairement la situation déplorable de notre société (laïque) où il n’y a plus de vérité. La direction de l’état d’Israël est assurée par des gens corrompus. Dans les médias israéliens, il y a un très fort courant antireligieux. Dans de plus en plus de cas, la cellule familiale éclate. Il n’y a plus aucune hiérarchie ni respect des anciens ou des parents. Les problèmes de chlom bayit (paix dans le foyer) sont quasiment présents partout et de façon extrêmement acerbe. On ne peut vraiment plus compter sur quoi que ce soit.

7. La laïcité de la direction de l’état d’Israël est un signe précurseur du messie, comme cela est écrit dans de nombreux textes, notamment du Gaon de Vilna (Even Chlema, chap. 11, voir commentaires) et dans le Zohar Béréchit page 25 : « Avant l’époque messianique, ce sera le Erev rav qui sera à la tête du peuple » (à propos du Erev rav, consulter le cours intitulé «Erev rav » sur le site Leava).

Le but des membres du Erev rav est de faire pécher le peuple d’Israël en leur proposant un judaïsme nouveau. Le gaon de Vilna prétend qu’ils se multiplieront beaucoup avant la venue du messie, et que ce seront eux qui parleront au nom d’Israël face aux nations. Or tant que le peuple d’Israël croyait en ses dirigeants, le Erev rav était puissant. Aujourd’hui, tout le monde s’aperçoit qu’il s’agit de gens corrompus du plus bas niveau (qui eût cru que l’état d’Israël confisquerait les indemnités de l’état allemand destinés aux rescapés des camps ou autoriserait une gay pride à Jérusalem la veille de Roch Hachana !). Le fait que le masque d’honnêteté de ces mécréants tombe est un signe que leur pouvoir est en train de tomber, pour bientôt être remplacer par celui du Machia’h. Nous ne pouvons compter que sur notre Père qui est dans les cieux.

8. Dans le même texte du traité Sota, il est écrit que le Galil sera détruit. Aujourd’hui il n’est pas détruit. Mais dans le cas où un conflit avec le hezbollah devait éclater - or, ceci est inévitable et certainement imminent - alors il sera détruit. Il est aussi écrit (ibid.) que les habitants des frontières iront de villes en villes. En cas de conflit avec le hezbollah et/ou Gaza, tous les habitants juifs frontaliers seront obligés de quitter leurs demeures pour se refugier dans d’autres villes. Toujours dans le même texte, nous lisons ceci : « Les prix monteront et la vigne donnera son fruit », c'est-à-dire que bien qu’il n’y ait pas de famine et que la production agricole soit normale, les gens n’auront plus la possibilité d’acheter de quoi se nourrir.

Le crash économique, indépendamment du texte de Sota, est extrêmement édifiant dans la mesure où l’auteur de la destruction du temple et de l’exil du peuple d’Israël depuis bientôt 2000 ans est Edom, l’occident. Or la force n°1 de l’occident, c’est le capitalisme, qui aujourd’hui est en train de s’effondrer. Or il est écrit clairement dans les commentaires de ‘Hazal (traité Meguila page 6a, rachi sur le verset 23 du chap. 25 de la Genèse) que lorsqu’Essav monte, Jacob tombe, et lorsqu’Essav tombe, Jacob monte.

9. Le conflit qui est censé éclater à ‘Hanouka est censé nous amener à une généralisation du conflit dans le monde entier. Dans le traité Yoma page10a, il est écrit qu’il y aura une guerre entre la Perse et l’occident. Aujourd’hui, rien ne semble plus probable.

Le commentaire du Malbim (sur le verset 45 du chap. 2 de Daniel) explique aussi qu’avant que Machia’h se dévoile, l’occident attaquera d’une part l’Irak et d’autre part l’Iran. Il semblerait que nous soyons vraiment au centre de ces événements.

Le midrach Yalkout Chimoni écrit il y a plus de 1500 ans : « A dit Rabbi Its’hak : L’année où le Machia’h se dévoile, les peuples de la terre sont en conflit. Le roi de Perse (Iran) est en conflit avec le roi d’Arabie (probablement le roi d’Arabie Saoudite qui par peur d’une hégémonie chiite iranienne au Moyen-Orient, demande l’aide des Etats-Unis). Le roi d’Arabie va prendre conseil chez Edom (l’occident- Les Etats-Unis). Revient le roi de Perse et détruit le monde entier. Tous les peuples de la terre font du bruit, sont terrorisés et tombent sur leur face. Ils sont pris de contractions comme une femme qui accouche. Israël fait du bruit, est terrorisé et dit : ‘Où aller, où venir, où aller, où venir ?‘ (en Israël nous sommes sous les tirs des missiles ; dans les autres pays occidentaux, la population autochtone orientale nous menace très sérieusement, alors où aller ?). Il leur dit : ‘Mes enfants, pourquoi avez-vous peur ? Tout ce que J’ai fait, Je ne l’ai fait que pour vous. N’ayez pas peur, le temps de votre rédemption est arrivé…’ ». (Source : Yalkout Chimoni sur Isaïe, chap. 499).

10. Quand ?

Nous ne sommes pas des prophètes, et comme je l’ai déjà dit précédemment, nous ne pouvons donc pas savoir quand cela aura lieu exactement. Néanmoins, ‘Hazal nous ont transmis des dates opportunes. Le traité Meguila page 17b dit que la guéoula aura lieu au sortir d’une 7e année. Nous sommes justement au sortir d’une 7e année. Dans plusieurs autres endroits, ‘Hazal disent que nous avons été sauvés au mois de Nissan (Avril) et que nous serons sauvés au mois de Nissan. Si le conflit va en s’amplifiant, il se peut que béezrat Hachem à Nissan nous soyons sauvés. Mais encore une fois, on peut se tromper, très souvent dans l’histoire des rabbins ont cru à la fin imminente, et finalement rien ne s’est passé. Je ne fais que citer des sources.

Le livre Bné Issakhar d’un des grands admourim de la ‘hassidout dit qu’à ‘Hanouka se dévoile la lumière du Machia’h, il s’agit donc d’une date opportune pour le début d’une période qui doit nous amener à la rédemption totale.

11. Le Maharal de Prague écrit qu’avant que le pouvoir de D. se dévoile par l’entremise de Machia’h sur terre, il faut que les autres pouvoirs disparaissent. Nous voyons comment toutes les autres idoles sont en train de disparaître (le communisme, le capitalisme, le sionisme athée, et la société occidentale, qui a cru au bonheur dans les plaisirs matériels, vit une catastrophe et une grande désillusion pour ceux qui savent ouvrir les yeux). Nous n’avons plus sur qui compter, si ce n’est sur notre Père qui est dans les cieux.

Voila au niveau Torah.

Au niveau géopolitique : comme je le dis souvent dans mes cours, je ne suis pas prophète, mais il est clair qu’Ahmadinejad n’arrêtera pas la construction de sa bombe atomique, il est clair qu’Israël ne permettra pas une chose pareille. Il est donc clair qu’Israël attaquera l’Iran. Dès lors, toute la région va s’embraser, Gaza, hezbollah, et j’imagine aussi que toute la population européenne ne restera pas passive.

Que devons tirer de l’étude de tout cela ?

« Ène Israël negaline éla al yédé téchouva », Israël ne peut être sauvé que par la téchouva. Comme susmentionné, le but pour lequel D. a créé Ichmaël est que nous criions vers Lui. Alors commençons à crier ! Et écoutons les paroles rassurantes qu’Il nous communique par l’entremise du midrach :

« Mes enfants, pourquoi avez-vous peur ? Tout ce que J’ai fait, Je ne l’ai fait que pour vous. N’ayez pas peur, le temps de votre guéoula est arrivé » Bimhéra béyaménou Amen.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

nover, le hamas lui ne connait pas la compassion pour ses pairs, alors qu israel, je te le fais remarque la connait puisqu il soigne les blesses civils palestiniens dans leurs propres hopitaux, et tout ca aux frais de la princesse...

dayenou ! cela nous aurait suffit ! dit on dans la haggadah
bin c est aussi la reponse qu israel a faite au hamas en repondant aux lances de roquettes et de grad par des raids aeriens. on a mis du temps a repondre, mais voila, jamais trop tard pour bien faire.

et si tu as tant de compassion pour les malheureux qui meurent parce qu ils sont pris en otages par le hamas, vas sur place les aider.
moi aussi ca m attriste qu il y ait des morts innocents, mais il y a aussi des victimes en israel

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Je suis d'accord avec toi Nover, on ne peut rester insensible à ce qui se passe à Gaza et on ne l'est pas. Mais que faire face à la violence et aux attaques incessantes du Hamas (300 roquettes en une semaine depuis le 19/12). Attendre d'enterrer les civils israéliens par dizaines, dire aux habitants de Sderot "désolé, votre vie sera un enfer quotidien et il n'y aura jamais d'espoir" ?
Si les bons sentiments avaient prévalu un temps soit peu du côté de Gaza, les Israéliens, qui ont redonné une portion de Gaza en 2005 sous l'impulsion de Sharon, auraient reçu des fleurs et non des roquettes. Gilad Shalit aurait fêté hanoukka avec ses parents depuis deux ans.
On ne discute pas avec le diable Nover, sinon, le diable vous mange.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Alors si j ai bien compris le texte rapporté par Yoscork , le machia' h c est pour avril ! Remarque si ca ne se produit pas on pourra toujours crier au poisson d avril :o)) loll .

Treve de plaisanterie , le texte de rav ron chaya est tout de meme trés interpelant sur le plan des causalités entre les textes prophétique et les évenements que nous vivons .Il y a véritablement trop de coincidences et tout laisse a penser que notre génération va voir la guéoula et l arrivée du machia ' h . Je ne sais pas si ce texte est de rav ron chaya lui meme mais en tout cas j y vois beaucoup de clairvoyance .Et comme le dis la conclusion , la seule issue positive est la TECHOUVA .

Sinon pour répondre a Nover , je citerai des paroles d ehud barak " il y a un temps pour le calme et un temps pour la guerre " .C est vrai que tout cela est déplorable mais comme le dit si bien Galil , quand on prend une giffle on ne tend pas l autre joue et a plus forte raison quand il s agit du hamas , sinon on va a notre propre perte .
C est dans l adversité qu on voit la qualité d un homme , d un peuple , d une nation . Que D ieu bénisse les soldats et le peuple d Israel et que les rechaim du hamas soient chatiés pour l éternité .AMEN !
Chavoua tov

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

a la suite de l operation terrestre, aujourd hui il y a eu deja un bilan de 11 blesses dont 2 grievements.
pourvu qu il n y en ai pas plus.

il faut prier pour nos soldats!!!!!

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

schwarzziiiiii soutient l offensive terrestre israelienne a gaza. a l issue d un entretien avec le consul general d israel a los angeles, le gouverneur de californie a indique que

''n importe quel pays a le droit de se defendre face au terrorisme et aux attaques de sang froid contre ses civils. israel ne fait pas exception et a le droit de se proteger de la violence continuelle des tirs de roquettes du hamas''.

je l adoooooooore ce schwarzziiiiiii

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Bonjour a tous.
Je m'appel farid et je suis d'origine marocaine.
je suis né et j'ai grandi en france dans le 94.
j'ai grandi avec des amis qui étaient de toute origine.
A l'époque(il ya un peu plus de 20 ans) le conflits israelo palestinien n'était pas aussi fort.
On pouvait donc s'amuser ou aller chez des copains qui pouvait etre juif ou autre.
Moi j'était constament chez un ami dont sa grand mere était juives de tunisie,c'était une dame remarquable.
Cette grande femme nous a élevé dans le respect d'autrui et elle était tres gentil,jamais je ne l'oublirai!!
elle nous a quitté en 2005,et je peux vous dire que sont coeur était déchiré par le conflit en terre sainte.
Tous sa pour vous dire que nous enfants de France qui avons grandis ensemble(meme si il met arrivé d'entendre des "sales juifs" dit par des abrutis)nous devons dépassé ces coeurelles et playdoyer pour la paix(je le fais constamment et c'est pas toujours facile).
La guerre crée des blessures indélébile!!!
Vous et Moi qui vivons dans la paix nous nous devons devant dieux refusé la guerre.
Le hamas lance des roquettes et tue des civiles "une erreur"
L'armée de tshal réplique avec l'artillerie lourde en tuant des miliciens,femme et enfant"grosse erreur".
Mes amis nous avons passer des siècle a vivre ensemble et nous cotoyer d'ailleurs nous vivons au Maroc et dans d'autre pays ensemble.
Soyons intélligent la mort d'homme et de femme n'a jamais apporté de bonheur a qui que se soit si ce n'est qu'a des malades du types "hitler"
J'attend des réponses de votre part mais surtout j'attend que l'on continue a préché pour la paix aujourd'hui encore plus qu'hier..

farid

Forums

partagez et débattez