Pourparlers: Où en est-on ?

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

En janvier 2001, les négociations se sont déroulées à Taba, en Egypte, où, dit-on, elles ont continué à progresser. Elles ont été interrompues à la fin du mois de janvier et étaient censées reprendre mais Barak a annulé une réunion prévue avec Arafat. Peu de temps après, Barak a perdu les élections contre Sharon et les pourparlers n'ont jamais repris.
Dans le New York Times du 28 janvier 2001, on pouvait lire :

" Ce soir, les responsables israéliens et palestiniens viennent d'achever près d'une semaine de négociations, à Taba en Egypte. Ils ont déclaré conjointement qu'ils n'avaient jamais été aussi proches "d'un accord de paix final mais qu'ils manquaient de temps pour en conclure un avant les élections israéliennes du 6 février…. Lors d'une conférence de presse conjointe à Taba, le Ministre des Affaires Etrangères, Shlomo Ben Ami a qualifié les pourparlers bilatéraux, où les Américains ont brillé par leur absence, de "négociations les plus productives, constructives et les plus avancées à ce stade du processus de paix ". Il a déclaré que les deux parties espéraient reprendre les négociations là où elles s'étaient arrêtées après les élections - malgré la déroute attendue de son chef de parti, Ehud Barak. "

Source : New York Times, 28 janvier 2001, " Mideast Talks End With Gain But No accord ".

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

(Je t'ecris pour te faire honneur car pour 29 visites...aucunes réponses !! OUAW) :p

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

C ki le grand favori des prochaines elections ?

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

c kand les prochaines elections ?

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Visiteur0,

Tu vois, comme le montre l'absence de réponse à ce poste, on en est au niveau 0 du dialogue.

Pour ma part, j'en arrive à un stade où je me demande si un Etat Palestinien, morcelé et enchassé dans l'Etat Juif, peut être viable ?

Nathan Lt
Nathan Lt

Si vous voulez tous savoir ce qui se passe vraiment en Israel alors foncez direct sur les sites dinfos israeliens!!

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

C'est beau tu traduis le NY times , la negociation s'est arrété sur ce point :
1-oui au partage de jerusalem
2-oui au demantelemnt des colonies
3-non au "retour" des palestiniens sur le territoire israelien

Arafat en grand stratege a compri que si il acceptait cela signifiait la naissance d'un etat palestinien et le debut de a galère pour lui : reflechi visiteur,

plus d'aura de combats , plus de subventions de l'iran , reconnaissance d israel dans ses frontière et le devoir d'engager la lutte contre l'analphabetisme, les problemes de chomage , de salubrité , de corruption...
trop d'emmerde pour lui .. alors il dit non ! prepare l'intifada et blame les israelien , pratique non ? il ne voulait etre le president ( et pas a vie cette fois ) d un pays exangue qu'il ne saurait pas gerer

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Ben2007:
D'après toi, c'est Arafat qui ne veut pas reprendre les négociations. Mais est-ce une conviction personnelle ou tu as des informations plus concrètes ?

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Visiteur : tu as créé ce sujet pour nous répéter encore une fois que si les négociations n'avancent pas c'est - comme toujours - à cause d'Isräël ???

Forums

partagez et débattez