QUE POLARDE SOIT LIBERRE ET QUE RAFI EITAM AILLE EN PRISON

Sariel Bendayan
Sariel Bendayan

George Bush était-il prêt à relâcher l’espion israélien à l’occasion de cette fête de Pessah? C’est en tout cas ce qu’affirme son épouse. Mais l’opération aurait échoué en raison du manque d’empressement du gouvernement israélien. Dans le même temps, l’on évoque de plus en plus un échange de prisonnier entre Jonathan Pollard et le chef des Tanzims, Marwan Barghouti
----------------------------------------------------
Les Etats-Unis et Israël ont démenti aujourd’hui les rumeurs, selon lesquelles Pollard pourrait être échangé contre le chef des Tanzim, Marwan Barghouti. En revanche, ils seraient prêts à le libérer contre un document se trouvant entre les mains de Rafi Eitan.

L'épouse de Pollard, Esther, avait déclaré, la semaine dernière, qu’Eitan, maintenant en passe d’obtenir un ministère en tant que dirigeant du parti de retraités, lui avait avoué que sa seule erreur avait été de ne pas avoir "mis une balle dans la tête de Pollard," pour empêcher l'affaire d'être exposée. Eitan a nié ces paroles, les considérant comme "trompeuses, fabriquées de toutes pièces et manquant tout à fait de logique."

Quelques heures plus tard, l’avocat israélien de Pollard, Nitzana Darshan-Leitner, avait révélé à la radio que "Rafi Eitan avait entre ses mains un document que les Américains insistent à récupérer. Ils l’ont exigé par le passé, ils le veulent à nouveau à présent. En fait, nous voyons en ce papier l’explication de la position du gouvernement israélien et des supérieurs de Pollard. " Selon Leitner, "si Israël avait avoué la vérité aux Américains, Pollard aurait été libéré."

La veille de Pessah, la semaine dernière, Leitner a envoyé une lettre au Premier ministre, Ehoud Olmert, lui demandant de ne pas accorder de portefeuille de ministre à Eitan, dans le nouveau gouvernement. Leitner a menacé de déposer une requête auprès de la Cour suprême contre une telle nomination. Elle affirme qu’il s’agirait d’un déshonneur pour le gouvernement. "Les supérieurs de Pollard ont rejeté toute la responsabilité de cette opération sur Pollard lui-même. Ils ont prétendu qu’il s’agissait d’une initiative individuelle, déclarant que le Premier ministre et tous ceux qui ont tiré bénéfice des informations fournies par Pollard, n'étaient pas dans le secret. C’est pour cette raison, que les Etats-Unis ont donné à Pollard une sentence d’une longueur indéterminée."

Les journalistes ont demandé à Leitner si le document secret énumérait tous les officiels israéliens impliqués dans l'affaire Pollard. L’avocat a indiqué qu'elle ne pouvait pas divulguer le contenu du document, mais qu’"Israël s’en tenait à son refus, rejetant encore toute la responsabilité sur Pollard... quoique nous sachions que tous les Premiers ministres étaient au courant."

"Ils doivent dire aux Américains, messieurs, c’était Israël qui espionnait les Etats-Unis, pas Pollard, mais Israël."

source www.a7fr.com
------------------------------------------

Que Israel reconaisse enfin qu'il on voulu espionee les americain et pour cela il on utiliser un frere qui leur a proposer de les informer sur des question vital et quand il c'est fait attraper Israel la abandonner il la meme renvoyer de l'ambassad que justice soit fete que Polarde soi liberre et Rafi en prison car lui doit payer lenprisonment de Polarde

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Oui moi aussi je vote pour l'immunite totale aux juifs...

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

immunité non mais ça fait déjà longtemps que pollard est en prison, les kainry pourrait le relacher. D'autant plus qu'Israël est loin d'être un pays ennemi... Mais bon, d'un coté l'espionnage ça se paye...

Perso, j'espere qu'il sortira bientot.

Sariel Bendayan
Sariel Bendayan

ce qu'il a fait n'est pas vraiment d l'espionage mais Israel a le ppouvoir de le fair sortire si il le veut mais le gouvernement prefere le laissai mourire en prison

Forums

partagez et débattez