quelle ambiguite

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Quand je pense aux nombres de philosemites qui ne peuvent s'accomplir de notre religion parecqu'elle n'a pas evoluee depuis des centaines d'annees. Je suis juif de pere et de mere, marie a une juive et respectant un minimum, sioniste de surcroit. Notre religion s'enferme sur elle meme. Elle empeche de nouveaux membres d'y penetrer et elle eloigne de plus en plus de membres de l'interieur. A ce rythme, nous perdons chaque generation des dizaines de milliers de personnes. Notre nombre decroit d'annee en annee alors que les principales autres religions augmante le nombre de leurs fideles. A croire que nous sommes le peuple elu, cette idee nous montes a la tete et nous finissons par mepriser les autres. La filiation se transmettais par le pere puis l'histoire (les viols successifs de nos femmes par les armees nous dominant) a modifier cette filiation en la confiant a la mere. Je reste persuade que la religion doit savoir se mettre au niveau de l'homme et non l'inverse. Notre nombre ne va pas arrete de decroitre avec les annees. Lorsque notre nombre atteindra un seuil critique, il n'y aura pas d'autres choix: la modification de la transmission de la religion ou notre disparition. Nous avons traverse les siecles car nous vivions en ghetto, et c valable pour les ashkenaze et pour les sefarades. La donne a change a partir du moment ou nos societes democratiques nous ont permis de nous incerer ds la nation en tant qu'etre humain et non en tant qu'etre praticant une religion. Nos dirigeants doivent avoir le courage de l'initiative et de la vision d'avenir. Idem israel. Le nombre de juif formant la nation decroit par rapport au nombre de musulmans. Ca parait tellement evident mais aucun dirigeant n'ose affronter cette realite demographique inevitable. Les israeliens juifs ont un niveau de vie bcp plus eleve que les israeliens musulman. La natalite est directement liee a ce parametre. Israel sera a majorite musulman ds 20 ans. Que font nos dirigeants??? Rien. Ils pensent a se faire elire avec des idees demagogiques. Quel drame. Aucun peuple n'a reussi a nous aneantir. Nous risquons de disparaitre par notre propre faute. Quel tristesse

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Coco, je te rapelle juste que le seul endroit au monde ou le nombre de Juifs ne baisse pas, et meme augmente, c'est ISRAEL.

Et ne t'en fais pas...les dirigeants ne font que semblant de ne pas s'en occuper.

Mais sinon, je suis entierrement d'accord avec toi sur le fait que les mariages mixtes sont un danger pour la survie des communautes Juives....DE DIASPORA!

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Israel a le taux de natalite d'un pays europeen, c'est a dire tres faible. Si le nombre de juif augmente en israel, c'est grace a l'alya de juifs de l'ex URSS. Cette Alya retarde l'echeance demographique. La source est en train de se tarrir. Le processus allant aboutir a une majorite d'Israeliens musulmans va alors s'accelerer. Tu vies a cote de la realite "Coco". Ton judaisme romantique t'empeche d'analyser les faits. Ces israeliens musulmans ont un niveau de vie tres largement inferieur aux restes de cityens du pays. Ils ont une natalite galopante digne des pays du tiers monde. L'Alya symbolique des juifs de france ne suffira pas a combler le deficite des naissances. L'autre gros vivier sont les juifs americains. La grande majorite ne sont pas reconnu car qualifie de liberaux donc non-juif donc pas de lois du retour. Meme si ils etaient reconnus, ca m'etonnerais qu'ils lachent par idealisme un pays riche vers le seul pays au monde ou les juifs sont directement menaces physiquement. Situation paradoxale et inedite depuis la shoa. Les juifs ont fui l'extermination en creant un foyer national qui se retrouve etre le seul endroit ou nous sommes en danger de mort permanent. Mon tableau peut paraitre un peu noir mais il existe des solutions, mais il faut avoir du courage pour les accepter et les realiser. Observant les gesticulations politiques de notre patrie (Israel), j'ai des gros doutes.

Une des solutions serait un redecoupage territorial englobant les villages a majorite musulman et les transferer sous souverainetes Palestiniennes, ca diminuerais radicalement le nombre de musulmans en israel, CQFD. Meme le decoupage le plus favorable a israel aujourd'hui continue a englober tous les villages israeliens a majorite musulmans.
Autre solution, augmenter le plus rapidement possible le niveau de vie des israeliens musulmans pour esperer faire chuter leur taux de natalite pour qu'il revienne a des taux se rapprochant du taux des juifs israeliens.
Il me parait impossible de leur retirer le droit de vote aujourd'hui.

Ouvre les yeux coco et affronte la realite et surtout trouvons des solutions d'avenir.

Si tu as d'autres idees concretes, sans extermination, deportation ou autre chose, de ces populations, je serais content de les lires

Shavoua Tov

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

La conversion est une décision qui nécessite une très grande motivation.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Dovben, les Juifs libéraux ou convertis chez les libéraux (ou autre courant) sont reconnus par la Loi du retour depuis longtemps. Je le tiens d'une source sûre : le gouvernement israélien, le ministère de l'immigration. Vérifiez par vous mêmes. En revanche, pour des raisons politiques, ceux qui se convertissent chez les réformés EN ISRAEL ne sont effectivement pas reconnus comme Juifs par l'Etat d'Israël, pour des raisons évidentes de politique, puisque la religion officielle est l'orthodoxie.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Nati,
Les libéraux ont droit aux aides de l'Etat pour la loi de retour mais ils ne sont pas considéré comme juif,il est écrit sur leur carte d'identité qu'ils ne sont pas juifs et n'ont pas par exemple le droit de vote en Israel et sont bien sur considéré comme libéraux dans n'importe quelle shoul d'Israel à tendance orthodoxe...

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Foufou, je suis perplexe car ce n'est pas ce que j'avais lu sur le site du gouvernement israëlien et ce n'est pas ce que dit l'agence juive. Comme je ne suis pas concernée, il est vrai que je ne me suis pas intéressée de près à cette question. Il faudrait vérifier les sources pour ceux que cela intéressent. Je ne connais aucun"libéral", alors...

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Independemment de l'acceptation ou pas des citoyens liberaux dans la nation "juive", on se rapproche du probleme de fond qui determinera a mon avis l'avenir du peuple juif. Permettre l'integration massive de personne voulant faire parti de notre religion ou garder une ligne stricte au risque de voir ce nombre diminuer rapidement?

Pourquoi est ce que les deux autres religions monotheiste compte des milliards d'adeptes alors que nous, etant les initiateurs de ce monotheisme, nous plafonnons a 15 ou 17 millions d'adeptes? Est ce que pour autant, les musulmans indonesiens remettent en cause la religiosite des musulmans senegalais ou francais chretiens convertis. Absolument pas. Idem pour les chretiens.

Premierement je pense que le brassage des origines permet de garder un peuple sain.

Deuxiemement, il est evident que ces religions ne se posent pas du tout autant de barrieres a integrer de nouveaux adeptes que nous. Nechama ou baratin de ce genre ne les interesse pas. Ils veulent de nouveaux clients et ne s'encombres pas de conversions interminables, Combien de juifs se revendicant comme "pur" et ne respect pas 5% de la religion que sont oblige de respecter les juifs convertis. Pourquoi imposer de tel contrainte. Il va falloir bouger les amis si nous voulons que nos enfants puissent connaitre une descendence juive. Je pense que si nous continuons a nous regarder le nombril en nous persuadant d'etre le peuple elu ce qui nous placerait au dessus des autres est une erreure fondamentale.

Pour revenir a vos preocupations israeliennes sur la loie du retour s'applicant ou pas aux convertis, personnellement je regarde ca d'un oeil perplexe et attriste. Quand il ne restera plus que 8 millions de juifs dans le monde (majoritairement aux etats unis) et que les juifs auront perdus la majorite en israel, cette question sera bien derisoire. Continuer a degouter les juifs de respecter et degouter des non-juifs a le devenir mene irremediablement a notre fin en temps que peuple. Accepter massivement d'integrer en notre sein de nombreuses personnes permettra de pereniser notre religion et notre message universel et permettra de sauver israel d'une fin demographique ineluctable.

Le choix me parait simple.

Qu'en pensez vous?

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

C'est surréaliste comme discussion !
Comment conserver la race pure...
Si Le Pen tenait un discours comme celui-là qu'est ce qu'on entendrait pas...

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Dovben ici il n'est pas question de savoir si les juifs convertis ont droit aux aides de retour mais seulement seulement ceux qui se sont converti chez les libéraux parce qu'ils ne sont pas conforme avec la Halakha donc c'est tout à fait normal qu'il ne soit pas considéré comme juif, et puis entre nous tout le monde sait que bon nombre de convertis chez les libéraux le font par facilité parce qu'ils savent que c'est + facile,-long,etc etc...Par contre ceux qui passent par le consistoire qui font une conversion orthodoxe ceux là ont beaucoup de mérite et sont considéré comme JUIF à part entière et personne ne doit remettre en cause leur judéité car ils sont vraiment juif et font totalement partie du peuple d'Israel...personnellement je crois très fort au principe de guilgoul et + particulièrement dans le cas des converti ORTHODOXE...
kol touv

Forums

partagez et débattez