Qui serait capable d'avoir des enfants avec une goye ?

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Bonjour,

J'ai juste une question un peu dificile à vous poser Messieurs (et même vous les filles) :
Qui de vous tous, serait capable de vivre au quotidien avec une goye et d'envisager, si les choses devenaient serieuses, de renoncer au mariage religieux et d'avoir des enfants goyes.....?
J'attends une réponse sincère..........

Ines

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

oh crois moi tendines bocou de gens de notre communauté ce sont mariés avec des goyims moi personnellement je sais ke si j'etais ammener a rencontrer un goy et ke c l'homme de ma vie pkoi pas enfin je prefererais un juif de preference car c vrai ke la difference dans notre communauté est tres critiké.


apres comme je dis toujours en amour il n'y a pas de regles

soltana

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Coucou,

Alors pour te repondre je tiens d'abord a te dire que ceux qui decident de se marier avec un ou une juive ne le font pas par racisme envers les non juifs, mais simplement pour preserver et garantir leur perennité.

Tout d'abord, il faut savoir qu'aimer une personne et rentrer apres chez soi le soir, chez papa et maman, c'est tres different que de vivre avec la personne qu on aime.
Car bien souvent, la vie de tous les jours avec son lot de difficultes fait evoluer les sentiments et c'est pour cette raison qu'avant de se marier il faut etre bien sur que lon partage les meme desirs concerannt l'avenir afin de crere un foyer sur des bases solides.

Cela amene donc au probleme de se marier avec quelqu un qui n'est pas juif.
Dans un premier temps je pense que seuls les personnes qui se ressentent comme faisant partie du peuple juif avec les responsabilites que cela engendre, peut etre confronte a ce genre de probleme. Quelqu un qui n'estr pas pratiquant et qui se dit "intégrer a la société" ne voit generalement pas le pb.

POur un garcon le probleme est d'autant plus grave qu'il fait le choix de briser le maillon de la chaine qui fait que chaque année le peuple juif decroit (sauf en israel grace a D..)
De p^lus qui va assurer le role de la femme juive dans le foyer? qui va inculquer aux enfants l'éducation juive?


POur une fille, si les enfants seront toujours juifs, comment elur faire comprendre que papa et maman ne croient pas dans les meme valurs, que papa ne peut pas faire le kiddush du vendredi soir, ne pourra pas benir ses enfants le jour de leur bar mitzvah, etc etc
Les consequences sont tres difficiles a vivre pour des enfants qui ne savent plus vers quelle direction se tourner, encore plus lorsqu ils vivent en diaspora ou il est beaucoup plus facile d'etre catholique ou non pratiquant qu'etre juif.

Voila j'espere que j'ai repondu a ta question

PS: le probleme peut etre resolu si la personne concernée se convertit de bonne foi

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

moi,sans aucun doute.Mais bon,je pense que la suite du topic va devenir redondant avec tous les autres ayant deja traiter du dujet,helas.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Mes enfants seraient quand meme juifs... mais non, jamais. Déjà niveau mode de vie ça serait impossible (va trouver un goy respectant shabbat, nida, kashrut...), et puis le mazal d'un juif ne pouvant qu'etre un autre juif je passerais à coté de celui qui est fait pour moi...
Je ne parle meme pas du péché que ça serait, étant donné que c'est totalement interdit évidemment!

Pour un homme c'est encore pire, ses enfants seront non juifs et donc considérés par la Torah comme n'étant pas de sa famille!

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Petite précision: je parle d'un goy "classique", pas d'un goy converti (=juif).

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Rahel

Quand on voit aujourd'hui (sur paris), que 3 couples sur 4 divorcent......crois tu sincérement que ces derniers sont issus uniquement d'une mésalliance entre religion et culture differente ??
Je ne le pense pas !!
et pour finir, puisque je t'ai souvent lu, je trouve que dans tes récits tu mélanges trop la réligion et l'histoire.......... l'un ne va pas sans l'autre peut etre......mais sont à dissocier....
De toutes les facons, j'ai souvent remarquer que les enfants issus de mère non juive, vivaient : soit très bien le fait de ne pas être juif ou dans le cas inverse (je l'ai remarqué le plus souvent) se convertissait avec beaucoup de convictions (en deux ans en moyenne)........ce qui rend les choses plus fortes et plus belles (si elles sont sincères......et elles le sont en général).
Et pour finir (2), comme tu l'as précisé tout à l'heure le terme de goye converti ne veut rien dire......soit on est goye, soit on est juif (de naissance ou de conversion).

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Soltana,

"apres comme je dis toujours en amour il n'y a pas de regles"

Justement, a cause de la neshama differente, l"amour" entre un juif est un goy n'est qu'une illusion créée par le yetzer hora. Alors si on veut vraiment aiemr, ca doit forcement etre avec un partenaire juif.

Et donc sil y a des gens qui se marient a des non-juifs, ce sont le plus souvent ceux qui ont deja grandi sans beaucoup de religion.


Tendines,

Effectivement, a Paris y a une grande mixité culturelle qui cree de nombreux conflits (celui qui a stationné une voiture à Clichy-sous-Bois en Novembre a pu le constater...), et oui, dans cette confusion generale il est dur pour un couple de rester ensemble. Par contre si un a un entourage stable, des valeurs communes clairement definies, ont est beaucoup moins probable à divorcer. Tout cela existe dans la communauté juive pratiquante.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Présent !

26 Ans d'expérience,. .

Notre Fille, 22 ans, est simplement exeptionnelle ! Pas "détraquée" équilibrée, tolérante, intelligente, parle hébreu, et ne vous avisez pas de la qualifier de "goy", à moins d'avoir des pulsions suicidaires. . .

Forums

partagez et débattez