Seul(e) ou """"mal""" accompagné(e) ?

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Un homme comme une femme doit s'unir et avoir une descendance pour espérer accomplir une des plus grandes mitsvoth.

Chez les religieux que je fréquente un peu (louba en majorité), on rencontre des gens jusqu'à ce que ça "colle", on se marie, on fait des gosses et tout va bien (sic).

A mon degré de religiosité et d'appartenance, on commence par se fréquenter dans des groupements feujs, puis on "traîne" dans les lieux "in", dans quelques décevantes soirées communautaires, et on finit par aller sur Internet pour retrouver des gens avec qui on a grandi ou dont on n'a pas voulu en "live".

Bref, on finit par s'en remettre au hasard, à espérer que le nouveau venu dans la boîte, le facteur, le prof de gym sera juif, célibataire et à notre goût (et réciproquement, encore mieux...).

Et si ça ne vient jamais ? Si à force de chercher LE juif, on laisse passer les années sans les voir pour se retrouver à 60 ans, comme un femme que je connais bien, seule, sans enfant, sans rien pour réchauffer son coeur qu'un petit caniche qui est passé sous une voiture un jour ?

Doit-on se résigner ? Epouser n'importe quel juif pour être sûr d'en épouser un ?

Bref, ma question : où est le péché le plus grave ? Viellir seul(e) ou aimer et donner des enfants juifs à un goy (les filles ont plus de "chance" que les garçons...) ?
Qui préfère être seul ? Qui préfère donner sa chance à un goy ? Dans les deux cas : pourquoi ?

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Le tout n est pas de donner des enfants a un goy ou un un juif, le plus important est d'éduquer ton enfant dans la religion juive, encore faut il ke ton mari (s il est goy) te le permette...
Le nombre de convertions dans l histoire du peuple juif se compte par milliers voire beaucoup plus... Cest pourkoi je pense ke ce ki est primordial c'est ke tu transmette les valeurs de notre religion a ton enfant kel ke soit l origine de ton bien aimé pourvu ke tu sois heureuse ;)

++

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Ches "les religieux que tu frequentes", sache que leur "méthode" est la bonne.

kol touv

david

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Je rajouterais une petite phrase:
Pourquoi n'essayes tu donc pas le chidoukh....ca marche très bien crois moi.
Autre précision: Dans la conception juive, d'une part, l'amour se construit.
Je veux dire, bien sur tu dois aimer ton futur mari avant le mariage, mais j'espere pour toi que le jour de ton mariage ne sera pas le jour ou ton amour pour lui sera le plus fort, sinon quelle deception !
L'amour se construit avec le temps, et se fortifie.
Alors n'attend pas le "coup de foudre", arrete de regarder des films.
Cherche quelqu'un avec qui tu t'entendras bien, avec qui tu partageras de nombreux points de vues, qui aura les memes conceptions sur la vie que toi; et tu verras, l'amour viendras tout seul.
En tout cas, ne fais pas l'erreur d'épouser un goy...
Bonne chance!

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Ah ouais, l'amour ne se construit que s'il existe neuraxion... et révise tes neurones : axones ET dendrites...

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

pour faire sa vie avec quelqu'un, il y a quelques critères sur lesquels on ne peut transiger, et cela est variable selon les personnes. Moi, je ne pourrai pas négocier ce critère religieux, mais encore une fois, ça dépend de chacun. Du reste, si j'en crois ta fiche, tu as 26 ans, tu as donc encore le temps et tu devrais trouver sans difficulté. Je crois au destin et je suis certaine que tu trouveras sans tarder le prince charmant: beau, intelligent, sympa, gentil, attentionné, et Juif

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

salut
Je trouve que neuraxion est bien mur pour son age. je pense l'etre moi que toi alors que je suis plus agée... en fait je pense que tu as raison en disant que l'amour ca se construit!!! parceque dans la plupart des cas lorsque j'ai rencontré des hommes pour lesquels j'ai eu un "coup de foudre" ca na pas marché et en plus c t des gens mal saint... bref, j'ai a présent réfléchie et je pense moi aussi que mon futur mari "si D. le veut je me marrirai... sera quelqu'un avec qui je partagerai les memes convictions, les memes envies... etc! et meme si moi je ne l'aime pas d'un amour pasionnant au début, cet amour ce créera par les bons moimnet que l'on partagera ensemble...

en tout cas! il vaut mieux etre marié et effectivement avec un juif. Parceque meme si tu aime un goy et qu'il est pret a se convertir je pense pas que ce soit une bonne raison de se convertir par amour...

En tout cas je sais que c difficil mais courage!

a bientot!!
sabrina

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Je ne sais pas si ça a un quelconque rapport, mais presque à chaque fois que je rencontre qqn qui me plait, cette fille est soit trop religieuse pour moi (je ne suis pas à la hauteur) soit pas assez (je ne peux pas faire ce genre de concessions)...
J'ai l'impression d'être dans une catégorie à part...
La seule personne avec qui je correspondais dans tous les domaines est décédée de maladie.
En ce moment je ne cherche pas vraiment à faire des rencontres, c'est le mauvais moment, mais je ne parviens pas à imaginer pouvoir trouver un jour celle qui me conviendrait...

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Salut Desdemone
Je comprends tout à fait ta question car je me la pose bien souvent moi aussi
Jusqu'à il y a quelques années je t'aurais dit que je n'en avais rien à faire de la religion et que ce qui compte c'est les sentiments
Aujourd'hui après m'être beaucoup rapprochée de la religion, ma vision des choses est un peu différente
En ce qui me concerne il est clair que je préfèrerais faire ma vie avec un Juif et ceci surtout pour pouvoir transmettre à mes enfants autant de choses que mes parents m'ont offert (le judaïse et ses traditions sont les plus magnifiques cadeux qu'ils ne m'ont jamais fait, tant par la richesse de notre culture que par la force de notre idendité)
Cependant j'ai bien conscience que fréquentant très peu la communautée j'ai aussi peu de chance de rencontrer quelqu'un de juif.
D'un autre côté la plupart de mes amis ne sont pas juifs et cela ne m'empêche en rien de partager énormément de choses avec eux tant au niveau des moments que de notre conception de la vie, de l'éducation et de nos valeurs. Ce qui me fait dire que je pourrais très bien "supporter" de faire ma vie avec un non juif à la condition que lui ne soit pas pratiquant (car le samedi à la synagogue et le dimanche à l'église c'est un peu dure pour les enfants) et qu'il respecte mes croyances et mes pratiques aussi bien que le font amis.
En résumé je préfererais aimer et être aimer d'un juif malheureusement ces choses là ne se planifie pas alors je verrais le moment me venu en pensant cependant que le jour où je rencontrerai quelqu'un avec qui j'aurai envie de faire ma vie je ne m'arrêterai pas à sa religion.


Mais comme l'a dit Yaëlle tu es encore jeune, ne "cherche" pas car en génèral quand tel est le cas tu cherches quelqu'un avec des critères bien précis un peu utopique et irréaliste et tu as toute les chances de passer à côté de pleins de choses merveilleuses voir même de l'Amour.
Laisse le venir mais donne toi les chances de le rencontrer rapidement et selon tes critères sors, rencontres des gens, fais toi tout d'abord des amis, car même si je ne suis pas d'accord avec Neuraxion en ce qui concerne le chiddour je pense tout comme lui que l'amour se construit petit à petit
et je crois que l'amitié est la meilleure des bases

Mais qui c'est l'homme de ta vie est peut être déjà sous tes yeux mais tu n'en as pas conscience
;-)))

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

26 ans...c 'est pas si jeune que ca.
Je m'inquieterais si à 26 ans je ne serais pas marié (et même avant).

Forums

partagez et débattez