La générosité humaine et les variantes de l'ADN

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Téléthon, Restos du cœur... Les fêtes de fin d'année sont souvent l'occasion de faire parler le cœur. Une démarche pas uniquement influencée par l'atmosphère de Noël car la générosité se transmet dans les gènes, elle est programmée. C'est ce qu'a démontré une équipe de chercheurs en Israël.

Les personnes les plus généreuses sont en effet porteuses du gène AVPR1. Celui-ci stimule la création d'une hormone (l'arginine vasopressine) qui agit sur une partie du cerveau et favorise le comportement altruiste, selon le professeur Ariel Knafo, du département psychologique de l'Université hébraïque de Jérusalem. "A ma connaissance, il a pour la première fois été établi qu'il y a un lien direct entre la générosité humaine et les variantes de l'ADN", a-t-il déclaré.

Pour aboutir à cette conclusion, les scientifiques israéliens ont fait un test sur le comportement. Ils ont donné 12 dollars à 203 individus. Environ la moitié de ceux qui étaient prêts à donner anonymement la totalité ou en partie de leur argent, étaient porteurs du gène AVPR1 ou d'une de ses variantes. Les résultats de cette étude ont été publiés en ligne sur la revue Genes, Brain and Behavior.

D'après agence.

===================
Bien que les traits du character humain peuvent se travailler par l'éducation, c'est tres interessent que meme de voir que les tendences psycho-emotionelles puisse avoir leur bases dans le ADN...

On continue donc d'analyzer le dossier ''nature versus nurture''...

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Oui on ne sait pas pourquoi Hachem gère son monde de cette façon.

Cette fin d'année il y avait aussi la campagne pour la Tsedaka

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Et le gène de la méchanceté gratuite, on l'a trouvé chez toi ?

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

bon, par-par, t'es championne de copie/coller....medaille d'or.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

En tout cas le débat '' inné vs. acquis '' ca joue un role a touts les niveaux de notre societé....

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Qu'est-ce que c'est rassurant,

je suis radine, c'est donc génétique, je ne vais plus chercher à lutter contre ma tendance naturelle en donnant à des associations caritatives par ci par là, je vais garder tout le flouze pour moi sans complexe à présent : je n'ai pas le gène AVPR1

C'est vrai que "où il y a le gène, il n'y a pas de plaisir !"

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Nath4 : ''je suis radine, c'est donc génétique, je ne vais plus chercher à lutter contre ma tendance naturelle en donnant à des associations caritatives par ci par là, je vais garder tout le flouze pour moi sans complexe à présent : je n'ai pas le gène AVPR1''

Forcément. Puisque tu es juive, Nath4.
:-)

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Golois,

Pas le moins du monde, mais c'est curieux, cette année à force de sympathiser avec mes collègues Juif, mes collègues non-Juifs commencent à me regarder d'un sale oeil : serait-ce l'antisémite qui crée le Juif ?

Bon tout compte fait, je vais quand même continuer à donner car ça me fait des réductions d'impôt qui, à la marge, me permettent de ne pas être imposable : le comble de l'égoïsme...

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Nath4

Les statistiques preuvent que les juifs sont loin detre radin.

Ils ont une population minus et pourtent contribuent a la majorité des organismes de charité et tres souvent sont créateurs de cela.

Forums

partagez et débattez