l'affaire Redeker

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

C'est ce professeur de philo menacé de mort par les islamistes pour avoir publié dans le Figaro du 19 Septembre une tribune très virulente sur la violence de l'Islam.

Soyons clairs : l'article est volontairement polémique, mal argumenté et documenté, vous trouverez son texte ici :

http://www.upjf.org/detail.do?noArticle=11798&noCat=145&id_key=145

En même temps, peut-on tolérer une telle atteinte à la liberté d'expression ?

Le consistoire de Toulouse a tranché et met la pétition en ligne.

http://www.cedj.org

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

L'UPJF est connu pour être très à droite.
La page de la pétition du CEDJ contient deux liens vers des sites racistes.

Ok pour défendre la liberté d'expression, mais pas sur des sites comme ceux là. Je n'ai pas l'impression qu'il le fassent pour l'amour de la liberté vu leur ligne éditoriale.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Ce qui me frappe avant tout dans cette histoire, je ne sais pas si vous partagez mon sentiment, c'est que, alors que Robert Redeker fustige l'islam pour sa violence et sa terreur, des islamistes veulent le faire taire en utilisant... la violence et la terreur! En d'autres termes, par leur bêtise ils lui donnent raison!

Ne serait-il pas plus constructifs pour les musulmans de combattre Redeker sur le terrain des idées, en démontrant par exemple que le Coran n'est pas un livre prônant la violence, que Mahomet avait un message de paix et non de guerre, etc. Ce serait bien plus constructif.

Il y a une autre chose qui me choque, c'est l'attitude des autorités françaises, qui ne le soutiennent absolument pas. Le ministre de l'éducation nationale a même déclaré tout de go qu'un fonctionnaire "doit se montrer prudent, modéré, avisé en toutes circonstances", autrement dit vous avez eu tort de dire de telles choses, et l'extrémiste c'est vous! Ensuite il s'est dédit mais n'empêche que ça première réaction a été celle-là, et là c'est vraiment grave, à défaut d'être étonnant de la part d'un politicien français caractérisé comme tous ses congénères par beaucoup de démagogie et de lâcheté.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Dahaka,

je suis d'accord avec toi : le fait que la pétition émane de sites franchement islamophobes ne me donne pas envie de la signer, car ce ne serait pas s'engager pour la liberté d'expression, mais s'engager contre l'Islam en général, qui est une religion tout à fait respectable selon moi, dès lors qu'elle est bien comprise et enseignée.
La dérive violente peut arriver dans toutes les religions malheureusement.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Dahaka

Je ne vois pas en quoi "être à droite" disqualifie.
Je vois mal un site du patronat (juif ou pas) être léniniste.

D'autant que l'UPJF n'est pour rien dans cette affaire née d'un papier dans le Monde (trop à gauche pour être de confiance ?)

La liberté d'expression ne consiste d'ailleurs pas à éditer toutes les opinions dans un même support. Que je sache l'Humanité ne fait pas paraître des textes d'intellectuels de droite. Ca me semble assez cohérent.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

claude barouch de l upjf connait personnellement sarko et de villiers mais il n est pas cependant raciste

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Je précise que jusqu'à présent la pétition provient de deux sites : resiliencetv et le MPF (De Villiers).

La position la plus équilibrée sur cette affaire me semble être celle de la LDH, en gros :

on n'a pas à être condamné à mort pour ses écrits, même s'ils sont assez médiocres en définitive.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

gould... on dirait que tu cherches désespérément à ne rien comprendre...

moi tout ça me remet en pleine gueule l'affaire des caricatures.
donnedieu de vabres a été lamentable dans sa réaction. il a fait la pute sans courage.
dans sa tribune, redeker ne s'exprimait pas en tant que fonctionnaire mais en tant que gratte papier...

mouaif, certains essaient de retarder l'échéance mais je crois que ça va arriver plus vite que prévu...

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

une pétition émanant de site islamophobe, une fatwa qui ordonne de tuer ce professeur (que je pense instrumenté ou qui veut se donner de l'importance) qui émane d'autorité islamique extrémiste.tt ça ne m'enchante pas, on dirais qu'on revenu dans les temps du moyen âge avec des procès pour hérésie et des attaques entre réligions sur base de guerre (sainte ou croisade), de bien et de mal, et d'infidèle et de pieux... et tt cela se passe chez nous en france (ça me rapelle la période ou la papauté a immigré a avignon).

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Gould : "Je ne vois pas en quoi "être à droite" disqualifie."

->sont "très à droite" j'ai dit.

Que Le Monde lance cette pétition, je le comprends parfaitement. Ce sont des journalistes, attachés à la liberté d'expression, et on ne peut les soupçonner de servir les bas interets d'un pays étranger.

Forums

partagez et débattez