Le FBI arrête un ingénieur de l'armée américaine qui espionnait pour Israël

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Le FBI arrête un ingénieur de l'armée américaine qui espionnait pour Israël

Ben-Ami Kadish, à New York mardi (Reuters).
Ben-Ami Kadish a travaillé pendant près de trente ans dans un centre de recherches de l'armée. Il aurait fourni des dizaines de documents, notamment sur les armes nucléaires américaines.



«Ne dis rien. Laisse-les dire ce qu’ils veulent, tu n’as rien fait. Ce qui s’est passé il y a vingt-cinq ans? Tu ne te souviens de rien.» Ces bons conseils donnés par un diplomate israélien à Ben-Ami Kadish, un ancien ingénieur mécanicien de l’armée américaine, n’auront servi à rien. Aujourd’hui âgé de 84 ans, l’homme a fini par avouer avoir remis des documents confidentiels à Israël et a été arrêté, ont annoncé mardi le FBI et le parquet.

De 1963 à 1990, Ben-Ami Kadish travaillait au centre de recherche sur l’armement de l’armée à Dover, dans le New Jersey. Il en aurait profité pour transmettre toute une série de documents relatifs à la défense nationale des Etats-Unis: des informations sur des armes nucléaires, des détails confidentiels sur des chasseurs bombardiers F-15 vendus par les Etats-Unis à des pays tiers, des instructions sur le fonctionnement du système de défense aérienne par les missiles Patriot, classées «top secret»...

Selon la justice, l’agent avait remis de 50 à 100 documents entre 1979 et 1985 qui parvenaient en Israël par l’intermédiaire d’un diplomate du consulat israélien à New York. L’ingénieur déposait les dossiers secrets dans sa maison du New Jersey, où le fonctionnaire israélien, dont l’identité n'a pas été révélée, les photographiait pour les transmettre à l’Etat hébreu.

L’acte d’accusation précise que l’espion était contacté régulièrement par le diplomate qui lui communiquait une liste d’informations qu’Israël voulait obtenir. Le 20 mars, il avait rappelé Kadish pour lui ordonner de «mentir aux autorités américaines», qui avaient commencé à l’interroger sur les documents.

Dans les années 70, le diplomate était lui même employé dans l’industrie aérospatiale israélienne, qui, à l’époque où les dossiers ont été transmis, fabriquait de l’armement pour Israël.


LIBERATION.FR (AVEC SOURCE AFP)
LIBERATION.FR : mercredi 23 avril 2008

Gerard Darmon
Gerard Darmon

MUzevi

les americains n ont pas de soucis à se faire

si les infos tombent entre les mains d israel , l amerique n en sera que renforcee

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Enfin ce qui m'étonne c'est le manque d'intérêt subite que ce topic suscite ....

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Parce que je pense que cette histoire date de plus de 25 ans et que cette personne a plus de 83 ans. Que peut on lui faire? A part qu il finisse sa vie en prison comme Jonathan Pollard. Et comme le dit Jerard, l Amerique n a pas de soucis a se faire. Israel est son allie a 100 %.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

ben oui, muzevi, il va falloir que tu trouves autre chose... c'est pas grave, on te fait confiance.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur



Joss-13

Posté le 28 Avril à 01:31
ben oui, Muzevi, il va falloir que tu trouves autre chose... c'est pas grave, on te fait confiance.

_________Ben quoi bonhomme , on sait dénoncer les travers du voisin ? mais quand il s'agit de soi même on la ferme?


Gerard ,
____une réponse , on espionne pas ses amis........ptdr

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

on fait rarement la liste des travers de ce niveau là de quelconque pays.. voisins, ou pas sur ce site.

mais en revanche quand il y en a un en israel tu es bien la pour le pointer du doigt...

bon, là c'est un peu périmé c'est une affaire qui s'est passée il y a 25 ans, mais c'est bien quand même, muzevi... aller applique toi donc un peu plus, tu peux peut etre en trouver un autre .. ".. bonhomme!"

Gerard Darmon
Gerard Darmon

muzevi

une réponse , on espionne pas ses amis........ptdr
----------------meme de ses amis il faut se mefier , vous croyez que la CIA ne fait pas de meme ?

Forums

partagez et débattez