la torah et la chte des valeurs boursieres

Gerard Darmon
Gerard Darmon


le DOW JONES est à son plus bas niveau
l indice NIKEY est en chute vertigineuse
le CAC 40 ( CACA RENTE ) comme son nom l indique ne rapporte que de la m

alors je vous conseille d investir dans des valeurs sûres acheter les actions suivantes

l action SHABBAT

l action LOULAV

l action TSEDAKA

l action TSNIOUTE

et la liste est longue , il y en a 613


C est vrai vous ne recevez pas de relevé mensuel , c est vrai que les journaux economiques n en font pas état , mais c est parceque leur valeur ne baisse jamais !

quand vous irez dans l au dela , vous allez vous régaler
WAW COMBIEN J EN AVAIS DES COMME CA QUE J AURAI PU EN RAMASSER , DOMMAGE !
vous voulez pas m envoyer pour une petite tournee sur terre pour ramasser dse perles pareils
AH C EST TROP TARD MON POTE !


ALORS AVANT QUE CE SOIT TROP TARD , INVESTISSONS DANS LES VALEURS SURES LA TORAH ET LES MITSVOTES















Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Jérard me fait peur !

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

La Torah et la chute des cheveux :

la Torah a réponse à tout puisque elle a inventé la kippa (nullement mentionnée dans le texte d'ailleurs) pour redonner aux hommes atteints de calvitie un air plus présentable...


Que dire ?

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

J'ai une petite histoire marrante :

Un homme très riche, diamantaire rencontra un jour un pauvre qui faisait de la tsedaka. D'habitude peu enclins à faire ce genre de dons, l'homme accepta lui donna quelque billets et en retour l'homme lui glissa un reçus de sa yechiva. Un jour l'homme partis vendre des diamants et ne sachant quoi faire de ce billet il l'utilisa entre-temps pour glisser son diamant à l'intérieur.
Le diamantaire malheureusement mourrus sur le trajet d'un tragique accident.
Il fus enterré avec beaucoup d'argent (pensant qu'il en aurais besoin dans le monde à venir et le papier qu'il oublias dans sa pôche).
Accédant au monde célestes l'homme fus mis en attente avant le jugement pas très loin du guehinam.
Une chaleur toride y résidaient. L'homme à cause de la chaleur commançant à avoir soif se dirigeas vers un stand boissons fraiches. Il demandas un coca et sortis ses billets de dollars, le vendeur répondus qu'ils n'acceptaient pas cette monnaie, il sortis alors les euros mais le vendeur rétorqua que cela non plus ils n'acceptaient pas. Le riche réfléchis et se dis que la monnaie courante devaient être les shekels, il sortis les shekels mais à son grand regret le stand de boisson fraiche du guehinam n'accepte pas les shekels.

L'homme s'impatientas, l'heure étant à la fournée la plus chaude, il essayas de trouver une solution pour payer le vendeur de boissons. Il réfléchis et se dis : Ah oui ! Il me reste un diamant dans ma poche, il sortis le diamant le tendis au vendeur qui à ce moment là dis : Le diamant non plus, par contre faites-voir, ça on accepte, montrant le billet de Tsedaka que le riche tenais entre les mains.

Morale de l'histoire ?

Une bonne action à beaucoup de valeurs dans le Olam Aba que toutes les richesses du monde.

Hag Sameakh

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Et après on fait un appel aux petits porteurs pour payer loyer et bouffe...
La parnassa semble être une notion abstraite chez certains. Entretenus par leur maman, peut-être ?

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

SALOME_M

Non mais je pense qu'il faut se prendre pour ce que l'on est c'est à dire des juifs. Et le meilleur investissement que l'on puisse faire dans sa vie de juif, c'est non pas tout miser sur l'argent et le travail mais c'est ce qui as de la réel valeur. Malheureusement ce sont des notions très abstraites pour beaucoup qui sont "happés" par la matérialité.

La parnassa est très importante, on a tous besoin de parnassa. Qui peut s'en passer ?

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Freddy-Yi,

il y a une seule école juive à Dijon, qui ne fait que le primaire par manque d'effectifs. Elle est à 2 doigts de fermer ses portes. Pourquoi ? Parce que les parents n'ont pas les moyens de payer la scolarité, parce que les donateurs ne peuvent pas faire plus que ce qu'ils font déjà, parce que pour donner, il faut recevoir.

Il n'y a plus de boucherie cachère. Pourquoi ? Parce que la viande cachère, c'est pas donné. Alors il y a les petits qui sont devenus végétariens et les plus aisés qui commandent de la cacherout hors de prix.

Alors sans faire une fixette sur le fric, ça peut quand même aider d'être à l'aise, particulièrement quand on est juif. Avec l'esprit allégé des contraintes matérielles, je te jure qu'on accomplit les mitsvoth avec nettement plus d'entrain...

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Hasak freddy et jerard !!!!!!!!!!!!!!!!
Nous entrons dans un monde ou il existe de moins en moins de repéres .On ne peut plus jurer de rien et tout devient ambigu et instable .La crise économique va dans ce sens également .
Le rabbin de la syna a dit qu avant l arrivée du messie , il y aura une période trés difficile qui consistera a montrer aux gens que tout ce qu ils ont cru etre un repère , un abri , une protection , n etait en fait qu illusion .Ainsi , avant l arrivée du messie , les gens se retrouveront dans une extreme pauvreté ( ils n auront plus une prouta dans la poche ) .Tout ca dans un seul et unique but :montrer au monde , que le seul qui protège , le seul repère fidel et véritable , c est Hakadosh Barou hou .

Gerard Darmon
Gerard Darmon

vinso

bravo

avant meme l arrivee du messie , pour le chabbat par exemple , en refusant de travailler le shabbat , on temoigne que c est dieu qui donne la subsistance puisqu e c est lui qui l a créée en 6 jours et s est arrete le 7e
donc il peut donner la subsistance meme si on ne travaille pas shabbat
et si sur ce poste , on ne me laisse pas , tant pis le maitre du monde va me trouver autre chose

Forums

partagez et débattez