oeil pour oeil dent pour dent....

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

ce mythe de la vengeance que l'on retrouve dans tout les film prenant ce verset en pretext devient pompeux, surtout que tout les systemes democratique ont ce principe dans leur lois.

en effet si A se fais crever l'ioeil par B, crever l'oeil a B ne dedomageras pas l'oeil de A, il s'agit donc d'estimer l'oeil en argent et condamné B a "rembourser" A pour cet oeil...le systeme des assurance permet donc a cette lois d'etre applicable et vu les lois du talmud il s'agit bien de dedomagement et non de vengeance.....

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

2 yeux pour un oeil, une machoire pour une dent !
(Menahem Begin)

Sariel Bendayan
Sariel Bendayan

oui mais dans les film il sen foute un peu du talmoud tu trouv pas ???mais méme c'est toujour sinpas les films de vengence ce son mes preféré lol

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

C'est vrai , imaginez le film d'action en mode chrétien( pas de vengeance)


Gladiator:

-Je suis Maximus Décimus , père d'un fils assasiné , époux d'une femme assassiné, et je viens pour te ....pardonner mon frère .

Saw:

-Ce salaud de Jigsaw , il m'a poussé à m'amputer pour survivre , mais est ce que c'est pas un peu ma faute? C'est quand même mon frère en Jésus.



sa commence comme ça , et ça finit en regardant le monde de Narnia en boucle juste parce que le lion ressucite







Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

tiens c est marrant on a censuré ma 1ere reponse,pourtant j evoquais juste l origine du talion et son role initial.
Ce message passera-t-il?

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

D'accord avec Joshai,
C'est la mise en place de la justice et de ses dédommagements. Quelques siècles plus tard, la justice féodale chrétienne s'en remettait encore au jugement de D.ieu rendu célèbre par de vieux films.

Le problème que tu soulèves, c'est une incompréhension permanente des chrétiens du fait que la Thora est aussi un code de conduite au quotidien d'une société, ce que ne fait absolument pas la bible des chrétiens qui s'en tient aux grands principes. D'où le rôle écrasant de la "culpabilité" dans la chrétienté (puisqu'il n'y a pas de repères écrits de dédommagement face à une faute).

L'histoire des Hébreux puis des Juifs a ceci d'unique qu'elle codifie sa religion et son dogme en même temps que sa vie collective.

Forums

partagez et débattez