Zacharie

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

J'aurais bien voulu savoir ce qu'il est vraiment écrit dans Zacharie 10.12. S' il sagit vraiment d'un esprit de grâce.
Merci

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Bonjour,

Dans Zacharie 10.12, Dieu dit :
Alors je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem Un esprit de grâce et de supplication, Et ils tourneront les regards vers moi, celui qu'ils ont percé. Ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique, Ils pleureront amèrement sur lui comme on pleure sur un premier-né.

L’Éternel dit qu'Il répandra un esprit de grâce et de supplication, sur Israël, et ils tourneront les regards vers lui, Celui qu'ils ont percé : le Messie qui était le Fils de David, et qui est aussi, le Fils de Dieu.

Le Seigneur Yeshoua (Jésus) était venu il y a 2000 ans, et avait donné Sa vie en Sacrifice expiatoire, pour expier nos péchés. Il avait ainsi apporté le pardon des péchés, la Grâce de Dieu. Accomplissant ainsi, la loi et les prophètes.

En effet, dans le Lévitique, Dieu avait dit à Israël, de faire l’expiation des péchés, par la repentance, et par les sacrifices expiatoires faits dans le Temple de Jérusalem. Mais Il avait interdit tous sacrifices d’animaux, en dehors du Temple de Jérusalem.

Or, le Temple de Jérusalem, avait été détruit. Il n'est donc plus possible pour Israël, d’accomplir la Loi (sacrificielle). Dieu savait cela. C’est pourquoi, le Seigneur Yeshoua (Jésus) qui est La Parole (Son Fils), était venu avant la destruction du Temple, pour accomplir la loi. Il avait donné Sa vie en Sacrifice expiatoire, pour expier nos péchés, et nous sauver.

Après avoir souffert, Il était ressuscité, et était remonté auprès de Dieu (Son père), et s'était assis à Sa droite, jusqu'au jour ou Il reviendra. Les textes des prophètes, en témoignent. (Ésaïe 53, Psaumes 110)

Ésaïe 53
Qui a ajouté foi à l’annonce qui nous a été faite, et le bras de YHWH, à qui s'est-il révélé ? Il poussait devant lui, pareil à un faible rejeton, à une racine plantée dans un sol brûlé. Il n'avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, ni grâce pour nous le rendre aimable. Méprisé, repoussé des hommes, homme de douleurs, expert en maladies, il était comme un objet dont on détourne le visage, une chose vile dont nous ne tenions nul compte.

Et pourtant ce sont nos maladies dont il était chargé, nos souffrances qu'il portait, alors que nous, nous le prenions pour un malheureux atteint, frappé par Dieu, humilié. Et c'est pour nos péchés qu'il a été meurtri, par nos iniquités qu'il a été écrasé. Le châtiment, GAGE DE NOTRE SALUT pesait sur Lui, et c'est sa blessure qui nous a valu la guérison.

Il est le Salut; La Foi en Yeshoua (Jésus), et la repentance des péchés, permet de recevoir le pardon de ses péchés, le Salut, et la vie éternelle.

Forums

partagez et débattez