Israël

Une Carte d'Identité Bancaire (CIB) est créée en Israël

Par Feujworld Publié le
L’objectif de la Banque d’Israël est clairement énoncé : “accroître la concurrence dans le secteur bancaire”. Reste à savoir si la création d’une Carte d’Identité Bancaire est un bon moyen pour y parvenir.
 

DE QUOI S’AGIT-IL ?


Tout d’abord, à quoi ressemblera cette Carte d’Identité Bancaire ou CIB ? En fait, il s’agit d’un “document récapitulatif qui présente au client tous les mouvements de son compte, d’une manière claire, transparente et facile à comparer” explique un communiqué de la Banque d’Israël.

La CIB est donc une étape supplémentaire vers une meilleure concurrence entre les banques. L’Israélien pourra effectuer des comparaisons entre les banques ; éventuellement, il pourra même demander à son banquier d’améliorer les conditions de dépôt de ses fonds.

Pour la banque, le risque de voir son client transférer son compte vers un concurrent moins cher l’incitera à plus de souplesse. “Le nouveau relevé sera rédigé dans une langue simple et selon un format identique pour toutes les banques, ce qui facilitera la comparaison” précise la Banque d’Israël.
 

À QUOI ÇA SERT ?


Le communiqué de la Banque d’Israël insiste sur les quatre principaux avantages de la CIB pour le détenteur d’un compte en banque:
- un suivi facile et souple du compte ;
- une bonne connaissance des produits bancaires qui existent sur le compte ;
- une comparaison des coûts de gestion du compte avec les autres banques ;
- une économie des frais de gestion, éventuellement en transférant le compte vers une banque moins coûteuse.

Autrement dit, ce document permettra à chaque israélien, à chaque famille, à chaque salarié ou travailleur indépendant, de comprendre sa situation financière globale, et notamment de trouver une réponse à des questions simples, comme : combien de commissions bancaires sont prélevées, quels sont les intérêts payés durant l’année écoulée, etc. Cette transparence permettra donc au client d’améliorer l’usage de ses fonds et les conditions de ses dépôts bancaires.
 

COMMENT LA RECEVOIR ?


Le document devra exister sous deux formules : une version raccourcie et une version plus détaillée. Selon les instructions de la Banque d’Israël, la CIB raccourcie sera envoyée par les banques à leur clientèle une fois par an : la date-butoir qui a été retenue est le 28 février.

Le document sera expédié par courrier postal ou par courrier électronique. Le client pourra aussi demander à sa banque de lui faire parvenir le document raccourci en cours d’année si besoin est.

Jacques Bendelac (Jérusalem)
Source : Israelvalley



Pour réagir, vous devez être connecté à Feujworld Me connecter Je n'ai pas de compte Feujworld

Le mag

Suivez toute l'actualité juive en direct