Religion

Le Coca est-il Cacher à Pessah ?

Par Feujworld Publié le
L’alcool utilisé dans la majeure partie des usines au moment de la production pour le bon mélange de la mixture est aussi à base de blé.
 

Alors d’où a été tirée cette conclusion ?


La question se pose du fait d’une mauvaise interprétation du Yalkout Yossef puisque Rav Ovadia Yossef n’a jamais fait mention du Coca-Cola dans son livre !
Le Yalkout Yossef traite d’un cas a posteriori où la consommation d’un produit serait autorisée si toutes les conditions suivantes étaient remplies :
 
  • On aurait des produits contenant de l’acide citrique ou bien ne contenant pas de base de hamets (huiles naturelles, sucre, café...)
  • Ces produits aurait été achetés avant Pessah uniquement
  • Ces produits ne portent pas la mention Cacher Lepessah
  • On ne trouverait pas ces produits avec la mention Cacher LePessah

Cet usage repose sur la notion de "batel bechichim" c’est-à-dire annulation d’un soixantième, s’appliquant avant Pessah sur des produits qui pourraient contenir du Hamets mais moins d’un soixantième. Cette règle ne s’appliquera pas à ces mêmes produits durant la fête c’est pourquoi il faudra acheter ces produits avant la fête et a posteriori s’ils n’existent pas avec la mention Casher Lepessah.

Cela signifie que si ces produits existent avec la mention Cacher Lepessah, on devra les acheter pour la fête uniquement avec cette même mention !!! La gravité du Hamets à Pessah est telle que ce n’est pas le moment de faire preuve de laxisme.

Concernant le Coca-Cola, jusqu’au début du 20e siècle, sa composition ne posait point de problèmes aux États-unis en matière de cacherout mais avec l’évolution de l’industrie agro-alimentaire les règles ont changé.

Le Rav Landau de Bnei-brak, responsable de la surveillance du Coca-Cola produit en Israël, a expliqué que le Coca a plus ou moins la même composition dans le monde mais certains composants ont des génériques produits différemment comme en Ukraine par exemple où les huiles de citrons ou d’oranges et les colorants ne sont pas Cacher. Les acides citriques utilisés dans le Coca-Cola sont tous à base d’amidon de blé, l’aspartame utilisé dans le Light et Zéro aussi est à base d’amidon de blé.

En clair, le Coca-Cola à Pessah doit être surveillé et porter la mention Cacher Lepessah et ce, n’importe où dans le monde.

De plus, le sucre de canne ou de betterave est mélangé à du sirop de glucose à base d’amidon de maïs (considéré comme des kitniot) ou de blé pour homogénéiser le mélange. Présent en faible quantité, il n'apparaît pas dans la composition des ingrédients.

Pour le Coca-Cola Cacher LePessah, l’acide citrique utilisé ainsi que tous les autres composants ne contiennent pas ou n’ont pas été mélangés à de la farine ou de l’amidon de blé, et les cuves ont été spécialement cacherisées pour l’occasion, ce qui explique la différence de prix entre le Coca normal et le Coca Cacher pour Pessah en France !



Pour réagir, vous devez être connecté à Feujworld Me connecter Je n'ai pas de compte Feujworld

Le mag

Suivez toute l'actualité juive en direct