Société

Retour de Pessah: que s'est-il passé sur le vol Easyjet EZY3920 ?

Par Feujworld Publié le
De nombreux témoignages échauffent la toile. Les passagers crient au scandale antisémite après s'être vus débarqués de l'avion suite à un éventuel doigt d'honneur qu'un enfant de 14 ans aurait fait envers un membre de l'équipage.
Citons 2 témoignages accablant la société Easyjet postés directement sur les réseaux sociaux :
 

Témoignage de Myriam Marciano :


Je fais partie de ces 250 passagers qui avons vecu un cauchemar hier 1er mai sur le vol EZY 3920 barcelone -paris prevu a 13h05. Je prends regulierement des vols easyjet jusqu'ici sans aucun probleme. Hier nous avons tous embarques correctement .Nous nous sommes installes dans l'avion et respecte toutes les consignes de securite malgre les mensonges de l'hotesse de l'air christina qui a pretendu que des passagers ne voulaient pas les respecter. Nous etions sur le point de decoller lorsque la meme christina a pris le micro et a dit qu'on faisait demi tour et qu'on ne pourrait pas voler.Personnellement j'ai bien vu et tres rapidement que les membres de l'equipage en dehors du fait qu'ils etaient desagreables et pas souriants, n'arretaient pas de parler entre eux et de nous regarder mechamment.
Nous avons donc fait demi tour et la le choc plusieurs voitures de police etaient la j'ai cru qu'il yavait une bombe dans l'avion et la les policiers montent dans l'avion et se dirigent vers un enfant dont les grands parents s'etaient assoupis. Ils parlent ensuite entre eux et avec christina et Omar le stewart et decident de nous faire debarquer sans concertation et de leur propre gre. Je suis allee voir christina et lui ai demande ce qui se passait elle m'a repondu que ce n'etait pas mon affaire et que cela se passait entre elle et la police.En resume nous avons debarque malgre le malaise d'une femme et la crise de panique d'une personne agee asthmatique . Nous avons ete places dans un hangar pendant 6h30 sans aucune information sans aide sans assistance malgre le fait qu'il yavait avec nous des personnes agees asthmatiques, cardiaques des femmes enceintes des bebes et beaucoup d'enfants. Nous mourrions de chaleur car sans clim et sans possibilité de sortir dehors et nous etions encercles de part et d'autres de policiers de la guardian civil. Nous avons ensuite assiste a la prise de passeports de certaines personnes desormais interdites de voler sur le prochain vol prevu sans aucun motif legitime. La police nous a ensuite interdit toutes photos et videos sous peine d'etre interdit de vol. Nous avons ete victimes d'une injustice invraissemblable, de violence et de haine gratuite.Aujourdhui nous sommes tous traumatises et nous avons tous ressentis que nous avons ete victimes d'un acte antisemite gratuit et d'un manque de professionnalisme certain de la part des membres de l'equipage. La preuve en est que le meme vol que nous avons pris finalement avec une autre equipe s'est deroulee a la perfection . Je suis entierement solidaire des autres passagers qui ont subi le meme sort. Par consequent je serai parmi eux pour temoigner et intenter une action en justice commune pour que nous puissions avoir tous des excuses et des dedommagements. Quant a l'image de Easyjet inutile de vous dire que je ferai tout pour devoiler des dysfonctionnements graves et lourds de consequences!
Pour finir je voudrais comprendre comment un commandant de bord d'easyjet peut decider de faire debarquer 250 passagers sur le seul pretexte qu'un enfant aurait manque de respect a une hotesse ce qui est en plus totalement faux! C'est invraissemblable, du jamais vu. A t il bien juge cela necessaire? Sur quels motifs? Avec quelles preuves? D'apres quelles dires? Les dires de chritina et d'omar qui des qu'on a embarque n'ont pas arrete de chercher des pretextes pour refuser de voler avec nous!!!! Dramatique!!
 

Témoignage de Mlle Sénéor :


À mon tour de témoigner ce qu'il s'est passé dans le vol EasyJet EZY 3920 Barcelone - Paris, prévu le 1er mai 2016 à 13:05. Avant même de rentrer dans l'avion, nous avions perçu un sentiment désagréable de la part de l'équipage qui nous faisait embarquer pour la premiere fois. Nous avions embarqués. Tout le monde était assis, avec leur ceinture, l'avion était sur la piste de décollage. Paré à décoller. Et pendant une heure et demi, nous avons attendu. Une hôtesse du nom de Cristina faisait des vas et viens avec un dénommé Omar et Davide, et parlaient sans arrêt dans le micro d'une façon pressée et malsaine. Elle parlait en espagnol, disant qu'elle ne parlait pas un mot de français ou anglais. Ne comprenant pas, un jeune homme de 15 ans lui fait le signe de la main "Que se passe t-il ? Ce que vous dites qu'est ce que ça veut dire ?" de loin pendant que cette fameuse Cristina parlait au micro en ESPAGNOL, en sachant pertinemment que pas un passager ne comprenait la langue. Allez savoir à quoi cette dame a pensé lorsqu'elle a appelé la police espagnol ou Guardia Civil. Ils sont montés dans l'avion voulant embarquer ce jeune homme de 15 ans. Sa mere s'est interposé, disant qu'il n'était pas majeur, s'ils voulaient l'embarquer, ils l'embarqueraient avec elle. Ils ont refusé. Ils voulaient le jeune homme, seul. 5 minutes après, une dame s'est mise à faire une crise d'asthme. Alors un monsieur est allé les voir en soutenant qu'il fallait décoller au plus vite, ou nous aurions des malaises et des pleurs. Ce monsieur s'est fait embarquer sans aucune raison. Ils ont alors fait débarquer TOUS les passagers du vol: personnes agées, asthmatiques, cardiaques, ou handicapées, femmes enceintes, bébés, petits enfants, parents, ... Nous avons tous été parqués et sequestrés (car interdit de sortir fumer une cigarette pour se détendre ou aller prendre l'air) dans un hall sans climatisation. Nous avions chaud. Les bébés étaient tout rouge et chauds. Ils avaient faim et ils pleuraient et criaient, car les parents n'avaient pas prévu de nourriture ou de couches pour 12h de voyage mais pour 3. Une femme enceinte s'est mise à pleurer et crier au téléphone. Des enfants courant et criant, ne comprenant pas... Une personne agée faisant un malaise... C'était un cauchemar ! Sur le chemin pour aller dans ce hall, nous étions encerclés par des hommes de la Guardia Civil espagnol, armés d'armes à feu et de matraques, comme si nous étions de vulgaires terroristes ! Alors qu'ils n'y avait dans ce vol que des familles, et des personnes agées, nous avons des preuves en photo. Ensuite, nous sommes restés 5h, de 14h à 19h, dans ce hall, dans des conditions atroces. Des parents allaient demander aux forces de l'ordre espagnol des informations, est ce qu'ils savent quand va-t-on prendre l'avion ? Est ce qu'il y a une raison pour laquelle nous sommes tous parqués et gardés dans cette salle pendant une durée indeterminée ? Ils ne répondaient pas. Un des hommes de la Guardia Civil a bousculé violemment un père de famille lorsqu'il est allé le questionner... Pour avoir des preuves, une femme a commencé à filmer les violences qu'ils usaient. Un des hommes a alors littéralement sauté sur elle en la bousculant violemment et lui a pris son téléphone (il a utilisé les mains sur une femme!!! Est ce qu'on a déjà vu ça en France?) Je me suis mise à filmer aussi! Il fallait des preuves. Un grand homme de la Guardia m'a alors poussé en criant "no photo no photo!" Et en me regardant comme s'il allait me tuer. Ils ont alors embarqué de force un pere de famille d'une quarantaine d'année, qui a certainement eu pour seul crime d'être né juif. Pour secourir la femme qui venait d'être poussé violemment parce qu'elle avait filmé, plusieurs hommes se sont approchés d'elle pour la protéger. Un homme de la Guardia a sorti la matraque, prêt à frapper ! Ensuite, chaque homme de la Guardia Civil armé s'est posté à une rangée, comme nous encerclant et nous gardant. Un vieil homme se trouvant dans le vol, avait été déporté durant la guerre. Il a dit désignant ces hommes "ceux là, c'est des SS". Inutile de vous préciser qu'ils nous ont fait penser à tous, aux SS et à la Gestapo.
Nous sommes alors restés dans l'ignorance de quand allions nous rentrer chez nous, pendant six longues heures. Dans ce hall où nous allions étouffer de chaleur et où nous étions interdit de sortie. Je pense qu'à ce stade, nous pouvons appeler ce cauchemar une prise d'otage. Une sequestration dans des conditions atroces. Et nous étions impuissants. De là-bas, nous avons appelé le Rabbin Moshé Lewin, et le député juif Meyer Habib. Qui, lui, a prévenu le Quai d'Orsay, et Manuel Valls. Nous avions également tenté de contacter France 3 et BfmTv de là-bas, sans grand succès.
Lorque, finalement au bout de six longues et interminables heures, ils ont décidé de nous faire ré-embarquer, ils triaient les passagers. Ils ont interdit au jeune homme de 15 ans, et à ses grands parents de 70 et 80 ans de voyager dans ce vol, ainsi qu'au pere de famille d'une quarantaine d'année. Ils ont dû prendre un autre vol, prévu 2 heures plus tard. Encore de l'attente interminable.
Lorsqu'on ré-embarquait, ils ont arrêté une jeune fille de 22 ans en lui disant que si elle n'effacait pas les vidéos et photos qu'elle avait prise, elle ne voyagerait pas non plus. Sa mère les a supplié de ne pas le faire. Ils gardaient les passeports et cartes d'identité pour nous menacer de ne pas voyager. Ils ont également menacer un autre père de famille qui les avait seulement questionner sur nos conditions, de ne pas voyager. Sa femme enceinte a commencé à paniquer.
Ensuite, au moment de monter dans le bus qui nous emmenait jusqu'au nouvel avion, l'homme violent qui avait poussé la femme qui filmait vient réclamer et photographier la carte d'identité d'un jeune homme de 19 ans, sous pretexte qu'il l'avait "mal regardé".
En entrant dans l'avion, le personnel avait été changé, et tout s'est bien passé avec eux. Inutile de vous préciser que ce qu'on a vécu fut choquant et traumatisant pour chacun d'entre nous. N'oublions pas que les 250 passagers étaient des femmes, enfants, parents, personnes agées, bébés, etc. On ne peut plus innofensifs ! Et nous avons été traité comme de vulgaires animaux. La seule et unique raison ? Avoir été juifs.
À diffuser.

 



Pour réagir, vous devez être connecté à Feujworld Me connecter Je n'ai pas de compte Feujworld
  • SERGE BENAROUS
    SERGE BENAROUS

    j'avais déjà entendu que le personnel de cette compagnie était désagréable , mais là j'en tombe des nues , aussi j'avais décidé de ne jamais prendre cette compagnie , cela me conforte à prendre ELAL pour TEL AVIV Lire la suite

  • Nathalie p
    Nathalie p

    c'est hallucinant ce que vous dîtes ! payer pour se faire insulter, bousculer, ... je n'arrive pas à comprendre comment ces "personnes" peuvent être haineuses à ce point Lire la suite

  • Stéphane U
    Stéphane U

    A Serge: voyage pour Israël: la meilleure ELAL: tu seras protégé contre les terroristes, cette compagnie a une méthodologie reconnue qui a des barrières sécuritaires en plus des locales et à bord des avions, des agents de sécurité en civil parmi les voyageurs, les autres pas fiables. Ne prends pas de risque inutile surtout si tu voyages avec ta famille, ce serait c...d'aller ailleurs pour un prob de prix! Lire la suite

Le mag

Suivez toute l'actualité juive en direct