Judaisme et Homosexuaité

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Bonjour,

Le moins que l'on puisse dire c'est que le probleme est sujet a controveses.
Je suis juive et homosexuelle, je voudrai savoir si on peut vivre ces 2 identités, les avis sont tres divergents et aucune grande ligne ne ressort vraiment. J'ai deja ete sur le site de la Beit Haverim (entre autre) et posé la question sur d'autres forums ou je n'ai rien trouver.
Qu'en pensez vous? Merci.

Nicolas L
Nicolas L

si t es athée ou croyante non pratiquante tu peux toujours etre juive et homosexuelle mais je crois que dans la torah (le livre des levitiques) c est interdit ... (a verifier)

moi je connais une juive qui est homosexuelle ca lui pose pas de problemes

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Ton homosexualité c'est un peu comme ta foi:
c'est quelque chose entre toi et toi, toi et Dieu. Ne te laisse pas polluer par les avis divergents, tu risques de devenir folle.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Moi je crois que c'est incompatible. Ma voisine qui est sépharade a ce problème avec Shlomo son fils cadet: figurez-vous qu'elle l'a surpris avec son meilleur ami le pantalon baissé penché en avant en train dese faire faire des chose abominables par son camarade qui est plus agé que lui, mais le pire c'est qu'il avait ses tsisith et sa kippah quand il faisait toutes ces horreurs. Gisèle a été choquée et elle déprime.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Kaprith

c'est gentil de donne un exemple mais c'est pas tres delicat de dire le prenom

Nicolas L
Nicolas L

oui apparament c est interdit dans la torah
voila ce que j ai trouvé

levitique 18
22 Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme.

visiblement ce verset s adresse a tous sur l homosexualité

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

SI vous saviez tout ce qui se passe dans les yechivas

Daniel Daniel
Daniel Daniel

On peut très bien conjuguer son identité juive avec une sensibilité homosexuelle. La Torah, dit mon maitre rav H. Cipriani (et plein d'autres rabbins, y compris certains orthodoxes ouverts), ne parle pas de l'homosexualité aimante que nous connaissons aujourd'hui, mais d'autres formes qui étaient souvent liée soit à la prostitution cultuelle païenne, soit à l'abus d'un fort sur un faible. Cherchez à vous faire conseiller et guider spirituellement.

Forums

partagez et débattez