Bonne volonté ou intérêt bien compris?

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

L'emblème israélien reconnu
LE MONDE | 28.11.05

Les sociétés de secours israélienne et palestinienne, le Bouclier (étoile) de David rouge (Magen David adom) et le Croissant rouge, devaient signer, lundi 28 novembre, à Genève un accord de coopération qui devrait faciliter la prise en charge des malades israéliens et palestiniens.

Cet accord, qui entérine une coopération de fait, reconnaît la souveraineté du Croissant rouge palestinien dans les territoires occupés tout en permettant au Bouclier de David d'opérer là où le Croissant rouge n'a pas accès — principalement les colonies. Il devrait faciliter les déplacements des ambulances palestiniennes en Israël et en Cisjordanie.

Il pourrait surtout déboucher sur le règlement d'un contentieux vieux de près de soixante ans, avec l'adoption début décembre, lors d'une conférence convoquée par la Suisse, dépositaire des Conventions de Genève, d'un troisième emblème pour la Croix-Rouge. Ce dernier devrait avoir la forme d'un losange (ou d'un cristal), à l'intérieur duquel pourra figurer le Bouclier de David. Dans les pays qui comportent des communautés chrétiennes et musulmanes, la croix et le croissant rouges pourront figurer côte à côte à l'intérieur du losange.

La Croix-Rouge avait été adoptée comme symbole pour les secours d'urgence en 1863, lors de la création de l'organisation du même nom. En 1929, l'unicité du symbole avait été battue en brèche avec l'acceptation du croissant rouge et d'un symbole iranien tombé en désuétude. En 1949, les pays arabes s'étaient opposés à l'acceptation du Bouclier de David comme quatrième emblème. Le Magen David adom avait reçu en 2000 le soutien de la Croix-Rouge américaine qui avait décidé, en représailles, de geler sa participation au budget du Comité international de la Croix-Rouge et de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. La Croix-Rouge se voyait ainsi privée de 25 % de son budget. Un accord des 192 pays convoqués à Genève ouvrirait la voie à une normalisation complète.

G. P.
Article paru dans l'édition du 29.11.05

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Ce serait bien que ce "contentieux" soit résolu, meme si c'est, hélas, par une feinte plutot que par l'acceptation directement du magen david adom.
Cependant, d'après ce qu'on entend ici, les "gens de terrain" du cicr ne sont pas du tout favorables au losange rouge qu'ils trouvent "trop compliqué et pas assez identifiable".

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Ach, la Groix Rouche zont te drès pons amis...

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Et ben voilà, il suffisait juste de les toucher au porte-monnaie.
C'est dingue quand même.

Rahel une dame de ma syna m'a dit que la croix-rouge ne s'était pas du tout bien comportée pendant la guerre, qu'elle aurait fermé les yeux sur les déportations, c'est bien ça ?

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Nath, la croix rouge a visité des camps de concentration (theresienstadt notamment) pour conclure que c'était le paradis sur terre et que les juifs n'avaient pas à se plaindre.
Ces rapports ont certainement retardé la libération des camps et conforté ceux qui disaient (et disent encore) que les camps de concentration "ce n'est pas possible"...

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

D'accord pour rappeler cet épisode honteux de la Croix Rouge, répété dans plusieurs camps d'ailleurs.

Mais admettons aussi que les responsables actuels ne sont pas comptables des errements passés (d'ailleurs, ça n'aurait rien changé que la Croix Rouge condamne le régime nazi, ça serait trop beau).

Et il y a toujours hiatus aujourd'hui dans les rapports entre ONG et dictatures totalitaires. Personne en Corée du Nord, personne en irak du temps de Saddam, personne en Syrie... etc...

L'humanitaire est une arme idéologique mais pas utilisable sur tous les terrains de bataille...

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

la croix-rouge ne s'était pas du tout bien comportée pendant la guerre, qu'elle aurait fermé les yeux sur les déportations

-> C'est sur. Ils préfèrent envoyer leur colis en palestine que dans les camps, alors ils peuvent se les foutre ou je pense. :)

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Et bien c'est une bonne occasion de rappeler qu'on est en pleine campagne pour la tsedaka et que là au moins on est sûr que l'argent sera bien utilisé. J'ai entendu un chiffre effarant à la radio ce matin, il y aurait en France 40 000 Juifs qui vivent en dessous du seuil de pauvreté. ce n'est pas rien.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

rahelb,
"-> C'est sur. Ils préfèrent envoyer leur colis en palestine que dans les camps, alors ils peuvent se les foutre ou je pense. :)":
vous réfléchissez des fois avant de parler?

Sariel Bendayan
Sariel Bendayan

alandalus


"vous réfléchissez des fois avant de parler?"

aa toi ten rate pas une mon petit alandalus MDRRRRRr

Forums

partagez et débattez