Un drôle d'anniversaire

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Ca fait déjà un an que notre frère Guilat Shalit est l'otage des activistes palestiniens.

D'après Reuters, les ravisseurs auraient dit que Galit va bien !

""Un an est passé depuis que nous avons enlevé le soldat sioniste Shalit et nous sommes déterminés à le garder en captivité pendant des années si l'ennemi sioniste ne satisfait pas nos exigences"", a déclaré Abou Moudjahed, porte-parole des Comités de résistance populaire.
""Le soldat Shalit ne sera pas libéré tant que nous n'aurons pas vu nos prisonniers libérés et revenus parmi nous"", a dit Abou Moudjahed lors d'un rassemblement en présence de membres de dizaines de familles de Palestiniens détenus par Israël.

Comme d'habitude, la valeur d'un de nos frères vaut des milliers de palestiniens !!

Gilad Shalit nous pensons à toi, à tes parents, à tes amis et nous ne t'oublierons jamais tant que tu n'es pas rentré dans ton foyer !

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Nous l'espérons !
Mais d'après ce que j'ai pu lire et ce que Tsahal avait dit, un des deux avait été gravement touché, et s’il n'avait pas reçu des soins appropriés et rapides, à l'heure qu'il est, il ne serait malheureusement plus de ce monde ! Mais il faut prendre ces infos au conditionnel ! Rien n'est plus sûr !

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

dapres moi malheureusement les 2 autres non, ils etaient deja gravement blesses, mais il faut toujours esperer

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

oh c'est triste tt ca....allé...temps pour un bon martini

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Libi5767



oh c'est triste tt ca....allé...temps pour un bon martini

---------------de trés mauvais goût!!!!

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Dans une cassette audio diffusée lundi par le Hamas, on entend le caporal israélien détenu par les islamistes depuis un an, lire un texte écrit par ses ravisseurs.

« Moi le soldat Guilad, fils de Noam Shalit, détenu par les Brigades du martyr Ezzedine Al-Kassem, je vous transmets, papa, maman, mon frère, ma soeur, mes amis de l'armée, le bonjour depuis ma prison, et je vous languis tous. Je suis déjà emprisonné depuis un an, ma santé s'est encore détériorée et j'ai besoin d'une hospitalisation prolongée. Je regrette le manque d'intérêt pour mon sort du gouvernement israélien et de Tsahal, ainsi que leur refus de répondre aux exigences des Brigades Al-Kassem. Il est évident qu'ils doivent accéder à ces revendications pour que je puisse être libéré de prison, en particulier du fait que j'étais en mission dans le cadre d'une opération militaire, et sous les ordres de l'armée. Je n'étais pas un trafiquant de drogue. De même que j'ai père et mère, de même des milliers de détenus palestiniens ont des papas et des mamans à qui il faut restituer leurs enfants. J'ai grand espoir en mon gouvernement pour qu'il montre plus d'intérêt pour mon sort, et qu'il réponde aux exigences des Moujahiddines. Caporal Gilad Shalit ».

Tel est le texte intégral de l’enregistrement diffusé lundi après midi sur toutes les radios et télévisions israéliennes, qui vient confirmer que Guilad Shalit se trouve bien être en vie.
On estime en Israël que le Hamas a pris cette initiative pour revenir sur le devant de la scène après son total isolement depuis la prise de contrôle de la bande de Gaza, et à affirmer son rôle clef , à l’heure où se tenait le sommet entre Mahmoud Abbas, Hosni Moubarak, Abdalah II et Ehud Olmert, à Sharm el Sheikh.

Le père du soldat, Noam Shalit a toutefois déclaré à Israelinfos.net vouloir rester prudent : « Cette cassette ne nous apprend pas beaucoup sur la situation réelle de Guilad; il est évident qu'il lit un texte qu'on l'a forcé à lire".

Le ministre de la Défense, Ehud Barak, a pour sa part soutenu que cet enregistrement était le moyen utilisé par le Hamas pour affirmer qu’il était le seul à pouvoir décider du sort du soldat israélien, alors que Elie Yshaï (Shas) appelait à négocier directement avec le mouvement islamiste, la médiation égyptienne n’ayant porté aucun fruit jusqu’à présent. La Présidente de la Knesset, Dalia Itsik, a rappelé de son coté qu’aucun effort n’avait été épargné pendant un an par les services de sécurité pour aboutir à la libération du captif, précisant
« Nous savions Guilad en vie, mais entendre sa voix est un moment particulièrement difficile, surtout pour sa famille ».

Le parlementaire du parti de gauche Merets, Ran Cohen, a enjoint le Premier ministre à reprendre toutes affaires cessantes, la négociation avec le Hamas sommant le gouvernement de ne pas transformer cette affaire en « Ron Arad 2 », même s’il fallait relaxer pour cela des milliers de prisonniers palestiniens. Pour Beny Alon (PNR) il faut au contraire renforcer le Premier ministre pour qu’il ne cède pas au chantage des terroristes alors que son collègue Itshak Levy suggérait de conditionner la poursuite de l’aide humanitaire à la bande de Gaza par la libération immédiate de Guilad Shalit.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

peu t'on nous de notre ressort faire quelques chose exemple ecrire au gouvernement, une lettre de soutien a la famille..;
on peut le faire et si il faut je suis prete a m'investir

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Une grande pensée pr Gilad Shalit qui a servi son pays et est aux mains de barbares alors que d'autres sirotent trankilou des boissons alcoolisées ! si des juifs eux mêmes peuvent presque porter un toast a ca, comment voulez vous qu'un pays pro arabe aille mettre un drapeau a son effigie...

Que D. fasse qu'il soit ds les moins pires conditions ainsi que les autres détenus et qu'ils soient tous libérés rapidement. amen.

Forums

partagez et débattez