Deux attentats terroristes: Trois morts et trois blessés grièvement atteints

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Des terroristes palestiniens ont ouvert le feu, à partir de leur voiture, sur des Israéliens attendant à la station d’auto-stop située au carrefour du Goush Etsion, dans la direction de Kiriat Arba. Six personnes ont été atteintes par les balles. D’après le premier bilan établi par le Maguen David Adom, trois d’entre elles auraient succombé à leurs blessures. Deux autres seraient sérieusement touchées et deux assez gravement atteintes. Les blessés ont été transportés à l'hôpital Hadassa Ein Kerem de Jérusalem. L'un d'entre eux est un adolescent de 14 ans, dont l'état est qualifié de très grave. Mais son médecin a indiqué que ses jours n’étaient pas en danger.

D’après les premières estimations de Tsahal, les terroristes ont attendu dans leur voiture, à la station d’autostop, l’arrivée de leurs futures victimes. Ils les ont ensuite prises pour cible avant de prendre la fuite à bord de leur véhicule. La police et l’armée ont dépêché sur les lieux d’importantes forces et ont entamé de vastes recherches dans le secteur pour tenter de trouver les meurtriers.

Un autre attentat a été perpétré un peu plus tard près de la localité d'Eli, en Samarie. Les terroristes ont ouvert le feu sur deux jeunes résidents de la localité juive qui marchaient le long de la route. L'un d'entre eux a été grièvement atteint à l'abdomen et a été immédiatement transporté à l'hôpital Hadassa Ein Kerem. Son camarade n'a été que très légèrement blessé et son état n'a pas nécessité de soins.

Les forces de sécurité avaient pourtant reçu dimanche matin un message apaisant de l’Autorité palestinienne, qui avait affirmé que "ses hommes avaient déjoué le mois dernier un certain nombre d’attentats contre des Israéliens".

Le leader du Parti national religieux, le député Zevouloun Orlev, a réagi aux attentats en déclarant qu’il fallait cesser immédiatement tout transfert d’armes aux Palestiniens. Il a ajouté qu’il fallait enfin dévoiler l’inanité du plan illusoire prônant le retrait israélien des agglomérations arabes pour confier leur contrôle à l’Autorité palestinienne.

Nottons que le Fatah d'Abou Mazen a revendiquer l'attaque

Sariel Bendayan
Sariel Bendayan



j'ai pas en vi de faire le raba joi mais bon on le savait Sharon le savait et pourtan il a continuer

il peut ce méttre cette attentat sur la consience

merci Monsieur Sharon

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Colère à droite après les attentats


Peu de temps après les deux attentats, celui du carrefour du Goush Etzion, au sud de Jérusalem, où ont été tués trois personnes, et celui d’Eli, en Samarie, des voix en colère se sont élevées au sein de l’échiquier politique, pour critiquer l’(in)action du gouvernement.

Le président de la prestigieuse commission parlementaire des Affaires étrangères et de la Sécurité, le député Youval Steinitz, a déclaré en réaction aux attentats : «au lieu de proposer à Abou Mazen un train entre Gaza et la Judée-Samarie, train qui se transformerait rapidement en un ‘express pour le terrorisme’, il faudrait mieux exiger de lui qu’il lutte contre le terrorisme, à moins qu’il ne préfère s’enfermer à la Moukata, comme son prédécesseur.»

Le député du Mafdal Zvoulon Orlev a quant à lui déclaré : «après qu’il ait été prouvé que le retrait a permis le renforcement du terrorisme, le gouvernement doit à présent donner une réponse cinglante comme jamais : Tsahal devrait prendre le contrôle de Bethléhem dès cette nuit et y rester tant que tous les nids de terroristes n’auront pas été liquidés. Israël doit prendre l’initiative de l’offensive.»

Pour le conseil des rabbins de Judée-Samarie, le doute n'est pas permis: c'est l'expulsion des Juifs du Goush Katif qui a encouragé les actes de terrorisme. Le conseil appelle l'armée à frapper sans ménagement les terroristes et à répliquer à ceux-ci par une guerre intrépide.

Pour le député Benny Elon, du Ihoud HaLéoumi, il faudrait faire chuter le gouvernement de Sharon immédiatement. «Le Premier ministre qui a fuit devant les roquettes kassam du Goush Katif a entraîné la résurgence du terrorisme en Judée-Samarie. Le député Aryé Eldad, du même parti, a affirmé en réaction aux attentats que Sharon abandonnait le sort des citoyens israéliens. «Au lieu de poursuivre les pionniers de Hévron, il faudrait vérifier si les armes et les munitions (avec lesquelles ont été commis les attentats) n’ont pas été infiltré d’Egypte.»

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Dis moi Feuj_159, j'aimerai comprendre un truc : en quoi le retrait de Gaza est il responsable de cet attentat ? J'ai beau ne pas être un expert en la matière, il me semble bien que Kiriat Arba et le Goush Etzion sont en Judée non ?
Ah, oui, tu vas dire que comme Sharon a cédé, ils en veulent encore plus... Mais enfin, ces terroristes auraient attaqués quand même ! Tu penses vraiment que si Israël n'avait pas bougé d'un poil depuis 2003 les attentats auraient cessés comme par magie ? Pas du tout ! Les terroristes auraient attaqués quand même ! Ils attaquent d'ailleurs sans doute plus pour des raisons de politiques intèrieure palestinienne que pour des raison palestino-israélienne...

Par contre, c'est vrai que le gouvernement devrait réagir un peu plus vigoureusement... Quand est-ce qu'ils se décident à bombarder massivement ?

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

attentats en cisjordanie et non à gaza.
cqfd.

Sariel Bendayan
Sariel Bendayan

Gabilou

Ne nie pas qu'on n'avait dit que les attentat epirerait avc le retrait car ils on pri ce retrait comme une victoire alor il veul les doublée pour pouvoire voir les juifs partire

Si Sharon aurait riposter a chaque attentat en arreter une bonne centaine de téroriste a chaque des riposte alor ils se serait vite lasser des attentats et ils ce serait mi peut étre a négocier serieusment

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Sarielounet :
Vous (toi et les anti-retrait) aviez en effet dit que les attentats empireraient après le retrait. Mais ont-ils réellement empirés ? Non.
Ce mitraillage de voiture n'est que ce qui parraissait comme un petit incident mineur il y a de cela seulement trois ans. Où sont les pluies de roquettes annoncées ? Où sont les centaines de morts et de blessés qu'on aurait tout les jours selon vos prévisions alarmistes ?
Je ne dis pas qu'ils n'auront pas lieu, je dis simplement que cet attentat n'a strictement RIEN à voir avec le retrait de Gaza. RIEN. Dire le contraire est du pure démagogisme politique à la Bibi.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Et sans implantations à Gaza, les opérations de Tsahal sont plus faciles à réaliser en faisant prendre moins de risques à une population israélienne civile.

Le retrait de Gaza n'a pas pour corollaire un arrêt du terrorisme.
Il sanctionne une situation sans avenir et dangereuse pour les habitants. Ce qui n'est pas le cas de certains territoires de Judée Samarie, beaucoup plus peuplés.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Mouarf mouarf mouarf ! Feuj_159 est incapable de répondre à mes arguments, il se contente de me sortir des slogans stupides qui n'ont rien à faire dans une discussion argumenté entre gens civilisés. Franchement Sariel, tu te crois dans une manif ?

Forums

partagez et débattez