Déterminée

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Chères toutes et tous,

J'ai entamé un processus de conversion il y a peu de temps...

J'ai toujours eu une conviction religieuse, seulement, depuis de nombreuses années je ne trouvais pas mon chemin "spirituel".

Au décès de mon petit frère, ce besoin d'être guidée, de ressentir une présence, une force s'est fait violence en moi. J'ai cherché pendant de nombreuses années une force qui me guide... Jusqu'a ce que je lise un ouvrage destiné à comprendre le Judaïsme. Je me suis sentie emplie d'un profond amour au fil de ma lecture. Je ne peux expliquer avec de simples mots la force ressentie !

J'ai conscience de la longévité que cela représente avant que je ne parvienne à faire partie des enfants d'Israël, mais c'est un réel désir qui s'emplifie chaque jour ; oh combien plus chaque jour au fil des lectures que j'entreprend.

Je me suis entretenue téléphoniquement avec un Rabbin afin de lui poser les questions auxquelles je voulais avoir une réponse.

Je vais m'inscrire aux cours relatif à la conversion donnés au Consistoire de Paris, et ai la ferme intention de m'intégrer à une Communauté afin de pouvoir rencontrer le Rabbin d'une syna proche de mon domicile et enfin, pouvoir commencer mon apprentissage.

J'aimerai m'entretenir avec des personnes sincères et respectueuses, susceptibles de m'aider et de me guider dans ma démarche.

Je désire plus que tout apprendre à lire et à écrire l'Hébreu, et j'ai déjà acheté plusieurs livres relatifs au Judaïsme tels que : "le Judaïsme dans la vie quotidienne" (Ernest Gugenheim), "l'abrégé du Choul'hâne Haroukh" (Ernest Weill), "Le Midrash Rabba sur Ruth et sur esther" (Maurice Mergui)... Et d'autres

Voilà... A bientôt :)

















Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Je suis déterminée... Vraiment ;)

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Je te soutien dans ta démarche :) Bon courage

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

tu socup de rien je socup de tout....

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

(en espérant pas etre censuré par le modo)

La communauté juive accepte difficilement les juifs convertis malheureusement...

Elie Bouaziz
Elie Bouaziz

Chere Lilou,

Tres bon courage et merci de ton amour pour le peuple d'Israel;
Juste une petite reflexion:evite de dire "syna" car cela fait partie du langage de jeunes gens branches qui ne savent pas de quoi ils parlent:en hebreux "syna" veut dire "la haine"et dans la religion juive on apprends que ce que l'on dit avec les levres,de maniere intentionnee ou non, a une influence quelque part;alors je sais que tu es a la recherche d'une synagogue mais ne dis plus que tu es a la recherche de la haine afin de ne jamais la trouver!

Elie

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Quazar : "la communauté accepte difficilement les juifs convertis, malheureusement. . ."

- En te laissant la responsabilité du "malheureusement"

et sans aucun jugement sur la sincérité, la motivation des convertis, je pense qu'il faut distinguer la religion, la croyance qui ne sont qu'une partie de l'identité juive. . .

Je persiste . . à croire. . . que l'on nait juif. . . !

Quand à le devenir. . . ? C'est d'une telle complexité !!!

Mais ce n'est que mon avis, sans aucun désir d'exclusion. .

Chacun est libre.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Merci beaucoup Elie de ces précieux conseils :) ! C'est enregistré :)

Quazar : J'ai lu beaucoup de choses à ce sujet, notamment :

"Les convertis d'une génération témoignent de la valeur d'une génération"
(Midrash Vayikra rabba II, 8)

"Dans chaque génération, des convertis se présenteront. D'où le savons-nous ? De Moshé qui annonça : Je conclue l'Alliance avec ceux qui ne sont pas là avec nous aujourd'hui."
(Traité Chavouot 39a)

"Le Saint, béni soit-Il, aime beaucoup les convertis, car ils ont abonné leur famille et la maison de leur père pour s'approcher de Lui."
(Midrash Bamidbar rabba VIII, 2)

"Des convertis qui étudient la Torah valent autant que le grand prêtre qui entrait dans le Saint des saints."
(Midrash Tanhouma, Vayakel VIII)

"Une fois converti, tout candidat est considéré comme Israël"
(Midrash Bamidbar rabba VIII, 1)

"On ne dira pas à un converti : souviens-toi de ton ancienne conduite, hier ta bouche mangeait des aliments interdits et aujourd'hui elle prononce des paroles de Torah."
(Traité Baba Métsia 58b)

"Un candidat qui voudrait sincèrement se convertir, on lui tendra la main pour qu'il entre sous les ailes de la Présence divine."
(Midrash Vayikra rabba II, 8)

"Un converti ressemble à un nouveau-né, et toutes ses fautes lui sont pardonnées."
(Traité Yébamot 22a)

Alors, je ne me convertis nullement pour être aimée d'une communauté mais pour l'amour d'Israël et de la Torah...

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

je réponds à QUAZAR et à sa betise : sache qu'un ou une convertie est plus juif que toi
Alors laisse la chance à cette fille LILIELOU de faire ce dont elle a envie, elle a la conviction et la foi alors oublie tes remarques qui ne veulent rien dire
sur ce c. Chalom

Forums

partagez et débattez