questions diverses

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Je voudrais savoir s'il y a une part de vérité dans ces deux assertations que j'ai entendues:

1) une grande part des juifs ashkénazes descendent des populations khazars convertis au judaïsme vers le XIe siècle.

2) la règle de la transmission du caractère juif par la mère remonte à l'époque (?) des progroms en europe et en Russie et a constitué une réponse au problème des enfants nés à la suite de viols. Par ailleurs, si 2) est exacte, le caractère juif était il défini auparavant uniquement par la pratique religieuse?


Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Racine,

Un Dr. Oppenheimer a fait des etudes qui a montré que l'ADN d'une personne juive d'origine ashkenaze n'est pas ressemble a pas seulment des Khazars, mais, des Kurds, Armeniens.

Un autre etude, que j'ai decouverte encore relative a l'ADN et génotype, et que les juifs ashkenaz ont descendu de 4 femmes. Je pense que cette etude etait publié dans 'L'Expres' en Janvier.

Gerard Darmon
Gerard Darmon

racine

C est marque dans le almud ( il y a 1500 ans ) que les enfants de pere juif et mere goy sont goys , ca ne date pas des kazars

si le talmud le dit c est que depuis moise c est ainsi , car dans le cas contraire le talmud nous informe que cette loi est instituée par les rabbins

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

1) je dirais non

2) c'etait effectivement suite a des viols, mais c'etait a l'epoque romaine. Avant le judaisme se transmettait par le pere.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Je confirme l'info de Libi sur la proximité génétique des juifs ashkenazes et des kurdes (voir séminaire de Gurtfinkel sur akadem.org)

En revanche, si l'histoire de la conversion des khazars est exacte (surtout du roi et de la cour), l'idée de Arthur Koestler que les ashk descendent majoritairement de ce peuple semble fausse.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

eh non ! il n'y a aucune part de verité

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

JERAD t'a déja vu un Talmud de l'époque de Moshe toi?

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

1) Non, seulement une petite. Une seule des branches de ma famille a cette tradition, et pourtant je suis a 3/4 polonaise. Et ça étonne tjrs les autres juifs polonais. Les familles khazares savent très bien qui elles sont, si on en parle peu c'est parce qu'il y en a peu.


2) Du tout. http://www.rabbinahman.com/index.php?action=article&id_article=417617

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

hello tout le monde,

je savais en effet qu'une maladie génétique rare (type insomnie familiale il me semble) n'était retrouvé que chez certaines populations juives et les arméniens. J'aurais bien voulu lire cet article de l'express auquel fait référence Libi mais je ne l'ai point trouvé...? Peut être que Libi, tu aurais des références plus précises sur ce Dr Oppenheimer, car le nom est très commun.
Je vais essayer de trouver ce séminaire de Gurtfinkel que mentionne gould.

Ce que dit jerard est un peu en contradiction avec maints récits du pentateuque où les enfants de mère d'origine non juive sont considérés comme juif...Ruth, femme de Booz et à l'origine de la Maison de David était Moabite pour prendre un des exemples les plus connus. Cela serait étonnant que le Talmud n'en ait pas tenu compte...mais je demanderai à un rabbin la semaine prochaine si possible, quoique je n'aie jamais entendu une mention telle que la rappprte Jerard dans le talmud...Jerard, pourrais tu être plus précis pour le passage auquel tu fais référence?

Forums

partagez et débattez