Les Sims sont-ils cachers ?

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

La question a peut-être l'air délirante, mais je me la suis posée récemment en piquant la GBA de ma nièce (ça va, je la lui ai rendue, oh la la !) et en faisant un petit bout de partie.
J'y avais longtemps joué sur PC avant de devenir tellement accro que je n'ai pu me sevrer qu'en désinstallant le jeu(et donc en tuant toutes mes créatures... toujours pas remise...).

Bref, pour ceux qui ne connaissent pas, le principe est de créer un ou plusieurs (là, ça devient vite ingérable) personnages et de satisfaire tous ses besoins, des plus élémentaires (manger, aller aux toilettes, se laver, dormir...) aux plus élaborés (se distraire, se faire des amis, trouver un mari ou une femme, procréer, s'enrichir, embellir son environnement...). La vision du joueur sur la plateforme est omnipotente, il voit tout d'en haut et décide tout, y compris certains penchants fixés une fois pour toutes. Malgré tout, les "Sims" ont un certain libre arbitre, de manière aléatoire il vont préférer tel ou tel autre personnage, tel ou tel plat, tel ou tel divertissement...
Il est même possible de les tuer.

Vous comprenez mieux le titre du sujet ? Est-il vraiment innocent de se prendre pour D. ?

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Tant que ça reste un jeu, moi ça me gêne pas. Mais quand ça devient une obsession c'est gênant. Et plus c'est réaliste, plus il y a de risque d'obsession.


Perso, pendant l'année du bac j'étais collée sur mes jeux vidéos au moins 4 heures par jour (non j'avais rien d'autre à f..., mes parents ne me laissaient pas avoir de télé dans ma chambre).
Comme mon meilleur ami et moi on avait tous les deux Caesar III ont a commencé par faire une tite compet amicale: le premier qui deviendrait César. Finalement on a tous les deux développé une grosse obsession, quand on jouait pas on parlait que de ça comme si c'était réel, même mes parents se posaient des questions...

Quand à se prendre pour D.ieu. Un jour j'ai décidé que mes citoyens devaient faire teshuva et j'ai supprimé tous les élevages de porcs, les laissant avec seulement du pain. J'ai essayé d'importer du boeuf, mais pendant l'hiver le temps était si pourri que les bateaux n'arrivaient plus. Mes citoyens étaient très affaiblis et ont attrappé une épidémie (j'avoue qu'il y avait aussi un petit problème d'hygiène dans la ville qui se trouvait en Afrique du Nord) et quasiment tous sont morts, m'empêchant d'avoir ma promotion de consul, grrrrrrr! Sans mentir, j'étais tellement furax sur le moment que j'ai failli explosé l'ordi, et j'ai tiré la gueule pendant deux semaines. Là j'ai réalisé mon problème mdrrrr

D.ieu merci (?) ce jeu n'est pas compatible avec mon nouveau pc... Hum... Quelqu'un peut m'acheter Caesar III pour XP???

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

"Tant que ça reste un jeu, moi ça me gêne pas. Mais quand ça devient une obsession c'est gênant."
D'accord avec RahelB.
Rien de + a ajouter...

Ah si ! Moi j'adore exploser les ptits ballons qui s'envolent ds Roller Coaster, j'ai essayer de les faire exploser kan ils etaient encore a la main des gosses pr voir si je pouvait les faire pleurer, mais j'y suis pas arrivee.... pffff... c nul.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur



Parait-il qu'il y a même la possibilité de créer de rendre les personnages homos dans le jeu...

Point de vue religieux, je crois que ce jeu n'est pas cachère... Mais bon !!

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

je sais pas si c'est cacher de charcuter le zombi à Doom III, mais alors qu'est ce que c'est jouissif.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

c un probleme ki est d'ordre psychologique et non religieux je trouve...

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

carrie5, tu adoptes donc la methode de la parabole afin d'amener le sujet dans sa profondeur?! (tellement profond, qu'ils risquent de te parler de l'avancee graphique et technologique des jeux videos).
tu m'epates, cela montre une intelligence incisive eloigne de la race canine.
bravo carrie cinq.
serieusement, nous le sommes bien de temps en temps.
souviens toi de certaines expressions populaire.
ainsi janine, s'extasiant sur les prouesses viriles de son tarzan, lui dit, mi figue-mi raison:
-"tu as ete un dieu mon robert!"
ou encore, nous referant a certains adages populaire comparant la femme a une deesse de l'amour.
et mieux encore, d'apres l'intervention intelligente de mimolette (mais qu'est ce qu'il m'arrive aujourd'hui?), dans le sujet sur le "serpent" ou elle dit que satan est un dieu chez certains, cela ne se refere t-il pas au fait que parfois certaines femmes peuvent etre des diablesses?

personnellement, j'adore l'enfer... satan l'habite.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

"je n'ai pu me sevrer qu'en désinstallant le jeu(et donc en tuant toutes mes créatures... toujours pas remise...)."

D- a fait (presque) pareil avec Noé : le déluge a tué (presque) toutes ses créatures. Peut-être ne s'en est-Il pas remis lui non plus ?

David C
David C

On peut d'ailleurs se poser la question de savoir si il est autorisé d'enlever les piles de son tamagotchi.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Kaubi,

j'ai décidé une fois pour toutes d'élever mon Q... I légèrement au-dessus de celui de la paramécie. Cela m'aide beaucoup pour tous les petits gestes de la vie quotidienne !

Rahel,

je comprends ta frustration. Mais ce n'est pas tout à fait mon sujet : dans ton jeu (que je crois connaître), il y a quand même un but, des enjeux de plus ou moins grande envergure. Dans "Les Sims", il faut faire survivre son personnage et lui donner une petite vie pépère où il gagne sa vie, essaie de se faire des amis, essaie de trouver un conjoint, essaie de ne pas se faire retirer la garde d'un enfant... Juste la vie, quoi. C'est ça qui me trouble...

Nath2,

comme toujours très perspicace. Et qui prouve que ma question n'est peut-être pas totalement dénuée d'intérêt théologique et non uniquement psychologique (désolée Joshai55 mais je le pense vraiment).

Forums

partagez et débattez