DEMOCRATIE?

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Sous le nez des autorités, les prédicateurs musulmans poursuivent impunément leurs provocations dans les discours qu’ils prononcent devant leurs fidèles. C’est ce qu’a fait, une fois de plus, le Cheikh Ikrima Sabri, mufti de Jérusalem. Ce dernier, qui rappelons-le a été nommé à ce poste par l’Autorité palestinienne, a incité le public musulman à "ne pas se décourager et à s’opposer aux démarches de l’occupant en défendant Jérusalem".

Dans le prêche qu’il a prononcé vendredi dernier, 23 février, à la Mosquée d’Al Aksa, Sabri a expliqué notamment que "ce qui se passait actuellement s’inscrivait dans le cadre de la guerre cruelle que menaient les opposants à l’occupation". Il a poursuivi en ces termes : "Cette guerre se poursuivra jusqu’au jour du jugement".

Sabri a poursuivi son discours en dénonçant avec virulence les mesures prises par les forces de sécurité israéliennes qui ont limité l’entrée des fidèles sur le Har Habayit afin d’éviter de nouvelles émeutes sur le site. Il a prétendu qu’Israël, en continuant pour le 17e jour consécutif ses travaux sur le Mont du Temple, cherchait à "porter atteinte aux biens du Waqf et aux vestiges archéologiques musulmans trouvés sur les lieux".

S’adressant ensuite aux autorités israéliennes, Sabri a réclamé l’arrêt des travaux de réfection réalisés sur le site en prétendant qu’il s’agissait d’un "acte d’agression contre la Mosquée Al Aksa et le Waqf musulman". Il a en outre exigé que la direction du chantier soit confiée au Waqf, "seul responsable attitré du site" selon lui.

Ces travaux suscitent également des réactions à l’étranger. Après l’ingérence de la Turquie, qui a annoncé au Premier ministre Ehoud Olmert, lors de sa visite, qu’elle enverrait des observateurs, c’est le tour de l’Unesco de s’immiscer dans cette affaire. Quatre experts de cette organisation de l’Onu devraient être expédiés prochainement à Jérusalem pour "superviser les fouilles réalisées près de la porte des Maghrébins". A l’issue de leur mission, ils devraient présenter leur rapport au directeur général de l’Unesco Koïchiro Matsuura.

Nethanel Attiach
Nethanel Attiach

c`est vraiment ca, c`est vraiment l`epoque messianique, comme c`est ecrit dans la thora qu`a la fin des temps les nations entieres monteront pour avoir jerusalem, pour la prendre, c`est exactement ca qui se passe: on a un gouvernement de laches qui ne sait meme pas assoir son autorite et permet a ui le veut de venir superviser des travaux sur son propre sol.
On croit rever.
l`enorme connerie qu`on a faite, c`est d`avoir donne au wakf le mont du temple alors que c`est a nous, et now ils trouvent le moindre pretexte pour nous chercher des noises.
Bref, c`est D... qui decide tout, tout a ete prevu a l`avance, moi ce que je vois, c`est que les prophetie du livre de daniel et de la thora se realisent sous nos yeux tout les jours au mot pres et que la delivrance est pour bientot, ne perdez pas courage mes freres.
Pour hater la delivrance, montez en Israel et venez defendre votre pays.
Shavoua tov

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

je veux des PREUVES et des SOURCES qui dit que c'est l'epoque messianique...

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

voici un site sur l islamisation de l antisemitisme
http://www.conceptwizard.com/fr/pipe_fr.html

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

islamisation n'egale pas anti-semitism.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Assimiler l'Islam au racisme antijuif, c'est de l'islamophobie...

Quelle ironie, en prétendant combattre un racisme ils en affichent un autre, montrant finalement qu'ils n'ont rien compris

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

J'ai la foi en dieu mais je ne pense pas que tout est ecrit
Il ya trop de misere et de violence

Sariel Bendayan
Sariel Bendayan

je trouve scandaleu que Israel continu a heberger des pouriture pareil qui crache sue le pays qui les heberge.

pour ces arabes qui insulte israel et qui soutienne le terorisme je leur dit : DEHORS!!

Sariel Bendayan
Sariel Bendayan

Décidément, ces êtres malfaisants déguisés en Juifs (Netouré Karta) ne ratent jamais une occasion de manifester leur haine à l’égard de l’Etat d'Israël et par ricochet, envers les Juifs en général.

Après avoir participé au Congrès de la honte à Téhéran, ces messieurs étaient à la recherche d’une nouvelle cause à défendre, d’une nouvelle occasion d’être filmés par les médias en faisant l’accolade à nos pires ennemis….Ca y est ! On a trouvé ! Cette fois-ci, ce sera ce bon vieux Sheikh Raad Salah’, victime de la clique sioniste, et qui lutte vaillamment contre la destruction des lieux saints musulmans. Inutile de dire que ce Sheikh qui commençait à se faire oublier, a sauté sur cette aubaine que seule des Juifs étaient capables de lui fournir.

Ce matin, une délégation de six membres de cette secte nauséabonde se sont rendus à la « tente de protestation » qu’à dressée Raad Salah dans le quartier de Wadi J’oz, depuis le début des travaux près de la Porte des Maghrébins. Arborant un badge avec le drapeau palestinien, et brandissant des pancartes sur lesquelles était écrit, en hébreu, anglais et arabe « Jérusalem appartient aux Palestiniens », ils ont été chaleureusement accueillis par des Musulmans comblés !

Le « Rabbin » Israël Hirsch et le Sheikh Salah ont successivement pris la parole, déversant chacun leur venin sur l’Etat d’Israël. Le premier n’a pas hésité à débuter son intervention par une expression tirée du Coran « Au nom de Dieu, le Clément et miséricordieux », et exprimant « sa joie d’être sous cette tente avec ses amis Musulmans ». Durant son discours, il a repris tous les thèmes chers à cette secte, qui ne doit d’ailleurs son succès qu’à la médiatisation dont elle fait l’objet : appartenance d’Erets Israël au peuple palestinien, imposture des sionistes, appel au monde arabe à se liguer contre Israël, affirmation que les Netouré Karta sont les seuls vrais Juifs dans le monde etc.

Le Sheikh Salah’ quant à lui, s’est adressé pour une fois en Ivrit à ses interlocuteurs, (il ne savait pas qu’ils préfèrent le Yiddish!) les remerciant de leur présence et leur soutien contre « le crime israélien », et accusant « Israël de détruire la mosquée et de provoquer une guerre de religions ».

Après la rencontre, Israël Hirsch a déclaré avoir été accueilli avec « joie et chaleur » par son « compagnon de lutte » islamique. Mais qui a dit qu’il était antisémite ?!

Israël Hirsch explique que le but de cette démarche était de « montrer aux Musulmans que tous les Juifs n’approuvent pas les travaux effectués à la Porte des Maghrébins, et que les Sionistes n’avaient pas le droit de se mêler des affaires liées au Mont du Temple ». « Ces travaux ne font que dresser le monde musulman contre les Juifs ». Merci du conseil !

Et bien évidemment, le « rabbin palestinien » s’est empressé de se faire le porte parole de Raad Salah pour dire que « le peuple musulman ne nourrit aucune haine envers les Juifs, tous les problèmes proviennent de l’attitude du régime sioniste ». Les récents discours du Sheikh ont sûrement du échapper au chef de file des « Gardiens de la Cité »…

Les médias israéliens n’ont pas prêté grande attention à cette rencontre entre gens haineux de l’Etat d’Israël et des Juifs, car ils étaient trop occupés à la nomination d’Esterina Tartmann, coupable selon eux de déclarations « racistes » suite à la nomination d’un ministre arabe dans le gouvernement de ce pays d’apartheid qu’est Israël. Elle eu le tort de déclarer que c’était là « un coup de hache contre le mouvement sioniste ». Très politiquement incorrect.

L’Histoire avance et les manifestations d’antisémitisme envahissent inexorablement la planète, jusqu’à nos portes, sans que nous réagissions avec la vigueur qui s’impose. Les plus grands malheurs ont toujours commencé par des mots.

Ces jours de Pourim devraient être pour nous un moment de réflexion sur la lutte implacable que nous devrions mener contre tous les ennemis de notre peuple, à l’extérieur comme à l’intérieur. Et ne pas attendre qu’il soit trop tard. Les Haman d’aujourd’hui s’expriment et agissent au grand jour. Erez Levanon z.l. en est la dernière illustration. Ses assassins se sont vantés dans leur village « d’avoir tué un Juif ».

Mais où sont les Moredkh’aï et les Esther ?

Tout ce que à quoi nous assistons montre que notre volonté de réaction suze…de manière extrêmement inquiétante.

-----------------------------------------------------

Ces pouritures de Neturei Karta aussi son bonne a foutre dehors.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Non mais franchement arreter de faire comme si vous tombiez de haut, depuis notre plus tendre enfance les musulmans radote qu'ils veulent détruire israel etc... bon sa commence à bien faire tout sa ce n'est que des paroles.

Forums

partagez et débattez