QANA: L'ENQÛETE INAVOUABLE

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Historique
*********
Dès le 1er jour, lorsque Tsahal vérifie ses plans de vol,
il s'avère que Qana a été bombardé vers 1h du matin. Or les habitants disent que l'immeuble s'écroule que vers 8h du matin. Donc la grande question était de savoir ce qui s'était passé entre 1H et 8H - l'heure de l'annonce.

Quelques pistes
**************
Dans le topic: "souci de compréhension": j'avais parlé de l'arrivage rapide et massif des journalistes sur place+le sentiment que l'on attendait le jour pour le sauvetage afin de créer un choc médiatique. Feuj159 disait que les "maris" n'étaient pas là (Hé oui Sariel, papa de Fatma est parti
garage, sortir voiture, tirer katiouchas sur Haïfa)

Compléments
*************
1. Tsahal avance l'hypothèse suivante: (En train de se faire examinée aussi),
Vu les preuves de nombreux tirs de katioucha sur Haïfa, à partir de cet immeuble, ça serait plutôt le stock d'arme gonflé à bloc (Certes, ayant subi le bombardement d'1h du mat.)
qui a fait explosé l'immeuble plus tard.

2. Suite à l'incursion nocturne hier des unités d'élite de Tsahal à Baalbek: (80 km en territoire libanais) 5 hezb capturés et plusieurs hezb touchés, les langues se délient dans les blogs libanais. On constate une certaine amertume. Il semble que les scrupules et les doutes font leurs chemins.
Un blog sud libanais rouspète et répond à un autre qui tente de le convaincre: "Hors de question que l'on reste, on va pas faire comme à Qana où le chef hezb avait convaincu de rester. Regarde ce qui leur est arrivé, ce sont les propres familles du Hezb qui sont morts là bas"
Pauvres boucliers humains!

3. Un autre blog britannique eureferendum.blogspot.com examine à la loupe les images diffusées à travers le monde,
y trouveant plusieurs anomalies. Par exemple l'image de la
même fille morte filmée dans 3 fois situations différentes.
Ce blog accuse une mise en scène de AP France et Reuters
afin d'accentuer le choc visuel du spectateur.
Constatant d'autres anomalies, - Je ne peux les traduire toutes, au dessus de mes forces, tellement horribles, si c'est cela est vrai -, il va plus loin, accuse les agences de presse d'avoir implanté des journalistes dans les équipes de sauvetage,
afin d'obtenir des images les plus choquantes possibles.
D'où la liberté à laquelle certains journalistes avaient fait recours, en triplant les têtes de victimes.

Reuters et Ap nient, sans cependant parler de porter plainte. Est-ce un signe? Et le blog persiste et signe dans son article:
"We need to know the truth".
http://eureferendum.blogspot.com/2006/08/we-need-to-know-truth.html


Moi je dis que:
*************
1. Celui qui dort la nuit avec un arsenal gonflé à bloc,
et ben qu'il s'étonne pas de ne pas être réveillé le matin.
Petite question: s'ils veulent tant mourir en martyre,
pourquoi le Hezb a-t-il besoin d'être armé pour cela?

2. Vu l'arrivage massif de journalistes sur place, est ce que
les victimes hezb sont plus photogéniques que d'autres?

3. Quand le hezb va écouler tout son stock de missiles
et ne pourra plus rien lancer, va-t-il se mettre à lancer ses………..mômes?

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

en ce jeune du 9AV,je vais pas m'enerver...
pourquoi cherchons a nous disculper ,quand je dis nous je met les parenthese, cau jamais je ne serais complice de celà
Tsahal a deliberemment bombardée cet immeuble ,on le sait ,ils le savent et le monde le sait!
celà fait parti de la technique qui consiste a""choquer, terrorisée l ennemi"" et puis nos chere rabbin sionniste religieux n'ont ils pas dans leurs ecrits ""disculper"" les pilotes et Soldats qui tueraient meme des civils innocents......
Ah oui certains iront chercher les references dans la Torah /Talmud, mais une guerre est une guerre et moi je dis simplement que les pilotes de Tsahal ,ces garcons de 20 a 36 ans , ont une consciences..qu apres des actes comme celà ils se regardent encore dans la glace sans y voir leurs propres morts,oui la mort de l ame, l'ame de compassions...
J ai des envies de vomir , peut etre est ce le jeune qui me fait celà??
Ah oui ce ne sont que des ""G...." comme m'a dis ce matin un ""evoluée""!

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

"[...] va-t-il se mettre à lancer ses………..mômes?"

--> ah non, le lancer de nains c'est vraiment dégueulasse :-) mouahahah..!!

Sariel Bendayan
Sariel Bendayan

a rappler egalment que le bilan a etai diviser par 2 : 28 victime et non 60 mais le mal est fait et tout le monde ce dira 60 victime

je vien de lire un article sur Arutz 7 ou plusieur journaliste avouai que le h'ezballa les dirigai comme des marionette .

_____________________________________
Les médias français n'ont rien à envier, en ce qui concerne leur prise de position quasi-unanime contre Israël, à leurs collègues de par le monde.

La palme revient à la BBC, qui, tout en essayant de prouver qu'Israël est coupable de ''crimes de guerre'' et de ''crimes contre l'humanité'', cherche par tous les moyens à étayer ses accusations par des images choisies et des déclarations à sens unique.
Par exemple, un des présentateurs de la chaîne a lu à l'antenne des réactions, triés sur le volet, selon lesquelles "l'attaque israélienne au Liban encouragerait Al Qaïda à perpétrer des attentats de par le monde".
Par ailleurs, les différentes manifestations anti israéliennes ont été largement médiatisées, alors que celles organisées pour soutenir l'Etat hébreu n'ont jamais été mentionnées.

Si les analyses n'ont rien à voir avec l'objectivité, les images montrées en boucles sur les différentes chaînes de télévision sont encore plus unilatérales. A en croire ces journalistes, Beyrouth ressemblerait aujourd'hui à l'Hambourg des années 40. Les mêmes images de bâtiments détruits sont diffusées 24h/24, laissant supposer que toute la ville n'est plus qu'un amas de ruines.
A l'ère du satellite, on peut cependant prouver que la réalité est toute autre: si certains bâtiments, dans lesquels se terraient des terroristes du Hezbollah, et situés majoritairement au sud de la ville, ont bel et bien été détruits, le reste de la ville, mis à part les pistes d'atterrissage servant au Hezbollah à transporter des armes, est resté généralement intact.

Ces prises de position pourraient être acceptables si on considérait que les attaques de Tsahal au Liban sont comparables aux massacres perpétrés par les milices arabes au Darfour, massacres qui ont causé la mort de centaines de milliers de civils. Mais Israël ne cherche pas à tuer des civils. Elle n'a pas d'autre choix alors que le Hezbollah se terre dans des bâtiments habités et place ses bases de tirs en plein milieu de zones urbaines.

C'est un journaliste de la chaîne américaine CNN qui a révélé la main-mise du Hezbollah sur certains journalistes. Nick Robertson a avoué que lorsque le 18 juillet dernier, il avait fait état de pertes civiles au Liban et pris clairement position contre Israël, il avait été "nettement influencé par les responsable médiatique du Hezbollah".
Quelques jours plus tard, il avouait que lorsqu'il parlait de "sources dignes de confiance" à Beyrouth, il voulait parler de terroristes du Hezbollah qui lui indiquaient comment et surtout quoi filmer. "Ils nous ont indiqué où aller et nous n'avions bien entendu pas le temps de vérifier ce qui se trouvait sous les décombres".

Un autre journaliste a également levé l'ombre sur les méthodes médiatiques de l'organisation chiite. Il s'agit de Christopher Olveriton, du Time, qui écrivit dans son blog: "Dans le Sud, au long du littoral, le Hezbollah tire des Katiouchas, mais je ne peux vraiment en parler. Le Hezbollah détient un duplicata de chacun de mes passeports et cartes de presse, et ont plusieurs fois menacé nombre de journalistes".
Elisabeth Palmer, de CBS, a affirmé que "le Hezbollah était déterminé à ce que les journalistes étrangers montrent uniquement ce qu'il a envie que le monde voie".

La BBC n'est pas uniquement vue et entendue par les Britanniques. 163 millions de personnes écoutent ses programmes radiophoniques et ses programmes télévisés sont diffusées dans des dizaines de langues différentes, dont le perse, l'arabe et le turque. Pas la peine de poser la question: il n'existe pas de programmes de la BBC en hébreu.
D'ailleurs, si on en croit ses programmes, le million d'Israélien vivant depuis trois semaines dans les abris n'existe tout simplement pas. Pour la BBC, pas d'Israélien vivant dans la peur, l'angoisse, mais tenant le coup. Pas de grand-mère tuée avec son petit-fils par une Katioucha.
______________________________________

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

jeudi 3 aout 2006, 14h32 -
Tsahal admet son erreur à Cana, mais accuse le Hezbollah d'utiliser des civils comme boucliers humains

JERUSALEM (AP) - L'armée israélienne admet avoir commis une erreur en bombardant le village libanais de Cana (sud), où au moins 28 civils sont morts, mais accuse le Hezbollah de s'être servi de civils comme boucliers humains pour ses tirs de roquettes.

Le raid aérien israélien sur un immeuble d'habitation à Cana tôt dimanche avait suscité la condamnation de la communauté internationale, conduisant Israël à décider d'une trêve de 48 heures dans ses frappes aériennes sur le Liban. Résumant les conclusions du rapport d'enquête sur les événements de Cana, le communiqué de l'armée israélienne diffusé jeudi soutient que Tsahal ignorait la présence de civils dans le bâtiment bombardé.

"Si les informations avaient indiqué qu'il y avait des civils (...) l'attaque n'aurait pas été lancée", peut-on lire dans le communiqué. Le bombardement était conforme à des instructions concernant l'attaque de "structures suspectes" dans les villages où Tsahal a appelé au préalable les civils à évacuer les lieux.

Le communiqué ajoute que les miliciens du Hezbollah "utilisent des structures civiles dans les villages pour stocker des armes et se cacher après avoir lancé des attaques à la roquette". Il affirme également que 150 roquettes ont été lancées de la région de Cana depuis le déclenchement de l'offensive israélienne le 12 juillet.

Le communiqué précise que les instructions de Tsahal vont être évaluées et actualisées suite au raid de Cana.

Le chef d'état-major de l'armée israélienne, le général Dan Halutz, a présenté ses excuses pour les victimes civiles, mais a accusé le Hezbollah d'utiliser "des civils comme boucliers humains et (d')opérer intentionnellement à l'intérieur de villages et d'infrastructure civils".

Human Rights Watch a précisé mercredi que le bilan d'une cinquantaine de morts -dont 34 enfants- annoncé initialement pour le bombardement de Cana était erroné. L'organisation de défense des droits de l'homme basée à New York dénombre 28 morts et 13 disparus, et demande une enquête internationale impartiale sur l'incident. AP

Sariel Bendayan
Sariel Bendayan

Cohen

Tsahal a toujours su reconnaitre ces fautes quand il y en avait et il est clair que tout sa est tres flou sasn parler de la mise en scene faite par les h'ezbalin

" des civils innocents......"

desoler Mikael mais civils ne veut pas dire forcment innocent dans cette immeuble il y'avait les famille des teroristes qui avait deschirer les tract devant les camera et avait clamer leur amou pour nasrallah et qu'ils serai pret a mourire pour lui

"ces garcons de 20 a 36 ans , ont une consciences..qu apres des actes comme celà ils se regardent encore dans la glace sans y voir leurs propres morts,oui la mort de l ame, l'ame de compassions..."

tu est vraiment tre loin de la realitee pour eux et pour toute perssone censee c'est un honneur de defndre son pays ils on du en baver pour arriver la ou ils son (car c'est tres difficil de devnir pilote) si tu croi qu'il auron des remord a tuer des teroriste tu te foure le doigt dans l'oeil . Moi je les entend parler a la telee croi moi il n'on aucun remor et n'arrete pas de dire que il continuron jusqu'a ce que le h'ezballa soi hor d'etat de nuire

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Feuj159
""ce st tres dures de devenirs pilotes..."" a qui le dis tu chere ami a qui le dis tu?...
sariel tu ne parle pas de ceux qui s exprimaient dernierement sur TSR1(la tv suisse) qui refusaient d obeir aux ordres etc etc
ils sont plus de 500 pilotesa refuser de servir cette cause...

Sariel Bendayan
Sariel Bendayan

Cohen

500??? tu doit parler de tout les pilotes depui la creation d'Israel nan

ben y a des tapette partout hein c'est pas a toi que je vais apprendre sa MDRR

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Cher Cohen:
Je n'ai jamais dit que l'immeuble s'est écroulé tout seul.
Relis ce que j'ai dit: j'ai bien pris la précaution de dire:
"hypothèse" puis: "certes ayant subi le bombardement
vers 1H du mat."

- Le but de ce topique est:
1. D'informer sur l'enquête, à propos de "mises en scène" journalistiques à Qana, dénoncés par le blog britannique,
(j'ai donné ses réf)qui est en fait la première source ayant examiné de près les clichés diffusés dans le monde. D'où l'intitulé de ce sujet: "Qana l'enquête inavouable" et non pas: "Qana l'enquête" tout court. Nuance...

2. Et aussi d'émettre des réflexions sur le fait que
des civils servent des boucliers humains avec toutes
les conséquences que cela comporte. Que des "parents"
laissent délibérément et sciemment dormir leurs gamins
avec un tel arsenal.

Je ne dis donc pas qu'Israël n'avait pas bombardé
Qana, ce dont a déjà été débattu dans l'autre topique.
(cf: postes dans: "souci de compréhension") où,
j'ai informé que Qana était responsable de nombreux
tirs sur Haïfa.

- A titre d'info: Environs 400 Katioucha tirés de Qana,
dont 150 environ à partir de cet immeuble précisément.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Cohen : autre chose
En complément aussi du post de Feuj_159,
je dirais que chez nous, on regrette toujours la mort
des enfants, tandis que chez eux, quand nos enfants
meurent, ils distribuent des bonbons et des gâteaux dans les rues. Nuance Mik.

Forums

partagez et débattez