La légitime défense !

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Monsieur Dahan aidé par Sarkosy car il a tué son agresseur !

Celui-ci a été menacé de mort par un antissémite !

Il était pété de tunes, ce commerçant, commerce du boulevard Voltaire, comme la boutique où bossait le jeune Ilan !

C'est grave

moi je dis que Monsieur Dahan s'est bien défendu, il a tué son agresseur avec l'arme de ce dernier, c'est bien-fait !
y'en a marre qu'on nous em...e !

Article page 39 de l'Actualité juive du 16 Novembre 06 !

Mashiah, vite ! ...

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

ha bon j'abite voltaire et j'ai rien entendu!!!!!!!!!! flute je devient une vrai none moi, va falloir que je sorte plus souvent!!!

C'est quoi cette histoire flo????,

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

oui tout a fais daccord avec toi y'en a marre que on nous emmerde ! marre de l'antisémitisme !

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

voila l'article en question


"M. et mme Dahan, commerçants à Nogent-sur-Marne ( Val-de-Marne - 94), ont été agressés à leur domicile par trois malfrats armés. Monsieur Dahan, conscient de la situation délicate dans laquelle il se trouvait ainsi que son épouse a pris son courage à deux mains et a réussi à désarmer l’un des agresseurs qui pointait son 357 Magnum sur sa mâchoire.
Le commerçant, dans le feu de l’action et visiblement sous le choc, a tiré à trois reprises sur l’un de ses agresseurs, le blessant mortellement : «mon mari a fait preuve d’un grand courage et d’un grand héroïsme, car je n’ose imaginer ce qui nous serait arrivé s’il n’avait pas désarmé le malfrat».
Mme Dahan, témoin de la scène a déclaré que les malfrats avaient visiblement bien préparé leur coup, ils connaissaient le code de l’immeuble et ont réussi à se faire ouvrir une seconde porte en déclarant à la concierge qu’ils se rendaient au premier étage, où se trouve l’appartement du couple de commerçants. Sachant qu’aucun objet précieux ni aucune somme d’argent ne se trouvait à son domicile, Mme Dahan suppute qu’ils souhaitaient la garder en otage le temps qu’ils embarquent son mari en direction de leur boutique afin de les dévaliser.

La cour d'appel de Paris a tranché vendredi matin : René Dahan, placé en détention provisoire après avoir "tué par balles l'un de ses agresseurs " a été remis en liberté sous contrôle judiciaire. Son histoire est au coeur d'une polémique lancée cette semaine par le ministre de l'intérieur. Nicolas Sarkozy avait attiré l'attention de son collègue de la Justice sur le cas de ce directeur commercial. Il considérait cet homme en état de légitime défense et ne comprenait pas son emprisonnement. "

Sariel Bendayan
Sariel Bendayan

Vendredi dernier, dans la matinée, un couple de commerçants est attaqué, à Nogent-sur-Marne (Val de Marne), par trois malfaiteurs. René Dahan se bat avec l'un de ses agresseurs, qui menace aussi sa femme. Il parvient à arracher l'arme de l'un d'entre eux, un 357 Magnum, le retourne et tire à plusieurs reprises. L'homme, qui tombe par la fenêtre du premier étage, est retrouvé mort. Voici le témoignage de sa compagne, en exclusivité pour LEXPRESS.fr.

"Il était 9 h 30 ce matin-là et René était venu me dire au revoir dans la salle de bains, avant de partir au travail. Une fois la porte refermée, j'ai entendu des grands bruits dans l'entrée, j'ai cru que mon mari était tombé. Je me suis précipitée et j'ai été attrapée par deux hommes, le visage masqué, qui m'ont maintenue par le cou pendant que René se battait avec un troisième. Mon mari a réussi à lui arracher son arme, un gros revolver, et a tiré. Je ne peux pas donner tous les détails sur ce qui s'est passé afin de ne pas violer le secret de l'instruction.

[Selon les éléments de l'enquête, le malfaiteur pointe l'arme sur la mâchoire de René Dahan, celui-ci parvient à retourner sa main, et un premier coup part contre l'agresseur. Dahan réussit alors à attraper le 357 Magnum et tire une deuxième balle. Le voyou tombe à terre, se relève, apparemment indemne. Tandis que les deux autres s'enfuient par la porte, le blessé court dans le fond de l'appartement, poursuivi par le commerçant, qui tire sur lui à nouveau, à deux reprises. L'homme tombe par la fenêtre qu'il venait d'ouvrir… NDLR]

Mon mari, poursuit-elle, a fait preuve d'un grand courage et d'un grand héroïsme, car je n'ose imaginer ce qui nous serait arrivé s'il n'avait pas désarmé le malfrat. Visiblement, ces malfaiteurs avaient repéré les lieux puisqu'ils connaissaient le code de l'entrée et se sont fait ouvrir la deuxième porte par une habitante de l'immeuble, en disant qu'ils se rendaient au premier étage. Peut-être voulaient-ils me prendre en otage et conduire René à son travail, car nous n'avons pas de valeurs chez nous.

En tout cas, ce qui est incroyable, c'est que mon mari, au terme de quarante-huit heures de garde à vue, a été mis en examen pour homicide involontaire et incarcéré à Fleury-Mérogis.



Alors que nous avons été attaqués chez nous, à notre domicile, et menacés physiquement. C'est mon mari, la victime, qui est emprisonné ! Depuis ce vendredi, je vis un cauchemar. J'ai fait une demande de visite pour voir René en prison. Comme je l'ai déposé aujourd'hui [lundi 30], cela n'aurait été possible que mercredi prochain… Mais c'est un jour férié. Donc la visite est remise peut-être en fin de semaine.

De plus, mon appartement est sous scellés. Je vis chez ma fille. C'est ahurissant, le monde à l'envers ! Heureusement, mon avocate, Me Marie-Alix Canu-Bernard, a pu rencontrer mon mari et le réconforter et beaucoup de personnes nous manifestent leur soutien. Ce qui me réchauffe le coeur."

-----------------------------

Sako est intervenu en sa faveur ce qui est tout a fait normal on va pas accuser une perssone d'avoire mis or d'etat de nuir ces agresseur qui le traitai tres violament.
Je tire mon chapeau a ce mec car tres peu de perssone aurai eu son courage .

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Desole, mais je t'ai pas entierement compris.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Ricko, regarde, il y en a deux qui bossent pour moi là,
Feuj 159 et Svon2mars, calmos !
Merci à vous deux de me faciliter le travail, un spécial chabbat chalom à vous !

Nethanel Attiach
Nethanel Attiach

youhouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu
premiers post plu ou moins cense de florette...
Et pour florette chantons tous mazalll tovvvvv

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

maintenant des qu'on agresse un humain de confession juive (et cela meme sans le savoir) on es direct catalogué d'antisemite ?!!!


mdr quel bandes de rigolos vous devenez (ou vous etes ) dans votre communauté !! (j'espere qu'ils sont pas tous comme vous car sinon on va finir par esperer qu'il y est tant d'antisemite que sa !! ainsi sa vous donnera une raison de vous plaindre constamment !!)


mais une question me taraude:
si le commercant n'avais pas ete de confession juive et de milieu social aisé : sarkomerde aurait il agit aupres des juges ??

hahahahahaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

Forums

partagez et débattez