Quelqu'un(e) est-il allé(e) dans la rue du rabbin Moïshé à Tel Aviv ? (Bneï Brak)

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur


Shalom à tous,

J'écris un scénario de film qui se passe en partie en Israël. Où malheureusement, je n'ai pas encore mis les pieds (mais ça viendra). En attendant, j'ai besoin de connaître la rue du rabbin Moïshe à Tel Aviv, où les hommes et les femmes ont un trottoir réservé. Quelqu'un y est-il déjà allé ?
Merci pour vos messages.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

tu ecris un scenario sur un endroit et des gens que tu connais pas ?
c'est un film de science fiction ou tout est fictif?
entre nous tel aviv et bnei brak sont deux villes bien délimiter la premier n'empiete pas sur la deuxieme ?
alors on doit chercher à bnei brak ou tel aviv parceque le jour ou il y aura des trottoirs separé à tel aviv ...... le film se passe dans combien de sieclessssss?
mdrrrrrrr

Sariel Bendayan
Sariel Bendayan

Personnelement moi qui habite a 5min a pied de Bne-Brak je nai jamais entendu qu'il est une rue separee des homme et des femme

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Bonjour Paula 66 et Feuj 159

Tout d'abord, Merci pour vos réponses. Devant votre scepticisme que je comprends, voici la source :

"Un tribunal rabbinique de Bnei Brak, banlieue ultra-orthodoxe de Tel-Aviv a publié un décret en vertu duquel, pour le respect des bonnes moeurs, hommes et femmes emprunteront désormais des trottoirs séparés dans une rue fréquentée, a rapporté lundi le journal Maariv.

Des affiches en ce sens ont été placardées à Bnei Brak, stipulant que la consigne était valable tant pour les adultes que pour les enfants.

La rue où sera en vigueur le décret est la rue du Rabbin-Moïsheh, maître vénéré de l'une des communautés ultra-orthodoxes de la ville.

Les hommes déambuleront désormais côté ouest de la rue, les femmes côté est, où, souligne le journal, se trouvent la plupart des magasins."

source : www.yahoo.fr

Je n'ai jamais trouvé d'autres sources. C'est pourquoi je voulais qu'on me confirme.
Mon scénario ne traite pas de science-fiction, mais d'une histoire d'amour. C'est une fiction et comme dans toute fiction, on peut crééer un lieu imaginaire car ce qui compte, c'est plus l'histoire d'amour elle-même que le lieu. Ce n'est pas un documentaire sur les problèmes de mariage mixte en Israël.
Ceci dit, cette histoire se passe de nos jours et je ne peux pas (et ne veux pas) faire l'économie de parler d'Israël. C'est un pays que j'adore, allez savoir pourquoi car je ne suis pas feuj, même pas un petit peu.

Sinon, Paula, je crois que tu as raison, Bnei Brak et Tel Aviv sont deux mondes très différents. Je n'y suis jamais allée mais j'ai beaucoup voyagé dans les livres, internet et les échanges avec des Israélien(nes).

Bonne journée à tous et shabat shalom.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Je te conseille de ne pas faire de film sur les gens de Bei Brak, ni meme les monter, ils ne t'on rien demander, laisse les tranquil stp! Va faire ton film où tu veux en Israel, mais laisse les religieux vivrent comme ils le sentent, pas pas besoins de montrer au monde "regarder c'est religieux ils sont fous", c'est leur choix (d'ailleurs c'est un peu trop mais bon) alors fait pas chier!

Surtout que tu n'a jamais etait, alors basta

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur


Salut Rub 10

Merci pour ton message très agréable à lire. J'apprécie ce forum, mais il manque un peu de politesse.
Pas besoin d'être agressif. Mon scénario n'a rien à voir avec les religieux. Je les laisse vivre. Ils me laissent vivre. Et tout est OK.
Salut à tous et je file sur un site plus sympa et moins agressif.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

10000000% d'accord avec Rub. Il faut avoir plus de respect pour ces gens...leurs situations economiques sont parfois super triste, et..bon...laisse eux tranquille!!!

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Je connais la promenade non mixte a Har Nof...

Quant a Tel Aviv et Bnei Brak:
L'agglomeration s'appelle Gush Dan (équivalent: Île-de-France)
La ville principale s'appelle Tel Aviv (équivalent: Paris)
Il existe d'autres villes dans le Gush Dan, dont Bnei Brak (équivalent: Versailles)

Tel Aviv est connu pour sa population souvent non-, voire antireligieuse et la presence des homosexuels. Bnei Brak est le contraire total, la population est presque entièrement ultaorthodoxe.

Tiens il ya quelque temps, jai entendu quon envisageait fermer la derniere école mamlachti a Bnei Brak... qqn en sait qqch?

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

J'aime pas l'agressivite mais bon la j'avoue que paula ,feuj159 et rub10 ne pouvait etre plus clair et efficace.

Quand a toi Isabelle si tu revient jeter un coup d'oeuil par ici ,deja je te dit :

Shalom a toi aussi.

Je te conseil fortement d'aller faire un tour sur un forum musulman et dit leur que tu veut tourner un film ou ecrire un scenario sur une histoire d'amour en Iran sans pour autant n'avoir jamais mis les pieds etc...

et apres tu vient nous raconter ok?

merci t'es gentille de comprendre et d'accepter notre sensibilite pour ce qui nous est tres tres chere.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

IsabelleV

moi je l'imagine très bien ce film : un homme et une femme qui tombent amoureux chacun sur son trottoir, toute l'histoire consistera à combler le gouffre qui les sépare, très romantique...

Forums

partagez et débattez