Le pen

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Figaro du 29 11 05 :

Le pen relance la provoc sur "le point de détail des chambres à gaz"

Une démocratie doit -elle tolérer la liberté d'expression lorsqu-elle induit l'incitation à la haine ?

Le FN est-il légal dans cette perspective ?

Je suis pour sa dissolution ! Meme si son instrumentalisation sert certains partis politiques.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Dissolution?
Alors que un quart des francais le soutienne?

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Débat sans fin, Galil

Le 1er amendement Américain autorise tous les discours, même les plus nazis, mais, paradoxe, aucun extrémiste n' est jamais arrivé à un pouvoir important (Etat ou niveau fédéral).

En France, on s'acharne à faire des lois pour ensuite relaxer Dieudonné ou menacer Finkielkraut. Et de plus, Le Pen a suffisamment de métier pour rester "border line" en général.
La triste vérité, c'est que la France, historiquement, a une portion de son électorat qui approuve le thème xénophobe, aime l'idée de l'homme fort providentiel, etc...

Cela dit, le second tour de 2002 s'est joué à 1% près, Le Pen n'ayant pas plus de voix qu'en 1995. C'est l'éparpillement des voix de gauche qui a donné ce résultat. Et les 5% de Laguillier me foutent aussi les jetons...

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Galil3O8 non pas de dissolution c'est pas la bonne manière parce que c'est aller contre la démocratie. Bien sur dans le cas où le Pen nous ressort encore(!) le même genre de sottises c'est soi aux journalistes de couper ou à la justice de s'en occuper.

Je vais faire un peu d'humour noir: au moins on remarquera que le Pen n'est pas du genre girouette. Quand il a une idée en tête, il ne l'a pas ailleurs.

Plus sérieusement je doute qu'il n'ait jamais lu les biographies de Staline, Churchill ou De Gaulle...

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

D'ac avec Gould pour une fois lol

Je suis pour la sanction electorale : que chacun dise ce qu'il pense et à l'électeur de choisir.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Choussar
Je suis sûr que ce n'est pas une exception

Galil308
J'ajouterai que c'est affaire de stratégie de prise de pouvoir plus que autorisation ou non de participer à la vie politique.
Si Le Pen durçissait son discours contre certaines minorités (c'est le moment), et contre certains partis, s'il s'organisait en pseudo milices au look 100% cuir qui seraient "victimes d'agression de la part de islamo-bolchéviques", et que la légitime défense aidant, ces miliciens répliquent, une spirale de peur pourrait être enclenchée.

Lénine a pris le pouvoir sans avoir de majorité, tout comme Hitler, et peut être que le FIS y serait parvenu en Algérie.

Ce que je veux dire, in fine, c'est que selon la stratégie adoptée par le fascisme, la violence est parfois l'unique recours, avant ou après les élections (mais pas trop tard comme les communistes allemands l'ont chèrement appris).

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Il y a parfois trop de liberté d'expression ici, mais ne nous plaignons pas: regardez l'Amérique!

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

ou De Gaulle

-> vu la longueur, c'est clair

Sariel Bendayan
Sariel Bendayan

nan je suis contre la dissolution méme si le pen est l'une des perssonne que j'ai envie de tuer

je vais étre honnéte avc moi méme je suis pour qu'on reméte en Israel le parit Kah'e (Kahana Hai) donc je suis pour que le pen puisse s'éxprimer a condition que ces propos soit assez decent pour que sa passe

comme disait voltaire

"je hai vos idée mais je me turai pour que vous puissiez les éxprimer"

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

et hop on retombe dans le panneau.

Forums

partagez et débattez