Tsahal va évacuer Amona

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Alors que certains partent en toute discrétion, les habitants d'Amona n'entendent pas se laisser évacuer sans livrer bataille. Voici leur site pour expliquer leur point de vue :

http://www.amona.org.il/site/detail/detail/detailDetail.asp?detail_id=119217&depart_id=19287 pour les anglophones.

Personnellement j'aurai toujours beaucoup d'affection pour ces déracinés et ceux qui les défendent :

kol touv pour la suite...

Sariel Bendayan
Sariel Bendayan

scandaleu oui c'est scandaleu la violence des policier fasse a des jeune de 14 15 ans pour nombre d'entre eux je sai pas si vous en france vous allez recevoire les méme image que nous mais croyai moi les policier son rentré tout de suite avc la cavalri et les matrak

dire que tsahal frappe violament des jeune juifs sioniste fidel a leur patri et qu'il n'osron jamais frpper des palestinien qui leur jette des piérr dur eux de la méme maniére honte a ces soldat on ce croirai revnu au temp ou certai juifs fouttai leur frére dans des camp de travaille nazi

mais j'éspére que la violence qu'il ya eu fera refléchir 2 foi desormer le gouvernement avant de refaire un bétise pareil

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

EVACUATION D'AMONA

Les policiers sont montés sur le toit d'une maison occupée par des jeunes filles. Ils ont commencé l'évacuation n'hésitant pas à s'aider de leurs poings, pieds et de leur matraque alors que les jeunes filles n'opposaient qu'une résistance légère. (Guysen.Israël.News)
Trois maisons sont à présent totalement détruites.
___________________________________________

Des policiers envahissent les maisons d’Amona
Suite à la décision de la Cour suprême, qui a repoussé mercredi matin la requête des résidents du quartier d’Amona surplombant la localité juive d’Ofra, les forces dépêchées sur place ont entamé leur opération.

La police montée a pris position sur la colline où se sont retranchés les opposants au démantèlement. Certains militants ont commencé à lancer des pierres, d’autres ont mis le feu à des pneus.

Des policiers, munis de matraques, ont pénétré dans une des maisons d’Amona. Ils ont réussi sans peine à évacuer les opposants qui tentaient de résister. La secrétaire d’Amona, Orit Kaspi, a dénoncé l’attitude des forces armées et leur brutalité à l’encontre des manifestants. Elle a rappelé que cette destruction était une décision politique prise par Ehoud Olmert, qui espérait ainsi obtenir des voix supplémentaires pour son parti Kadima.

Le député Arié Eldad (Ihoud Leoumi), présent à Amona, a eu le bras cassé lors des premiers affrontements entre les forces dépêchées sur les lieux pour détruire les neuf maisons du quartier et les opposants au démantèlement. Eldad a été évacué sur un brancard.

Le député Effie Eitam (Ihoud Leoumi) a également été blessé, au visage cette fois, lors des échauffourées. Il a été transporté dans un hôpital de Jérusalem. Sa femme, interviewée sur les ondes de Galei Tsahal, a indiqué qu’il avait été atteint par un des chevaux de la police montée. Elle a vivement critiqué la brutalité des forces intervenant sur place.

Une centaine de blessés seraient à déplorer dans les deux camps. La plupart des manifestants auraient été atteints à la tête par les matraques des policiers.
_____________________________________________
Eitam à Olmert: Vous êtes loin d'être le successeur de Sharon...

Le député Effi Eitam (Ihud Leumi), blessé à la tête lors des affrontements d'Amona, a vivement critiqué le Premier ministre par intérim Ehud Olmert : "Vous êtes loin d'être le digne successeur d'Ariel Sharon". Il a ajouté : "M. Olmert a prouvé aujourd'hui qu'il est apeuré, déstabilisé et manipulateur. Ce n'est pas ainsi que l'on construit un gouvernement".

Le député Effie Eitam blessé à Amona par la police montée

Le député Effie Eitam (Ihoud Leoumi) a également été blessé au visage lors des affrontements à Amona. Il est à présent en route vers un hôpital de Jérusalem. Sa femme a indiqué, sur les ondes de Galei Tsahal, qu’il avait été atteint par un des chevaux de la police montée. Elle a elle aussi dénoncé la brutalité des forces intervenant sur place.


_______________________________________

Arié Eldad:"Olmert veut du sang pour avoir l'air fort"

Le député Arié Eldad du Ihud Leumi, présent à Amona, a réagi vivement à l'évacuation qui se déroule sur place. "Ehud Olmert veut du sang pour avoir l'air fort, a-t-il déclaré. On traite les gens ici comme jamais on a traité les Arabes". Il a eu la main brisé au cours des affrontements.
_______________________________________________

Photos des violences à Amona
Pour voir les photos des évènements d'Amona, cliquer sur le lien suivant:

http://a7fr.net/default.aspx?tabid=100
http://www.guysen.com/diaporama.php?file=amona
http://www.guysen.com/diaporama.php?file=amona_hosto

IL EST A NOTER QU'OLMERT ET LES SBIRES DE KADIMA ET DE LA POLICES ONT PRETANDU QUE LES JEUNES LEURS AVAIENT ENVOYER DES BLOCS DE BETONS ET DES PIERRES,AFIN DE JUSTIFIER LES VIOLENCES, MAIS AUCUNES PHOTOS (A7, Guysen, Walla) NE MONTRE DE TELLE CHOSES
____________________________________________
Jamais au cours du désengagement de la bande de Gaza, il a été donné de voir une telle violence. Il semblerait qu'ici la police use d'une autre méthode pour évacuer les réticents...

Un de nos reporters à Amona nous signale voir au moins dix blessés sur des brancards et un grand nombre d'autres déambulants la tête en sang...

L'évacuation d' Amona se passe plutôt mal il y a de nombreux blessés et les sauveteurs d'Hatzalah-Yoch ont demandé à Tsahal de dépêcher des hélicoptères afin de les transporter vers les hôpitaux (
_________________________________________________

Le Mafdal exige une commission d'enquête sur le comportement de la police à Amona

Le Parti national-religieux exige que le ministre de la Sécurité intérieure Guidon Ezra (Kadima) nomme immédiatement une commission d'enquête concernant le comportement des policiers durant les opérations d'expulsion et de destruction à Amona. Le secrétaire-général du Mafdal, Chalom Djerbi, a vivement condamné "l'attitude extrêmement brutale de la police contre des adolescents, des femmes, et de jeunes enfants

____________________________________________________

84 blessés sont encore hospitalisés

Parmi les 219 blessés durant les affrontements à Amona, 84 personnes sont encore hospitalisées dans les différents hôpitaux de Jérusalem. La plupart des blessés sont des jeunes militants de droite brutalisés par les policiers de l'unité Yassam. L'état d'un de ces adolescents est toujours qualifié de très grave

__________________________________________________

Le comité des habitants du Goush Katif condamne la violence des policiers à Amona

Le Comité des habitants déracinés du Goush Katif a vivement condamé la violence des policiers à Amona. "Nous avons été profondément choqués par le comportement des forces d'expulsion, aussi violent et insensible que durant le Retrait de Gaza. Comment les mêmes policiers responsables de l'abandon de centaines de familles dans des hôtels peuvent-ils encore répéter les mêmes actes?", est-il écrit dans un communiqué publié par le comité

___________________________________________________

Yaïr Naveh: Nos forces ont frôlé le danger de mort

Pour le général Yaïr Naveh, commandant de la région centre, venu faire un état des lieux à Amona, il semble clair que les policiers ont répondu à une violence sévère de la part des protestataires rassemblés sur place. "Avec tous les blocs de béton et les barbelés qu'ils ont essuyé, nos policiers n'étaient pas loin du danger de mort", a-t-il déclaré. Selon lui, 65 policiers et soldats ont été blessés lors des affrontements.

A NOTER: Aucunes preuves!
___________________________________________________

Le Premier ministre par intérim, Ehoud Olmert, a déclaré : ''A Amona, une limite a été franchie et nous ne pouvons pas l'accepter (...) Jeter des pierres sur les têtes des soldats et des policiers, ce n'est pas de l'idéologie, c'est de la violence pure et simple.''
Il a affirmé que ces affrontements constituaient une opération planifiée et organisée par le Conseil des localités juives de Judée-Samarie pour atteindre des objectifs politiques. ''Israël ne le tolérera pas'', a conclu le Premier ministre par intérim.
__________________________________________________

Selon un nouveau bilan officiel, 162 personnes auraient été blessées à Amona. L'une d'elles, un adolescent, semble-t-il, est dans un état grave. Neuf autres sont sérieusement atteints et 152 n'ont été que légèrement touchés.
________________________________________________

« Les forces de police ont fait usage d'une violence sans précédent envers nous », ont déclaré les jeunes gens qui ont participé ce mercredi à la protestation contre l'évacuation d'Amona.
________________________________________

Le leader du Parti national religieux Zevouloun Orlev a accusé « le gouvernement Kadima » d'avoir intentionnellement déclenché un conflit violent à Amona, pour des raisons purement électorales


Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Cette colonie etait illégale, ils ont eu 100% raison de la demonter.
C est pas parce qu on est juif ou israelien qu on ne doit pas respecter la loi .

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Je me suis trompée : effectivement c'est la police et non Tsahal qui aurait procédé à l'évacuation, avec au 1er rang la police montée, on a vu les images du matraquage jusqu'ici à la télé et les gens en sang. Triste, triste de voir des Juifs taper sur leurs frères...

Rub10, c'est quoi comme parti Ihoud leumi ?

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Ca me fait mal de voir des juifs se déchirer entre eux. Je pense que pour Amona tout comme Gaza il aurait fallut trouver un compromis: soit laisser les habitants la ou ils sont ( en tant qu'habitant sioniste profitant ainsi a toute la nattion juive de nos territoires ) ou alors les déloger mais beaucoup plus pacifiquement tout en demandendant leurs accords le cas échéant abndonner.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Amona mon amour, serait tu symptomatique de ce que nous sommes tous devenus comme peuple de plus en plus divisé ?

bien sûr cette implantation etait illégale mais pourquoi toute cette violence ? je n ai que des informations partielles de quelques journaux américains.

Il faut respecter les lois et les décisions gouvernementales, sinon Israël va se transformer en une anarchie .En Israël, les arabes comme les juifs construisent souvent sans permis cadastral, et le problème c'est qu'il serait impossible d'avoir un permis, car des mesures politiques veulent empêcher les juifs de bâtir ici, et les arabes de bâtir là.



Une commission d'enquête indépendante est vraiment nécessaire pour faire une prise de conscience sur ce qui se passe présentement dans la société israélienne.
( et pas uniquement sur le comportement des policiers mais sur le comportement de tous, policiers, manifestants tous sans aucune exception)


Amona mon amour tu te trouve près de Hevron, tu fais partie d’ une liste de 105 avant-postes juifs non autorisés et il existe des dizaines de terrains de construction arabes illégaux où les ordres de démolition n’ont jamais été appliqués.

Pourquoi toi Amona ?

Pourquoi en sommes nous venus à nous battre entre nous ?
Je crois qu'il y a lieu de s'interroger sur le comportement des uns et des autres.


Sariel Bendayan
Sariel Bendayan

johan

"Cette colonie etait illégale"

ce qui est illegal c'est de passer a tabac des jeune fille sans arms venu defendre la coloni pacifiquement il ya eu plusieur proposition de compromi avc les force de l'ordre mais l'autre con de kadima persuader de faire ce que Sharon aurait fait les a refuser

l'évacuation de la judée samarie commence on dirai.
Et il faut pas ce laissai fair combien de resistance y'aura plus le gouvernement refléchira avant de detruire d'autre yeshouvim .

quand au millitaire et au policier honte a eux et aprés le coup de poignard qu'il plante dans le dos de leur frére c'est tout a fait conpréansible de recevoire une piérre en plein dans la gueul

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Je ne vois en quoi on est déraciné lorsqu'on s'installe dans une zone où on sait PERTINNEMENT que l'on va être viré.
La société israelienne est faite de lois , et elles doivent être respectés. Il n'y a pas de distinctions à faire dans les violations de la loi

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

JoHaN-

Illégalle? en quoi? en 2001, Sharon avait demander aux habitants d'Ofra de venir s'implanter là, le terrain a etait acheter, aucune presence arabes n'a jamais vecu sur cette colline.

Mais illégale, que dit tu des maison construite illegalement dans le Neguev par les bedoins, ce nombre de maisons illégales s'elevent a 500 000, pourquoi le gouvernement ce bas contre des Juifs plutot que contre le veritable ennemi du pays (Hamas, arabes israeliens,...).

Qu'est tu connai a notre histoire? sait tu que le Shomron etait une partie integrante d'Erets Israel, ce qui sont là illegelement sont nos ennemies!

Forums

partagez et débattez