Agnostiques et fiers de l'être

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

apparemment, il y a un certain nombre de Juifs agnostiques sur ce forum, qui se sentent pour autant complètement Juifs. J'ai envie de leur donner la parole.

Comment en êtes-vous arrivés à cette position ? Rejet de l'éducation religieuse ou pas d'éducation du tout ? Amour de la libre pensée ?

C'est à vous après le BIP.

BIIIIIIIIIP !

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

oupsss petit probleme info ..

Je recommence

Si dieu existe (hass véchalom lol) et bien il a foutu un sacré bordel sur terre

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Pour ajouter un petit complément à la question très interessante de Nathalie.
Agnosticisme : position philosophique selon laquelle la vérité de certaines propositions (le plus souvent théologiques, concernant l'existence du divin) est inconnue ou inconnaissable. C'est une pensée fondée sur le doute, le scepticisme. La vérité absolue est incertaine.
Source : Wikipedia / Article : Agnosticisme.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Je ne suis pas agnostique, je prends quand même la parole, ma plume ou mon clavier pour rétablir une chose fausse dans tes propos.

Que nous soyons religieux, pratiquants, nous pouvons penser librement, et à la Grâce de Dieu !

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Nath excuse moi mai j'ai pas compris ce que veut dire juif agnostique????
Petites explications STP.....................

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

nath3bis
J'ai envie de leur donner la parole.
--> merci d'etre aussi conciliant avec les minorites.

Comment en êtes-vous arrivés à cette position ? Rejet de l'éducation religieuse ou pas d'éducation du tout ? Amour de la libre pensée ?
--> Le mot "agnostique" est completement sorti de son contexte mais bon passons. Ca promet de jolis quiproquo. Mais si tu proposes les reponses ca ne biaise pas un peu le sujet?

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Pour faire suite à la remarque de A-----bat, sur la façon de concilier d'une part la croyance en D.ieu et sa providence (son intervention dans monde) et d'autre part, la souffrance, le mal, la mort...n'ayant pas la possibilité de vous en livrer la synthèse, je peux seulement vous recommander la lecture de ces deux livres essentiels :
Hans Jonas, le concept de D.ieu après Auschwitz, Rivages poche, Paris, 1994 (72 pages)
Emil Fackenheim, La Présence de D.ieu dans l'histoire, Affirmations juives et réflexions philosophiques après Auschwitz, Verdier, Paris, 1980 (141 pages)

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Ohev
Oui c'est la definition vulgaire effectivement. Maintenant si tu le defini par la reference a la gnose assorti d'un privatif tu arrives a une tout autre definition, bien plus compliquée vu que le concept de gnose est tres delicat. Mais bon, comme je disais suivant comment tu vois le terme ca promet de jolis quiproquo.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Oberon,

fais comme si je n'avais rien proposé.

L_keren

Juifs agnostiques : l'agnostique dit "je ne sais pas si Dieu existe, mais si c'est le cas, il est inconnaissable", donc il ne s'exprime pas dans un livre quel qu'il soit, et il ne donne ni ordres ni interdits...

Un agnostique reste Juif s'il est né d'une mère Juive.

La libre pensée n'est pas conditionnée par qui ou quoi que ce soit, certainement pas par les préceptes d'un livre réputé saint.

Ohev
merci pour ces références intéressantes : mais si on ramène le débat à "Dieu ne peut pas exister à cause d'Auschwitz", il y a bien d'anciens déportés qui sont restés croyants et pratiquants.

Forums

partagez et débattez