Juif et bouddhiste

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

ça vous paraît conciliable ?

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

JewBu's et leurs ideologies sont utopique. Le raison...Buddhism ne suivre aucun regle.
si par exemple, le toit de la maison de ton voisin tombe et tue un ptit enfant. Le buddhisme peut pas te repondre quoi faire. Mais, au contraire, c'est seulement avec le judaïsm qui peut t'expliquer.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

et il y a toujours le probleme de D. les buddhists ne croire pas vraiment qu'il existe un D unique, et n'est pas non plus un religion monotheiste. Donc, il y a un incompatibilité enorme. Mais, si tu trouve que c'est excitante de toucher le ventre d'un gros boudhha et rester dans le position de le lotus en lieu de faire des choses plus stimulante pour ton cerveau...essaie d'aller en Bali.

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Monsieur Fabien OUAKI, le fils Tati, bref, un ex juif, est devenu Bouddhiste...... Pleurer (bref), il est un peu Idiot

Il paraitrait, que, lorsque qu'un juif se convertit, il reste quand meme juif pour D...
moi, j'y crois pas trop ! Qui en sait plus ?
merci.

conciliable ?
Alors là, je sais pas.
je pencherais plutot pour le "non".


Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Si on prend le bouddhisme en tant que religion (ce qu'il n'était pas au départ), ça me paraît compliqué, car même si toutes les religions ont un but plus ou moins commun, elles ont toutes des moyens différents pour y parvenir.

En revanche, la philosophie bouddiste est plus que compatible avec le judaïsme. Par exemple, un jour un rav m'a dit que la compréhension ultime des règles de cacherout nous rendrait tous végétariens.
Penser qu'une étincelle divine est dans toute chose, que le bien amène le bien, que toute vie est précieuse me paraît bien juif quand même !

Bien sûr, il y a des moments où un choix s'imposera, comme celui de la vie de la mère ou celle de l'enfant quand il y a danger, la Torah donne une réponse, le bouddhisme une autre.

Alors philosophie, oui, religion, non ("qui fait des rimes sans le vouloir...") !

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Florette,
Un juif est et restera toujours juif quelque soit la religion à laquelle il se "convertit". Il s'est détourné de sa religion et n'aura aucun pb halah'ique s'il décide d'y revenir. Seule une techouva s'imposera.

David C
David C

"les buddhists ne croire pas vraiment qu'il existe un D unique, et n'est pas non plus un religion monotheiste" CQFD .. Je dirais même bien au contraire les boudhistes qui ne sont pas franchement monthéiste ne croient pas non plus qu'il n'existe pas qu'un dieu... et vice versa ...

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

mdr

tu savais qu'on avais pas le droit d'être idolatre dans le judaisme???

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

oui c'est tres compatible
le bouddhisme n'est pas une religion mais juste une doctrine!!!

Ancien utilisateur
Ancien utilisateur

Si tu es né juif, tu reste juif, mais les deux fois ne sont pas compatibles puisque le bouddhisme c'est de l'idolatrie.

Forums

partagez et débattez